lucperino.com

Dossier de presse

Les nouveaux paradoxes de la médecine

L'écart entre les sciences biomédicales et le soin individualisé va grandissant et, des deux côtés du stéthoscope, chacun "s'accroche aux derniers lambeaux d'humanisme" de la pratique médicale.

Le médecin se limite dans ce livre à cinq sujets de réflexion qu'il considère comme de véritables "paradoxes de la médecine et de la santé en Occident".
Le journal du SIDA, décembre 2012  +

Luc Perino

Luc Perino Médecin, écrivain, essayiste

Biographie 

Bibliographie 

Charte et engagements.

La phrase biomédicale aléatoire

Du judiciaire à l’éducation, la société appelle l’expertise de la médecine pour dire, sur fond d’une valence reconnue, d’un savoir et d’une compétence, ce qu’il est possible de faire pour guérir les maux d’une société. La médicalisation des problèmes sociaux (violence à l’école, criminalité, souffrance au travail, mal-être, etc.) est implicitement admise comme une solution efficace, nécessaire et cohérente. La médecine, qui a pris soin de notre santé, prendra en charge aussi la souffrance des hommes en la « pathologisant ».
― Marc Grassin et Frédéric Pochard

La phrase biomédicale aléatoire

C'est dans le domaine social qu'on peut attendre le plus grand accomplissement cognitif. La sélection naturelle a dû favoriser les mécanismes permettant d'apprécier l'état affectif des autres et d'y réagir rapidement.
― Frans De Waal

Haut de page