lucperino.com

Livres d'Histoire de la médecine et des sciences

Abrégé illustré d'Histoire de la Médecine

Jean-Pierre Dedet ▪ Docis 2017

Peut-on se former à la médecine ou l'exercer en ignorant son histoire ? Hélas les étudiants sont pressés et les praticiens débordés et ils négligent souvent cette page des sciences humaines.

Voilà un livre qui devrait aider à cette rencontre. Une organisation simple et illustrée avec une page ou double-page par grand chapitre (anatomie, physiologie expérimentale, microbiologie), ou par thème philosophique ou historique (médecine romaine, arabo-musulmane ou ayurvédique). Plus qu'un véritable "digest" de l'histoire des grandes découvertes médicales, c'est aussi une présentation simple de grands thèmes et transitions sociales (bioéthique, protection sociale, hygiénisme, etc.)

Les étudiants et les médecins vont pouvoir apprendre à connaître leur histoire par petites touches, tranquillement, à la plage, au cours d'une courte pause entre deux patients, voire au feu rouge.

Histoire de la pensée médicale contemporaine

Collectif sous la direction de Bernardino Fantini et Louise L. Lambrichs ▪ Seuil, 2014

Histoire de la pensée médicale contemporaine

Ce livre est le quatrième tome de l'ouvrage de référence dirigé par Mirko Grmek au Seuil. Après le décès de Grmek, l'éditeur a réuni un collectif d'experts autour des questionnements actuels autour de la médecine.
Les rapports de la médecine avec l'éthique, la politique, le marché, la technologie ou l'art, et même avec sa propre histoire, sont analysés avec clairvoyance et dans une perspective historique. Une grande place est accordée aux grands débats et polémiques de santé publique. Certains chapitres plus audacieux traitent des relations tumultueuses entre la médecine et le darwinisme ou encore avec la psychanalyse.
Comme toujours, la documentation est riche, bref, un livre qui vient clore magistralement l'Histoire de la pensée médicale en Occident.

Le gène, un concept en évolution

Jean Deutsch ▪ Seuil, 2012

Le gène, un concept en évolutionCe livre retrace l'histoire du gène depuis les prémices de la notion d'hérédité, avant que ne soit formé le concept de gène, jusqu'aux discussions actuelles sur les limites de la conception moléculaire du gène.
Il ne s'agit pas seulement d'un livre d'Histoire très détaillé, mais d'une réflexion sur l'élaboration des paradigmes en Science et particulièrement dans les sciences du vivant.
De façon impartiale, l'auteur vante les apports des biotechnologies à la médecine, il déplore les promesses non tenues de la génomique dans la recherche des origines des pathologies, et il constate les échecs des thérapies géniques.
Après les avancées de l'épigénétique, l'auteur propose un schéma de compréhension du "gène élargi" et il distingue des gènes interprètes à évolution lente qui feraient l'unité du monde vivant et des gènes de construction et d'action à évolution plus rapide qui contribueraient à la biodiversité.

Quand la médecine gagne

Patrick Berche et Jean-Jacques Lefrère ▪ Flammarion, 2012

Quand la médecine gagneCe livre très documenté raconte quatorze belles victoires de la médecine. Il est salutaire, à l'époque des dérives marchandes outrancières de la médecine, de se rappeler des principales découvertes et innovations techniques qui ont constitué un véritable progrès pour l'humanité.
Nous constatons hélas que les grands médecins et chercheurs ont aussi dû affronter la jalousie et la cupidité des hommes.
Les auteurs incluent la thérapie génique dans ces grands succès. On le comprend bien, car c'est leur domaine. Cependant, il convient de modérer leur enthousiasme, car, même s'il y a une formidable audace conceptuelle, ces thérapies n'ont aucun impact sur la santé publique. Surtout en comparaison avec les autres découvertes. Cet ouvrage confirme que la "triade magique" - vaccins, hygiène, antibiotiques - reste, de loin, le seul véritable apport à la médecine proprement dite, les autres progrès étant essentiellement chirurgicaux.

Le monde des êtres vivants

Kinji Imanishi ▪ Wildproject Domaine Sauvage, 2011

Le monde des êtres vivantsEcrit dans les années 1930 par le plus grand naturaliste japonais, ce livre présente la théorie de l'évolution d'une façon philosophique.
Il s'agit d'une vision plus asiatique et plus spirituelle du monde avec une certaine dose de théisme. Bien que ses thèses confirment celles de Darwin, la vision est encore plus globale. Pour Imanishi, il n'y a pas de frontière réelle entre un être vivant et son environnement. Il ne fait pas de différence entre la structure et la fonction d'un organe. Il refuse l'idée des mutations aléatoires du néodarwinisme. La dichotomie entre le monde vivant et le monde non vivant est moins franche que dans la science Occidentale.
Véritable bijou pour les historiens de la biologie et pour une approche culturelle différente de la Grande Nature. N'oublions pas enfin qu'Imanishi a été le pionnier de l'idée de "culture" chez les primates.

Santé, distinguer croyances et connaissance

Alfredo Morabia ▪ Odile Jacob, 2011

Santé, distinguer croyances et connaissanceSous ce titre un peu trompeur, il s'agit en réalité de l'histoire de l'épidémiologie et de ses premières victoires.
Cette histoire est captivante, car l'épidémiologie est la science qui a permis d'importantes découvertes médicales, uniquement en comparant des populations. Lorsque l'on ne savait rien de la cause d'une maladie, cette "méthode numérique" permettait de la trouver en comparant un groupe de malades à un groupe sain.
C'est l'épidémiologie qui a permis d'affirmer la responsabilité du tabac dans le cancer du poumon ou de la carence en vitamine C dans le scorbut. Cette science a débouché sur les fameux essais cliniques en double aveugle contre placebo que tout le monde connaît aujourd'hui.
L'auteur reconnaît cependant que cette science a ses propres limites par la complexité de la mise en place et la difficulté à établir une relation causale.
Le sujet est agréablement traité pour un public large. On regrettera un peu le manque d'explication claire des méthodes statistiques usuelles.
La bibliographie est remarquable.

Vérole, cancer & cie. La société des maladies

Gérard Lambert ▪ Seuil, 2009

Vérole, cancer & cie. La société des maladiesL'auteur, historien, nous entraîne dans un voyage à travers les maladies et les époques qui les ont vue naître et disparaître.
Plus qu'un livre narratif, il s'agit d'une vraie réflexion sur l'évolution du concept même de maladie et sur la nosologie.
Sur les traces de Grmek, on découvre l'importance de la notion de pathocénose et la complexité des interactions entre les maladies et entres ces dernières et la société.
On découvre comment les hommes mettent eux-même en place les conditions du changement des pathocénoses.
Livre scientifique, richement documenté et d'une lecture aisée.

Une brève Histoire du médicament

Luc Perino ▪ L'oeil neuf / Jean-Claude Béhar, 2009

Une brève Histoire du médicamentJamais l’histoire des médicaments n’a été contée de façon aussi brève et aussi exhaustive.
L’auteur réussit ici l’exploit de résumer en quelques pages l’évolution de l’objet-médicament à travers les âges.
Sous forme d’un essai concis et documenté, l’auteur choisit neuf points-clés et porte neuf regards originaux sur cette saga.
En partant des époques les plus anciennes de l’histoire d’homo sapiens, on découvre comment cet étrange objet social s’est successivement enrobé de couches magiques, divines, théoriques, culturelles, techniques, scientifiques et mercatiques jusqu’à notre époque où l’industrie domine toute la pensée médicale.
Cette véritable anthropologie du médicament offre une analyse lucide de l’irréductible ascension de la magie et du marché pour se terminer avec humour sur une étonnante fiction du XXI siècle où le cynisme est décortiqué avec expertise et références.

Les origines de la culture. La révolution néolithique.

Jean-Paul Demoule ▪ Le Pommier, 2008

Les origines de la culture. La révolution néolithique.Ce livre explique de manière simple les bouleversements sociaux engendrés par le néolithique.
La sédentarisation, l'agriculture, l'élevage et l'augmentation de taille des groupes sociaux ont été à l'origine de l'Écriture, du Droit, du Commerce, de la Politique; bref de toute notre Culture d'Homo Sapiens.

Darwin viendra-t-il ?

Luc Perino ▪ Le Pommier, 2008

Darwin viendra-t-il ?Les théories de Darwin, père fondateur de la biologie, ont été longtemps méconnues ou mal interprétées, y compris par le monde médical. L’auteur profite ici de la célèbre page historique du "débat d’Oxford" pour rattraper ce retard et tenter de vulgariser les lois de l’évolution.
Pari réussi, car ce roman scientifique se lit comme un polar.

Dictionnaire d'Histoire de la Pharmacie

Collectif sous la direction d'Olivier Lafont ▪ Pharmathèmes, 2007

Dictionnaire d'Histoire de la Pharmacie Un livre à conserver dans un coin de la bibliothèque de l'historien de la médecine.
Même internet ne peut pas vraiment remplacer ce livre !

Quatre siècles de thérapeutique médicale

Roger Teyssou ▪ L'Harmattan, 2007

Quatre siècles de thérapeutique médicalePrésentation érudite de l’évolution de la pensée et des modes thérapeutiques entre le XVI° et le XIX° siècle.
Une attention toute particulière a été apportée à l’évolution des classifications en pharmacologie.
Pour les amoureux de l’histoire des idées et des sciences médicales.

Histoire et médicament

Collectif sous la direction de Christian Bonah et Anne Rasmussen ▪ Glyphe, 2005

Histoire et médicamentDans cet ouvrage, des historiens de la médecine, de la pharmacie, de l’économie et de la culture expliquent les pérégrinations du médicament entre le scientifique, le pharmacien, le clinicien, le ministère de la santé, l’industrie et le patient.
Le médicament, au coeur de notre quotidien, est un vecteur des imaginaires les plus contrastés.
Agent économique et sanitaire, il révèle nos difficultés économiques face à la protection sociale, et l’inégalité de l’accès aux soins dans le monde.

Des sorcières aux mandarines. Histoire des femmes médecins

Josette Dall'Ava-Santucci ▪ Calmann-Levy, 2004

Des sorcières aux mandarines. Histoire des femmes médecinsBravo pour ce livre d’une grande originalité qui montre la vie de quelques femmes admirables . Ce sont celles qui ont contribué à l’histoire de la médecine.
Elles ont dû livrer de terribles combats, dans tous les pays, pour lutter contre les préjugés, le machisme et l’arrogance des hommes convaincus que le soin des corps leur était dévolu de droit divin.
Etonnant non ?

Histoire de la médecine

Roger Dachez ▪ Tallandier, 2004

Histoire de la médecineLivre conventionnel, richement documenté et assez exhaustif sur l’histoire des plus grands personnages de la médecine et de la chirurgie.
Relate et commente, du point de vue de l’historien, la genèse des écrits et des découvertes de ces grands hommes.
Probablement le meilleur livre pour les étudiants en médecine et pour ceux qui veulent ouvrir pour la première fois la page de la médecine dans l’histoire des sciences.

Une histoire sentimentale des sciences

Nicolas Witkowski ▪ Seuil. Points, 2003

Une histoire sentimentale des sciencesLivre d'Histoire très original où l'auteur remonte aux ouvrages originaux pour observer "en direct" l'évolution des idées scientifiques et la personnalité des savants. Se lit facilement comme une succession d'anecdotes.

Histoire contemporaine des médicaments

François Chast ▪ La Découverte, 2002

Histoire contemporaine des médicaments Il s’agit certainement du livre le plus complet et le plus précis dans la narration des grandes découvertes thérapeutiques des XIX et XX siècles.
Véritable travail de synthèse historique qui met les hommes et leurs découvertes en relation avec les événements de leur époque.
On y découvre l’importance du hasard. On réalise aussi de quel farouche entêtement ont fait preuve quelques scientifiques pour parvenir à leurs fins. On voit se dessiner petit à petit la puissance industrielle, financière et politique des laboratoires pharmaceutiques.
Passionnant.

Mensonges freudiens

Jacques Bénesteau ▪ Mardaga, 2002

Mensonges freudiensLes impostures du Freudisme ont longtemps été méconnues en raison de la séquestration des archives par la famille et les proches.
Petit à petit, grâce aux investigations, aux travaux des historiens et à l’accès progressif aux archives, les mensonges cliniques apparaissent.
Le mérite de l’auteur est d’avoir trouvé des sources inaccessibles en France, pays du plus puissant lobby psychanalytique.
Ce premier livre très documenté en français, antérieur au livre noir de la psychanalyse, n’avait pas pu être édité en France. On y découvre les preuves d’une des plus grandes impostures scientifiques de tous les temps.

Mille ans de malheur

Pierre Miquel ▪ Michel Lafon, 1999

Mille ans de malheurCe livre raconte l’histoire des grandes épidémies depuis l’an mille, jusqu’au SIDA, de nos jours.
Pendant longtemps la médecine a été incapable de prévenir ou de limiter ces épidémies. Les médecins se joignaient aux prêtres pour recommander d’expier ses fautes afin de calmer la colère de Dieu.
Ce livre nous enseigne surtout une nouvelle histoire des guerres : ce sont rarement les armées qui ont gagné les batailles, mais les virus, les bactéries et les parasites. Les armes n’ont jamais autant tué qu’eux.
Jusqu’à l’apparition récente des vaccins, la médecine a été d’autant plus impuissante à juguler les épidémies que leur cause essentielle était la misère, même si la peste a touché aussi les grands de ce monde.
La lèpre, la peste, le typhus ont disparu presque naturellement. La syphilis a disparu par la pénicilline. La tuberculose et le choléra ont disparu par l’hygiène. La variole, la poliomyélite, le tétanos, la diphtérie, la rougeole et la plupart des méningites ont disparu par la vaccination.
Mais hélas, une épidémie succède à une autre et la médecine ne sait toujours rien faire contre la misère, comme le révèle la grande inégalité Nord/Sud autour du traitement du SIDA.

Histoire de la pensée médicale en Occident

Collectif sous la direction de Mirko Grmek ▪ Seuil, 1998

Histoire de la pensée médicale en Occident Il s’agit de la "Bible" en trois tomes pour les vrais passionnés d’histoire de la médecine.
L’ouvrage rassemble les meilleurs spécialistes de chaque domaine de l’histoire des idées et des sciences. Ils ont travaillé sous la direction de Grmek, l’un des plus grands penseurs de la médecine.
Qu’en dire de plus et qu’en dire de mieux ?

L'aventure de la vaccination

Collectif sous la direction d'Anne-Marie Moulin ▪ Fayard, 1996

L'aventure de la vaccinationLes vaccinations sont certainement la plus belle victoire de la médecine. Triomphe d’une médecine simple, peu coûteuse, sans danger et d’une extraordinaire efficacité.
Cette aventure est une page complexe et tourmentée de l’histoire des sciences. Une page qui a modifié le destin de l’espèce humaine.
Sujet admirablement traité par des spécialistes éminents et pour des lecteurs avertis.

Les papyrus médicaux de l'Egypte pharaonique

Thierry Bardinet ▪ Fayard, 1995

Les papyrus médicaux de l'Egypte pharaoniqueLe livre de référence sur la médecine de l’aube des civilisations.
Une traduction intégrale, très minutieuse et intelligemment commentée de tous les papyrus médicaux découverts à ce jour.
Le mélange subtil de magie et d’empirisme y est savamment décortiqué.
Ce livre, sans humour, contient, pour le lecteur attentif, tout le ressort comique de notre lien indéfectible aux sorciers guérisseurs.

Histoire de la pensée médicale. Les chemins d'Esculape

Maurice Tubiana ▪ Flammarion, 1995

Histoire de la pensée médicale. Les chemins d'EsculapeSous son aspect de livre d’histoire assez conventionnel, ce livre développe aussi quelques idées originales. Le Pr Tubiana montre bien comment le XX siècle a mis fin à une médecine exclusive de l’âme et au nihilisme thérapeutique.
Il vante et loue le progrès sans restriction, car il a permis de sauver des millions de vies.
Mais il sait aussi mettre en garde contre les dérives de ce progrès technologique, et termine par l’impérieuse nécessité d’une vraie politique de santé publique.
Un livre d’histoire assez facile à lire.

Histoire sociale de la médecine

Olivier Faure ▪ Anthropos historiques, 1994

Histoire sociale de la médecineUn livre d’histoire de la médecine d’une grande originalité. Plutôt que de faire un récit des grandes découvertes, l’auteur montre comment un système naît, vit, se trompe, évolue, connaît la gloire ou la déchéance en fonction de la société qui l’entoure.

L'émergence de l'homme

Josef Reichholf ▪ Flammarion, 1991

L'émergence de l'hommeNous pouvons dire que ce livre, écrit par un biologiste, est un livre d'Histoire, puisqu'il raconte, en la résumant habilement, l'histoire de l'hominisation.

Histoire des vagues successives d'hominidés et de leurs migrations à la conquête de la planète, avec les conséquences de cette aventure sur leur morphologie, leur alimentation, et leur intelligence.

La consultation

Hippocrate ▪ Hermann, 1986

La consultationUne anthologie des principaux textes d'Hippocrate traduits en français.

Son oeuvre est restée une référence majeure pour tous les médecins jusqu'au début du XIX° siècle.

On y découvre, entre autres, comment Hippocrate pratiquait l'auscultation médiate bien avant Laennec !

Ce livre permet aussi de restituer, dans sa complexité et son humanité, la relation médecin/malade telle que les anciens l'envisageaient.

Les découvreurs

Daniel Boorstin ▪ Robert Lafont, 1983

Les découvreursHistoire dynamique et captivante de l'épopée des grandes découvertes. Au travers de portraits de savants choisis souvent pour leur audace, leur originalité ou leur marginalité au sein de leur époque.

La structure des révolutions scientifiques

Thomas Kuhn ▪ Flammarion, 1970

La structure des révolutions scientifiquesThomas Kuhn a vulgarisé le mot "paradigme". En sciences, un paradigme se définit par la théorie scientifique, le concept général qui l'englobe et l'environnement qui influe sur elle et sur lequel elle influe.
Dans l'histoire, la science a connu des crises, lorsqu'il faut compléter un modèle qui s'effondre ou qu'il faut trouver un modèle de remplacement (Copernic, Newton, Lavoisier, Einstein).
Ces révolutions sont toujours un facteur de progrès, mais il faut souvent attendre la disparition des maîtres du paradigme précédent.

Naissance de la clinique

Michel Foucault ▪ PUF, 1963

Naissance de la cliniqueUn livre qui dépasse largement le récit historique des conditions de mise en place de la science clinique à partir du XVII siècle.
Une brillante critique sur les conditions de transformation du sujet malade en objet de connaissance.
Oeuvre philiosphique qui continue à peser de tout son poids sur les réflexions actuelles sur l’exercice clinique.
Peut-on exercer le métier de clinicien sans avoir lu ce livre ?

La phrase biomédicale aléatoire

L'épidémiologie ne peut pas effacer l'hiatus fondamental de l'irréductibilité de l'individu à la population.
― Alfredo Morabia

Prochaines interventions publiques

Table ronde - Festival santé - [...]

Médecine et évolution - [...]

La surmédicalisation - aspects philosophiques - [...]

Médecine évolutionniste - [...]

Devenir clinicien - [...]

Haut de page