lucperino.com

Livres pour les patients

Big Pharma. Une industrie toute-puissante qui joue avec notre santé.

Sous la direction de Mikkel Borch-Jacobsen ▪ Les Arènes 2013

Nous ne savons pas s'il faut interdire la lecture de ce livre aux patients et aux médecins ou la rendre obligatoire. En effet, le contenu est si stupéfiant que l'on se demande si les auteurs (médecins, pharmaciens, sociologues, philosophes, épistémologistes) n'ont pas forcé le trait. On n'arrive pas à croire que l'industrie pharmaceutique soit la plus organisée et la plus cynique des maffias. Que ses lobbys sont plus puissants que ceux de l'agro-alimentaire ou du tabac. Que cette industrie a soumis la majorité de la recherche et des universités à ses impératifs, qu'elle maîtrise les leaders d'opinion, les agences du médicaments (EMA, FDA), les hautes autorités de santé et l'OMS.

 Pourtant tout est parfaitement documenté : les procès de scandales, les amendes payées pour taire les tricheries, les essais cliniques entièrement biaisés, les effets secondaires dissimulés. Le marketing qui remplace la recherche. Les résultats négatifs jamais publiés. Etc.

 Certes les médecins avertis connaissent déjà plusieurs des méthodes très contestables de ce marché qui est le plus profitable de tous. Mais aucun ne peut imaginer l'ampleur des machinations et des falsifications.

La confluence d'intérêts entre les industriels du médicament et les médecins a conduit à médicaliser toute la société et à transformer toute les vicissitudes de la vie en maladies. Les maladies chroniques sont de pures inventions qui sont pourtant ancrées dans tous les esprits.

Les prix exorbitants pour profiter des cancéreux ou des maladies orphelines relèvent d'un cynisme qui donne la nausée. La façon éhontée d'utiliser la démagogie politique, de contrôler les associations de patients, de corrompre les spécialistes, de rédiger des articles avec des prête-noms.

Bref si dans les années 60, les médicaments ont contribué à libérer l'humanité de certains fléaux millénaires. Il est ertain que depuis les années 1990, ils créent de nouveaux problèmes sanitaires qui diminuent l'espérance de vie. L'addiction aux psychotropes et aux opiacés sont les plus visibles de ces problèmes mais il y en a de nombrexu autres et parfois pires. les personnes âgées sont des cibles faciles recevant des traitement futiles et parfois cruels

Les médecins prescripteurs ne se rendent pas compte à quel point ils sont les jouets de cette industrie. Ils sont désinformés et mal informés et prescrivent pour des tiers sans connaître les risques de cet étrange marché à trois acteurs (marchand, médecin et patient). Tout cela sous le couvert virtuel des organismes de contrôle qui n'ont plus le contrôle de la situation et de la science depuis longtemps.

Tout est vrai, ce livre vous laissera pantois. Il y a un avant et un après cette lecture.

Réécoutez les chroniques médicales

La phrase biomédicale aléatoire

Le grand problème de la médecine est son écartèlement entre l'universel scientifique, objectivant, et le particulier, subjectivant.
― Frédéric Dubas & Catherine Thomas-Antérion

Haut de page