lucperino.com

Dossier de presse

Patients zéro - Histoires inversées de la médecine

Voilà qu’au lieu de nous offrir une histoire de la médecine par les triomphes de la science, il s’intéresse aux patients zéro, ceux grâce auxquels la prise en charge de la maladie a fait un grand bond en avant, qu’il s’agisse de maladies infectieuses ou de traumatismes

Luc Perino

Luc Perino Médecin, écrivain, essayiste

Biographie 

Bibliographie 

Charte et engagements.

La phrase biomédicale aléatoire

Le libéralisme moral encourage la rivalité et le mimétisme dans les domaines sociaux : droit de mourir, de procréer, d'adopter, avec pour principe d'être toujours dans l'escalade relationnelle pour être le plus libéral, de ne pas être débordé par plus "branché" que soi, par plus sensible à la victime exposée. Contrarier la "victime" (qui veut mourir, avoir un enfant, changer de sexe, etc.) est signe de régression, la soutenir est signe de progrès. Au fond, satisfaire la victime n'est pas le plus important : l'objet ou le sujet sont généralement instrumentalisés. Ce qui est important, c'est de s'être indigné, d'avoir agi et de pouvoir s'en gratifier devant les autres, fut-ce au prix de la vie de ceux-ci. L'idéal affiché compte moins que l'affichage masquant le sacrifice, indicible mais pourtant bien réel, de la personne décédée, de l'enfant conçu, adopté ou acheté.
― Marc Grassin et Frédéric Pochard

La phrase biomédicale aléatoire

Non, le médecin n’est pas un soignant, du moins, pas plus que les autres. Tout le monde est soignant, le voisin avec ses conseils, la grand-mère avec ses remèdes, le confesseur avec sa bénédiction, les amis qui tapotent le dos, la mère qui essuie le front, le parent qui ajuste la couverture, le clocher avec son carillon, la radio et la télévision avec leur lumière toujours allumée, Internet avec ses réponses plus rapides que les questions. Chacun de nous possède plusieurs soignants et autant de soignés. Le soin est un invariant des espèces sociales. Ce n’est décidément pas le soin qui peut définir le médecin...
― Luc Perino

Haut de page