lucperino.com

Livres de biologie et médecine évolutionnistes

Santé, médecine et sciences de l'évolution - Les maladies infectieuses

Marion Vittecoq et col. ▪ De Boeck Solal, 2015

Santé, médecine et sciences de l'évolution. Les maladies infectieusesExtrait de la conclusion de Luc Perino.
L’infectiologie est particulière en médecine, car il ne s’agit pas d’une spécialité d’organe ou de système, comme la cardiologie ou la rhumatologie, mais d’une spécialité transdisciplinaire et « trans-organique », comme le sont la cancérologie ou l’immunologie. En ce sens, elle est logiquement plus biologique qu’anatomique, elle est naturellement plus évolutionniste que fixiste.
L’infectiologie est également la première discipline médicale où le médecin, habituellement peu concerné par l’évolution, a été cruellement confronté à ses lois. Devant l’antibiorésistance et l’adaptation des vecteurs, aucun médecin sensé ne peut même plus feindre d’ignorer les sciences et les lois de l’évolution…
Les médecins curieux seront fascinés par l’histoire de ces virus, bactéries et parasites qu’ils ne connaissent que par le compte-rendu d’une hémoculture ou par les symptômes et dégâts visibles que ces microorganismes peuvent causer chez un patient. Histoire dont l’interdépendance avec la nôtre est certainement le point saillant et l’intérêt majeur de cet ouvrage.
Le médecin se doutait déjà de l’importance de l’environnement, ce livre lui fait mieux comprendre que l’émergence réelle de nouveaux parasites ou de nouvelles maladies est un fait rarissime, ce sont en réalité de nouvelles opportunités de diffusion qui sont offertes par l’homme aux microorganismes et à leurs vecteurs. Le clinicien constate que, pour les maladies infectieuses comme pour les maladies métaboliques (diabète de type 2 ou obésité), l’homme est très souvent l’artisan de son propre malheur. Les tréponèmes existaient bien avant les caravelles de Christophe Colomb. Legionella pneumophila existait bien avant les climatiseurs. Même l’antibiorésistance existait avant les antibiotiques !!

Médecine évolutionniste (ou darwinienne)

Depuis quelques années, le problème de l'antibiorésistance, les progrès de la génomique, la redécouverte du microbiote et la prise en charge de maladies au long cours, nécessitent l'introduction d'une pensée évolutionniste dans la réflexion clinique

Le premier diplôme universitaire intitulé "Biologie de l'évolution et médecine" a été mis en place à la faculté de Lyon. Voir ICI

La phrase biomédicale aléatoire

Nous sommes les produits de la sélection naturelle, victimes dune bizarrerie génétique qui nous a donné suffisamment d'intelligence et d'adresse pour conquérir le monde, mais pas assez de sagesse pour gérer les fruits de nos victoires.
― Christian de Duve

La phrase biomédicale aléatoire

Le soin accapare-t-il l'humain et le proche, laissant la technologie avide de stratégie et basée uniquement sur la rationalité ? C'est précisément ce que je veux contester. Le soin dont je parle n'est pas opposé à la technologie, mais l'englobe. Et la technologie dont je parle n'est pas transparente ni prévisible, mais demande à être manipulée avec le plus grand soin.
― Annemarie Mol

Haut de page