lucperino.com

Livres d'Histoire de la médecine et des sciences

Darwin et les sciences de l'évolution pour les nuls

Luc Perino ▪ Pour les nuls 2018

Voici une passionnante histoire de la vie et du genre humain.
Ce livre de vulgarisation séduira les profanes, mais tout aussi bien les plus avertis qui connaissent parfois mal l'aspect historique des diverses théories et sciences de l'évolution.
Certes, Darwin fut le premier à élaborer une théorie complète de l'évolution des espèces animales et végétales. Mais bien avant lui, plusieurs scientifiques et théologiens avaient accepté de détruire le mythe de la Création.
Avec la théorie de la sélection naturelle, les naturalistes sont devenus biologistes. Aujourd'hui, cette théorie est devenue loi et n'est contestée par personne, malgré et grâce aux immenses progrès de la génétique et de l'épigénétique.
Ce livre revient sur la plus grande révolution de la pensée, sur les conditions qui l'ont permise et sur les débats qui l'entourent depuis 150 ans.
Il passe également en revue toutes les retombées philosophiques et les multiples applications aussi bien dans le domaine de la pyschologie, que dans celui de la cybernétique ou de la médecine.
L'auteur, clinicien et essayiste, auteur de plusieurs livres sur la médecine, signe ici son troisième ouvrage autour de Darwin qu'il avait découvert à l'âge de 12 ans, bien avant la médecine, et qui ne l'a jamais quitté depuis. Une passion dévorante qu'il réussit à faire partager.

La phrase biomédicale aléatoire

“ Hôpital ”. Ce lieu public est vécu comme une personne morale omnisciente. Le patronyme des médecins, internes ou infirmiers y exerçant n’est jamais mentionné, mais seulement le "on" anonyme. Ce "on", qui a été un instant le complice et le soutien moral, est évoqué avec respect. "On" m'a passé des radios. "On" m'a dit qu'il fallait l'avis d'un spécialiste. "On" m'a demandé si j'avais des antécédents. "On" m'a parlé d'un scanner. Bien sûr, nul ne saura jamais qui était ce “ on ”, quel était son grade, interne ou aide-soignante, son autorité, son savoir, ni ce qu'il a réellement dit, évoqué ou pensé tout haut. Peu importe ce "on" résidait à l'hôpital, ce "on" était l'hôpital lui-même.
Christiane ne sera désormais plus tout à fait la même, car elle a côtoyé ce “ on ” là.
― Luc Perino

Prochaines interventions publiques

La naissance des diagnostics - [...]

Primauté du diagnostic et primarité du soin - [...]

Patients zéro - [...]

Histoires de patients zéro - [...]

Patient zéro : chercher et guérir - [...]

Haut de page