lucperino.com

Curieuse extension de l'effet placebo

humeur du 12/11/2011

Curieuse extension de l'effet placebo

D’après les données de la science indépendante, les traitements médicamenteux actuels de la maladie d’Alzheimer n’ont aucune efficacité, sinon un léger effet transitoire qui ne change en rien le cours de cette terrible maladie. La plupart de ces médicaments ont des effets indésirables d’autant plus dommageables que le patient est dans l’incapacité cognitive de s’en plaindre !

Sur le terrain, l’expérience médicale montre que ce sont les proches du patient qui réclament les traitements et qui vérifient le bon suivi des prescriptions. Leur insistance se comprend aisément, car cette maladie est un drame réel pour l’entourage, peut-être parfois plus que pour le patient lui-même.

Cette pathologie a une particularité, devenue très rare de nos jours, qui est de répondre à une définition exclusivement clinique : aucune analyse, aucune image n’est plus pertinente pour confirmer le diagnostic que les symptômes vécus par le patients et constatés par le clinicien. Aujourd’hui, il semble que les organismes sociaux ne savent définitivement plus officialiser un diagnostic sans le secours d’une image ou d’une analyse. Ainsi, devant le vide paraclinique de la maladie d’Alzheimer, les administrations ont pris la curieuse et fâcheuse habitude de confirmer l’existence de cette maladie par la présence d’une prescription médicamenteuse.

Ainsi, même avec un diagnostic clinique certain, la sécurité sociale refuse souvent la prise en charge à 100% s’il n’y a pas de prise médicamenteuse ! Situation d’autant plus cocasse que ces médicaments sont inutiles et coûteux.

Nous connaissions depuis longtemps l’effet placebo, fort utile à nos patients, et qu’il convient de respecter comme un élément indispensable du soin. L’intérêt majeur des placebos était leur totale innocuité.
Dans le cas de la maladie d’Alzheimer nous constatons une bien étrange extension de l’effet placebo puisqu’il s’exerce désormais, non plus sur le patient, mais sur son entourage et sur les organismes sociaux. Extension d’autant plus dramatique qu’à la différence des inoffensifs placebos d’antan, celui-ci est potentiellement dangereux pour le patient.

A l’époque de la médecine basée sur les preuves, cette curieuse extension de l’effet placebo nous plonge dans une grande perplexité sur l’étrange coévolution des sciences biomédicales et des systèmes socio-sanitaires.

Saluons tout de même le génie mercatique consistant à s’appuyer sur un drame médical et social et sur l’activisme désordonné qu’il suscite pour nous faire revenir aux temps obscurs où les placebos représentaient l’essentiel de notre arsenal pharmaceutique.

Bibliographie

Buchon Daniel
A propos de l'éditorial "Anticholinestérasiques : le généraliste peut-il dire non ?"
Médecine, 2011(7), n° 1, p. 46.

La Revue Prescrire (LRP)
Maladie d’Alzheimer et traitement médicamenteux.
Prescrire, 2008, 302, p. 929-934.

Luc Perino
Effets thérapeutiques, effets secondaires. La poutre se trouve bien dans notre oeil
Médecine, 2009(5), n° 8, p. 376-379.

Nicot Philippe
Anticholinestérasiques : le généraliste peut-il dire non ?
Médecine, 2010(6), n° 8, p. 344-346.

Perino Luc
Les traitements médicamenteux de la maladie d'Alzheimer sont inefficaces.
Le Monde, Idées, 29 sept 2011. - http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/09/29/les-traitements-medicamenteux-de-la-maladie-d-alzheimer-sont-inefficaces_1579209_3232.html

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Réflexions hygiénistes du haut de mon vélo - Pour mes visites en ville, le vélo, que j’utilise beaucoup plus que l’automobile semble plus [...]

Obscurantisme officiel ou alternatif - Jusqu’au début du XX° siècle, toutes les thérapies ont reposé sur l’empirisme et la [...]

Courte histoire du diagnostic - Dans l’antiquité, le diagnostic avait une valeur divinatoire qui donnait un sens à la [...]

Arithmétique du DSM - Le premier manuel diagnostique et statistique des maladies mentales, plus connu sous le [...]

La science prise en grippe - Comme chaque année, l’assurance-maladie envoie les documents de prise en charge gratuite du [...]

Haut de page