lucperino.com

Dossier de presse

Patients zéro - Histoires inversées de la médecine

"J'ai pu remarquer que dans l'inconscient collectif, nous faisons face à un phénomène de démesure face à la maladie infectieuse. Nous les considérons comme les plus graves de toutes. On imagine l’apocalypse virale. Cette démesure n’est pas raisonnable car il y a beaucoup de choses plus graves qui ne nous embêtent pas. C’est le rapport entre l’infectieux et ce qui ne l’est pas qui est totalement démesuré."

Luc Perino

Luc Perino Médecin, écrivain, essayiste

Biographie 

Bibliographie 

Charte et engagements.

La phrase biomédicale aléatoire

La Providence a été extrêmement bienveillante et généreuse avec nous, en nous fournissant un certain soulagement, même si ce n'est pas un remède, pour nos douleurs les plus intenses et nos malheurs extrêmes. Lorsque notre patience est à bout, et nos douleurs devenues insupportables, nous avons à portée de la main un médicament qui n'est pas uniquement un soulagement momentané, mais un miracle continuel et durable. Seul celui qui l'a longtemps désiré et a ressenti son aide douce et amicale pendant les souffrances atroces peut parler de ses merveilleux effets et de la grande bonté de Celui qui nous l'a octroyé. Je veux parler de l'opium et de sa solution, le laudanum.
― George Cheyne en 1720

La phrase biomédicale aléatoire

Beaucoup de médecins utilisent la menace de la maladie pour parvenir à ce qu'ils appellent leurs fins, ces menaces sont faites dans des termes qu'une épistémologie tant soit peu rigoureuse serait bien incapable de justifier.
― Alain Froment

Haut de page