lucperino.com

La pilule modifie le choix du partenaire

dernière mise à jour le 08/03/2015

Abstract

Les préférences de choix du partenaire varient selon le cycle menstruel aussi bien pour le choix féminin que pour le choix masculin. Les femmes préfèrent les caractères virils, la symétrie, et la dissimilitude du CMH pendant leur phase d’ovulation. Les hommes, malgré la très grande discrétion de l’ovulation dans notre espèce, sont plus souvent séduits par des femmes en période ovulatoire. Plusieurs travaux confirment que ces choix présentent un avantage en termes de succès reproducteur. La prise de pilules contraceptives œstroprogestatives, en supprimant l’ovulation, peut modifier de manière significative les choix des deux partenaires en modifiant les préférences de l’homme et de la femme en milieu de cycle. Cette nouvelle particularité de la vie moderne n’est certainement pas sans conséquence sur la satisfaction des relations, la durée et également le succès reproducteur.

Tous les praticiens connaissent la découverte de novo d’une stérilité de couple après des années de contraception orale.

Bibliographie

Alvergne A, Lummaa V.
Does the contraceptive pill alter mate choice in humans?
Trends Ecol Evol. 2010 Mar;25(3):171-9.
DOI: 10.1016/j.tree.2009.08.003.

Médecine évolutionniste (ou darwinienne)

Depuis quelques années, le problème de l'antibiorésistance, les progrès de la génomique, la redécouverte du microbiote et la prise en charge de maladies au long cours, nécessitent l'introduction d'une pensée évolutionniste dans la réflexion clinique

Le premier diplôme universitaire intitulé "Biologie de l'évolution et médecine" a été mis en place à la faculté de Lyon. Voir ICI

Lire les chroniques hebdomadaires de LP

La phrase biomédicale aléatoire

Ne pas naître est sans contredit la meilleure formule qui soit. Elle n’est malheureusement à la portée de personne.
― Cioran

Haut de page