lucperino.com

N'injuriez pas avec l'anus

humeur du 23/10/2011

N'injuriez pas avec l'anus

En termes évolutionnistes, l’anus est un achèvement parfait.

Chez les animaux dits « supérieurs », ce sphincter est une merveilleuse adaptation. La défécation différée est un moyen minutieusement sélectionné par la nature pour éviter la souillure des lieux de vie et de sommeil. Cela a permis d’éviter le contact avec les divers germes et miasmes qui pullulent dans les matières fécales, limitant ainsi la contagion.

Ce muscle annulaire est à la fois d’une grande puissance et d’une extrême précision. Il peut moduler son étreinte à l’envi et s’adapter en souplesse à tous les diamètres et débits défécatoires.

Une analyse microphysiologique poussée nous révèle la présence de nombreux récepteurs sensoriels très précis capables d’analyser la pression et le degré d’humidité d’un gaz, la nature liquide ou solide d’une matière. La réponse à ces stimuli est adaptée grâce à un mélange harmonieux de processus volontaires et involontaires.

Lorsqu’un automobiliste malotru croit vous insulter en évoquant verbalement ou gestuellement cet orifice à la précision quasi magique, il commet une erreur grossière.
Tenter alors de l’informer avec amabilité sur les prodiges fonctionnels de ce petit organe sera plus utile et plus pacifiste que de lui tendre l’autre joue.

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Des patients prosélytes et sans regrets - Le fait de continuer à investir dans un projet sans espoir est un comportement irrationnel et [...]

Très chères minutes de vie - En cancérologie de l’adulte, la chirurgie et la radiothérapie ont permis de prolonger la [...]

Ne pas vexer son médecin - La relation médecin-patient est un thème rebattu. Sa qualité est supposée produire celle du [...]

Manipulations grossières du ministère de la santé - Une publicité en faveur du dépistage de masse, entendue sur les médias grand public, [...]

La pharmacie du facteur - Est-ce que l’hypertension artérielle ou le diabète de type 2 sont des maladies ? Non, ils [...]

Haut de page