lucperino.com

Livres pour les patients

Immunisés ?
Un nouveau regard sur la vaccination

Lise Barneoud ▪ Premier Parallèle 2017

Dans le domaine médical, réussir un livre de vulgarisation est difficile. En voilà un qui, dans le domaine sensible de la vaccination, est un modèle du genre.
L’information est neutre et rigoureuse, elle est replacée dans l’Histoire, et l’auteure, qui se positionne à la fois en profane et en investigatrice, décrit la réalité des controverses en évitant à la fois le dogmatisme et l’affect, défauts bien connus des défenseurs et des opposants à la vaccination.
En réalité, ce livre ne parle pas de vaccination, c’est son plus grand mérite, il décortique les vaccins un à un, le rapport bénéfice-risque de chacun, en précisant que ce rapport se modifie avec le temps. Chaque maladie visée, chaque vaccin et chaque campagne de vaccination correspondante fait l’objet d’une observation lucide et documentée. L’histoire de la polio et de ses deux vaccins est un exemple de narration et de pédagogie.
Elle ose braver le politiquement correct en précisant qu’une maladie qui tue un nourrisson est une inégalité, alors qu’une maladie qui touche un vieillard est une fatalité (en résumé !). Elle aborde discrètement le problème des mutants dans le cas des vaccins ne visant que certaines souches d’un pathogène.
Elle présente avec précision, et sans diabolisation, l’intrusion du marché pharmaceutique dans le secteur « sacré » de la vaccination au cours des années 1980. Facteur probable de la défiance accrue de nombreux citoyens.
Elle dénonce sans colère ceux qui continuent à globaliser le récit de la vaccination sans voir que les vaccins ne sont une solution globale que pour très peu de maladies infectieuses. Pour preuve, le livre se termine par un passage en revue de 16 maladies et de leurs 16 vaccins, avec des informations utiles non seulement aux profanes patients, mais aussi aux confrères sachants.
Exhaustif, facile et serein, ce livre est à recommander à tous.

Réécoutez les chroniques médicales

La phrase biomédicale aléatoire

Comment réconcilier ces deux philosophies de la vie : la vision de la médecine qui cherche à préserver la vie même en érodant sa qualité, et celle d'une existence ordinaire, à la fois fragile et source d'épanouissement ? Voilà sans doute le dilemme éthique le plus profond et le plus subtil que nous ayons à résoudre.
― Leon R. Kass

Haut de page