lucperino.com

Overdose

humeur du 10/04/2012

Overdose

Souvenez-vous, c’était à la fin des années 1980 et au début des années 1990, suite à l’autorisation de mise sur le marché de nouveaux opioïdes médicamenteux, une intense campagne de sensibilisation a été faite auprès des médecins pour les encourager à la prescription de morphine dans tous les types de douleurs. Dans les pays latins, cette campagne a été particulièrement agressive en pointant du doigt ces médecins « du sud » insensibles à la souffrance de leurs patients, alors que leurs confrères anglo-saxons et d’Europe du Nord, prescrivaient déjà ces opioïdes avec largesse et compassion.

Il se disait qu'il fallait être rétrograde pour penser que la morphine « médicamenteuse » recelait les mêmes dangers que la morphine illégale. Il n’y avait pas de risque d’overdose ni de risque d’addiction, puisqu’il s’agissait de traiter des patients souffrants, donc très différents des personnes non souffrantes. J’ignore encore quelles ont été les recherches qui ont abouti à cette binarité physiologique autour de la souffrance, elles n’ont jamais été mentionnées.

La campagne promotionnelle a été efficace en termes de prescriptions, puisqu’en quelques années, la France et l’Espagne ont rattrapé, voire dépassé l’Angleterre et les Pays-Bas, la Canada francophone a rejoint l’anglophone et rattrapé les USA. La consommation de morphine a atteint des records dans tous les pays. Le latinisme avait disparu du paysage de l’algie.

Le succès de cette campagne promotionnelle était garanti d’avance, car lorsque vous « ciblez » le manque de compassion, la réaction est proportionnelle à l’immensité de la « cible ». Homo-sapiens a une compassion débordante, réelle et revendiquée. Les médecins ne faisant pas exception à cette règle contrairement à ce que l’on avait pu croire.

Plus de vingt ans déjà, comme le temps passe vite. Les ventes d’opioïdes ont dépassé toutes les espérances des promoteurs.
Aujourd’hui, nous constatons avec effroi que l’addiction des patients est la même que celle des utilisateurs sauvages. En vérité, elle est supérieure, car elle est licite et encouragée. Nous découvrons surtout que les overdoses font des milliers de morts. Au Canada, on a pris la peine de les compter, le nombre de morts par overdose est passé de 4000 en 1999 à 14500 en 2007.

Les observateurs vigilants constatent avec encore plus de stupéfaction que la douleur continue à progresser en nombre et en intensité. Le remboursement des antalgiques opioïdes par la sécurité sociale a augmenté de 15% au cours des cinq dernières années. On dit que la France compte vingt millions de douleurs chroniques. Cela fait un tiers de la population !

Comment évaluer le nombre et l’intensité des douleurs ? Je ne le savais pas très bien en 1990 et j’avoue avoir peu progressé aujourd’hui. Je ne savais pas, non plus, quels étaient les douloureux qui devaient absolument recevoir de la morphine. Cela reste aujourd’hui une question délicate pour chaque nouveau patient pour qui elle se pose.

J’ai cependant des certitudes : le commerce des morphiniques est florissant, il y a encore plus de douleurs, il y a beaucoup plus de morts par antalgiques et la morphine reste l’une des plus belles avancées de l’histoire de la médecine.

Enfin, la promotion est source d’addiction, elle doit être consommée avec tact et mesure.

Bibliographie

Dhalla I.A. , Persaud N., Juurlink D.N.
Facing up to the prescription opioid crisis
BMJ, 343, 5142, 2011.
DOI : http://dx.doi.org/10.1136/bmj.d5142

Leonard J. Paulozzi, Christopher M. Jones, Karin A. Mack, Rose A. Rudd.
Vital Signs: Overdoses of Prescription Opioid Pain Relievers - United States, 1999--2008
http://www.cdc.gov/mmwr/preview/mmwrhtml/mm6043a4.htm

Merino J.G.
slowing the opioid analgesic overdose epidemic
BMJ 2013;346:f730

Oxycontin's deception costs firm $634M
CBS news. 10 mai 2007

Rawson RA et coll.
OxyContin abuse : who are the users ?
Am J Psychiatry 2007 ; 164 : 1634-1636.

Tavernise Sabrina
F.D.A. Likely to Add Limits on Painkillers
The New-york Times, January 25, 2013

Van Zee A
The Promotion and Marketing of OxyContin: Commercial Triumph, Public Health Tragedy
Am J Public Health. 2009 February; 99(2): 221–227
DOI : 10.2105/AJPH.2007.131714

Zwart JA et coll.
Analgesic use : a predictor of chronic pain and medication overuse headache :the Head-HUNT study.
Neurology 2003;61: 160-164.

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Tournevis magique - Un jour, me promenant dans un salon de bricolage, je vis un bonimenteur présenter un tournevis [...]

Courte histoire du diagnostic - Dans l’antiquité, le diagnostic avait une valeur divinatoire qui donnait un sens à la [...]

Nous sommes tous cancéreux - Nous en avons désormais la certitude, tous les êtres multicellulaires animaux et végétaux [...]

Gabegie circulaire du diagnostic - Le diagnostic de tendinite fait partie des diagnostics les plus faciles, même pour un clinicien [...]

Histoire simple des médicaments anti-obésité - Le Mysimba® vient d’obtenir son autorisation de mise sur le marché en Europe. Ce médicament [...]

Haut de page