lucperino.com

Le film la consultation d'Hélène De Crécy

Les patients

La question la première et la plus fréquente au sujet de ce film concerne l'accord des patients filmés. Il est en effet difficile d'admettre que des patients se laissent filmer dans l'intimité d'une consultation réelle.
Pour éviter toute contestation ou polémique,les patients ont tous été invités à confirmer trois fois leur accord.

Une première fois avant la consultation en acceptant que la réalisatrice assiste à leur consultation et la filme.
Une deuxième fois à la fin de la consultation pour confirmer leur accord. S'ils refusaient, l'image était alors détruite.
Une troisième fois en visionnant l'image lors d'un premier montage. Ils pouvaient refuser que l'image soit montée et elle était alors détruite.
Pour le patient mourant, le seul incapable de donner son propre accord, l'accord de la famille a été obtenu.
Sur les centaines de patients qui ont été filmés, une seule patiente a refusé après le visionnage de la scène.
Même pour les scènes les plus dramatiques, les patients ont accepté en raison de l'absence totale de voyeurisme de l'ensemble de cette oeuvre.
Il faut dire que, grâce à la légèreté de l'installation et au professionnalisme de la réalisatrice, ils oubliaient la présence de la caméra en quelques secondes.
Plusieurs patients ont même été déçus de la suppression de leur séquence au montage, car ils étaient désireux de manifester leur soutien au médecin et à la promotion de la médecine générale.
Bravo et merci à eux.

La réalisatrice

Après des études de philosophie et de lettres modernes à l'Ecole Normale Supérieure, Hélène de Crécy obtient un diplôme en sexologie et santé publique.

En parallèle, elle se forme à la peinture et au théâtre, mais c'est l'écriture cinématographique qui l'emportera sur toutes les autres passions. En 2001, son premier documentaire, "Désirs d'amour", porte sur le thème du handicap physique et de la sexualité. Cette même année elle réalise le court-métrage : "La girafe" une poignante histoire d'amour perdu.

Puis en 2004, le documentaire : "Secrets d'hommes", dont le sous-titre est "la vie ou la prostate" relève les témoignages des hommes opérés au sujet de leur impuissance.
En 2007, sort en salle son premier long-métrage "La Consultation", Le film, sélectionné, entre autres, au festival de la Rochelle et de Locarno, obtient le Prix du public et la mention du Jury au festival d’Oullins ; il est diffusé sur Canal + France 2 et Arte.

En 2008, elle partage son expérience de documentariste avec des étudiants en Sociologie à l’université d’Evry : elle les accompagne dans la conception et l’aboutissement de leurs projets.
En 2010, après le tournage d’"Escort", un documentaire de création de 90’ (sortie DVD en juin 2012), elle obtient la bourse Villa Kujoyama et passe 6 mois au Japon où elle écrit et réalise sur place "Genesis", un film entièrement tourné en improvisation avec une équipe d’acteurs japonais.
En 2012, écriture du long métrage de fiction, "Passage à l’acte".
Toute la filmographie de Hélène de Crécy tourne autour de la relation au corps et à la maladie. Elle poursuit, par ailleurs, son travail hospitalier dans l'équipe d'un comité d'éthique des essais cliniques.

Le médecin

Lorsqu’en 2003, Hélène De Crécy, la future réalisatrice, demande à Luc Perino s’il est possible de réaliser un documentaire au cabinet d’un médecin généraliste, il répond d’emblée que c’est impossible en raison de l’intimité de ce lieu.

A sa grande surprise, après quelques essais, Luc Perino constate que l’équipe de la réalisatrice, avec professionnalisme et un grand respect des patients, obtient l’accord de principe des deux tiers d’entre eux.

Après une semaine d'essais en situation réelle et après avoir constaté la discrétion et l'empathie de toute l'équipe, Luc Perino a donné son accord pour plusieurs semaines de tournage. Ses conditions étaient strictes. Il ne devait y avoir que la réalisatrice dans le cabinet de consultation. Aucun matériel ne devait être trop visible. Les patients devaient être avertis très explicitement. Il ne devait rien changer à ses habitudes ni à celles de ses patients.
L'équipe devait s'adapter au quotidien d'un médecin généraliste libéral et non l'inverse.

Le film

Le film est tourné entre 2005 et 2006 avec près de 300 heures de rush.
D'une durée de 90 minutes, il s'agit du premier long-métrage documentaire sur l'activité quotidienne d'un médecin généraliste. Tous les patients sont en situation réelle et rien n'a été ni préparé ni aménagé. Le regard de la caméra est particulièrement humain, tendre et empathique sur les corps et les mots de la souffrance.
La nudité y est simple et belle.
Sorti en salles en 2007, ce film a fait l'unanimité de la critique (voir sur ce site). Il a été présenté et primé dans plusieurs festivals. Il a déjà été diffusé sur plusieurs chaînes de télévision en France et à l'étranger. Il est désormais un classique du genre et il est devenu un précieux outil pour l’enseignement des sciences humaines et sociales en médecine.

Presse

Le livre

Le livre de Luc Perino : "Carnets de santé" (Calmann-Lévy) a été l’inspirateur du film documentaire : "La consultation".
Luc Perino s'est laissé convaincre par l'enthousiasme de sa lectrice. Il a finalement accepté de jouer son propre rôle malgré des réticences initiales bien compréhensibles. Un écrivain n'est généralement pas un homme d'image.
Il y a vu une occasion de promotion de la médecine générale, comme il l'avait faite dans cet ouvrage et dans plusieurs autres. C'était aussi l'occasion enthousiasmante de permettre de réaliser le premier documentaire long-métrage de ce type.
Les histoires des treize patients filmés n'ont évidemment rien à voir avec les vingt-deux histoires du livre, mais il s'agit dans les deux cas d'histoires vraies qui ont été sélectionnées parmi tous les cas que rencontre un médecin praticien.

Presse

Ouvrages de Luc Perino

Pour une médecine évolutionniste.
Une nouvelle vision de la santé
- Luc Perino ▪ Seuil 2017 Cet ouvrage fondateur élargit l’éventail de nos conceptions de la [...]

Les nouveaux paradoxes de la médecine - Le Pommier - 2012 Les profonds bouleversements de la médecine placent le médecin devant des [...]

À quoi sert vraiment un médecin ? - Armand Colin - 2011 La priorité du médecin est-elle de faire des diagnostics, de pratiquer des [...]

Une brève histoire du médicament - L'Oeil neuf - 2009 Jamais l’histoire des médicaments n’a été contée de façon aussi brève [...]

Darwin viendra-t-il ? - Le Pommier - 2008 Oxford, samedi 30 juin 1860 : quelques mois après sa publication retentissante, [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Il est possible de diriger les autres ou de faire des choix à leur place, mais il est impossible de prendre soin de personnes qui ne prennent pas soin d'elles-mêmes. Si les gens sont courageux et ne cherchent aucune aide, personne ne peut leur en fournir.
― Annemarie Mol

Haut de page