lucperino.com

Cancer et inflammation, quelle est la force du lien

dernière mise à jour le 14/09/2015

L’inflammation est connue depuis longtemps comme réaction de protection localisée des tissus à une irritation, une blessure ou une infection, elle se caractérise par douleur, rougeur, œdème et, parfois, une perte de fonction. Nous avons désormais de nouvelles preuves de son rôle dans une grande variété de maladies, dont le cancer. Bien que l'inflammation aiguë fasse partie des réponses de défense, l'inflammation chronique peut favoriser le cancer, le diabète, les maladies cardiovasculaires, pulmonaires et neurologiques. 

Plusieurs médiateurs pro-inflammatoires ont été identifiés qui jouent aussi un rôle essentiel dans la suppression de l'apoptose, la prolifération, l'angiogenèse, l'invasion et la métastase. Parmi ces produits géniques, on trouve la superfamille des TNF, IL-1 alpha, l'IL-1beta, IL-6, IL-8, IL-18, les chémokines, MMP-9, VEGF, COX-2 et 5-LOX.
L'expression de ces gènes est principalement régulé par le facteur de transcription NF-kB, qui est actif de manière constitutive dans la plupart des tumeurs et qui est induit par des agents cancérigènes (tels que la fumée de cigarette), par des promoteurs de tumeurs, des protéines virales cancérigènes (HIV-tat, HIV-nef , le VIH-vpr, KHSV, EBV-LMP1, HTLV1-tax, VPH,  VHC et VHB), des agents chimiothérapiques, et les rayons gamma.

Ceci peut entrer dans le cadre de l’hypothèse hygiéniste, et suggère que les agents anti-inflammatoires qui suppriment NF-kB ou les sous-produits de son métabolisme peuvent avoir un intérêt dans la prévention et le traitement des cancers.

Bibliographie

Aggarwal BB, Shishodia S, Sandur SK, Pandey MK, Sethi G.
Inflammation and cancer: how hot is the link ?
Biochem Pharmacol. 2006 Nov 30;72(11):1605-21

.

Médecine évolutionniste (ou darwinienne)

Depuis quelques années, le problème de l'antibiorésistance, les progrès de la génomique, la redécouverte du microbiote et la prise en charge de maladies au long cours, nécessitent l'introduction d'une pensée évolutionniste dans la réflexion clinique

Le premier diplôme universitaire intitulé "Biologie de l'évolution et médecine" a été mis en place à la faculté de Lyon. Voir ICI

Lire les chroniques hebdomadaires de LP

La phrase biomédicale aléatoire

En médecine tout ou presque tout dépendant du coup d'oeil ou d'un heureux instinct, les certitudes se trouvent plutôt dans les sensations mêmes de l'artiste que dans les principes de l'art.
― Pierre Cabanis en 1819

Haut de page