lucperino.com

Promo sur les check-up

humeur du 18/02/2013

Promo sur les check-up

Attaquée de toutes parts, la médecine est mise à mal. Conflits d’intérêts, médicaments qui tuent, déserts médicaux, dépassements d’honoraires, inutilité des dépistages. Même certains médecins, dont je suis, ne lui font pas de cadeau et profitent de la cohue pour lui donner quelques coups de pied.

Soudain pris de honte pour ces coups en traître, j’ai cherché l’équation qui pourrait résoudre mes contradictions. Je l’ai enfin trouvée. Elle est si triviale et si naïve que j’hésite encore à la formuler : la médecine est une bonne chose pour les malades
Il convient de préciser sur un ton plus doctoral… Les bénéfices de la médecine en cas de péritonite, de schizophrénie, de septicémie, de Parkinson, de luxation de l’épaule, d’occlusion intestinale, de sida, d’asthme ou d’embolie pulmonaire sont largement supérieurs à ses risques. Dans ces cas-là, n’hésitez pas, courez chez le médecin en oubliant tous vos griefs.

Le danger réel est la bonne santé. Si votre entourage n’a rien remarqué de spécial, si vous-même n’avez jamais été inquiété par autre chose que des écoulements saisonniers, des douleurs familières, des courriers impromptus d’un Ministère ou d’une Mutuelle qui s’inquiètent à votre place, ni par toutes ces variations d’humeur qui vous rendent si attachant, alors évitez à tout prix la médecine. Dans ces cas, le risque sera toujours supérieur au bénéfice.

Comme c’est simple pour vous. Situation 1 : bénéfice > risque. Situation 2 : risque > bénéfice.
Quant à moi, je sais désormais où et quand je dois donner mes coups de pied.

Enfin, il peut exister des situations où vous êtes dans l’incapacité à évaluer si vous allez bien ou mal. C’est rare, mais cela peut arriver, même sans déficit cognitif. Dans ces cas, personne de sensé ne pourra jamais vous dire si l’abstention médicale est supérieure ou inférieure à l’action du même nom. C’est un pari à faire à chaque fois.

Tout est dit. Il ne reste qu’à comprendre pourquoi la médecine et la bonne santé ont une irrépressible tendance à s’attirer mutuellement.
Ceux qui trouveront la réponse auront droit à un check-up à tarif réduit…

Bibliographie

Krogsbøll LT et coll.
General health checks in adults for reducing morbidity and mortality from disease : Cochrane systematic review and meta-analysis
BMJ 2012;345:e7191.

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Douleurs en souffrance - Les centres anti-douleur ont été créés dans les années 1970. L'algologie devint alors une [...]

Science impossible du dépistage - Actuellement, les dépistages « organisés » ou « de masse » des cancers – donc sans [...]

Restons obèses et pragmatiques - L’obésité fascine l’Occident. Il ne se passe pas un jour sans un article sur [...]

Cessez d’insulter les généralistes - Le Monde daté du 14 juin relate une étude du laboratoire Pfizer sur la fibromyalgie. Cet [...]

Overdose - Souvenez-vous, c’était à la fin des années 1980 et au début des années 1990, suite à [...]

Haut de page