lucperino.com

Histoire simple des médicaments anti-obésité

humeur du 22/12/2014

Le Mysimba® vient d’obtenir son autorisation de mise sur le marché en Europe. Ce médicament contient un anti-opiacé, le naltrexone et un antidépresseur amphétaminique, le bupropion, deux molécules toxiques utilisées dans diverses cures de sevrage avec de bien maigres résultats.

L’obésité est l’unique indication de ce nouveau médicament, avec les mises en garde d’usage, toutes politiquement correctes.

L’histoire des médicaments anti-obésité est d’une extraordinaire simplicité. Aucun n’a jamais eu le moindre effet thérapeutique, l’épidémie d’obésité n’a fait qu’empirer depuis la première tentative de régler ce problème sanitaire par la pharmacologie. Toutes les molécules ont été retirées du marché en raison de leur toxicité, même lorsque la pharmacovigilance était quasi inexistante. Les petites améliorations de la pharmacovigilance ont permis de raccourcir le délai entre commercialisation et interdiction, passant d’une vingtaine d’années, pour les premiers, à moins de cinq ans, pour les derniers.

Pléthoryl®, Isoméride® et Pondéral®, trois amphétamines (comme le bupropion de Mysimba®) ont été retirées du marché entre 1988 et 1997. Triacana®, à base d’extraits thyroïdiens a été interdit en 2004, le rimonabant (Acomplia®) en 2008, la sibutramine (Sibutral®) et le Médiator®, dernière amphétamine célébrissime, en 2010. L’orlistat (Alli®) a été retiré par son fabricant, tandis que la forme Xenical® est en cours d’abandon en raison d’un rapport bénéfice/risque négatif. 

Pour tous ces médicaments, sans exception, les mises en garde, indications et précautions d’usage n’ont jamais été respectées, multipliant le nombre d’accidents et aggravant la négativité de la balance bénéfices/risques.

L’enseignement à tirer d’une telle saga est sans équivoque : aucun comprimé ne peut régler le problème de l’obésité dont les causes environnementales sont d’une extrême complexité.

Les ministères de la santé n’ont pas su tirer cet enseignement qu’aucune étude ne pourra jamais contredire. Il ne fait aucun doute que ce nouveau produit sera retiré du marché après avoir apporté plus de désagréments que de bénéfices.

Alors pourquoi  une telle autorisation ?

La réponse est encore plus simple. Parce que le nombre de clients potentiels dans le monde est évalué entre un et deux milliards. Même avec seulement cinq ans d’autorisation de vente, le bénéfice escompté permet un lobbying capable de flouter tous les conflits d’intérêts.

Les ministères de la santé n’ont pas pour vocation de protéger les obèses, enfants fragiles de notre misérable abondance.

Empiler le marché pharmaceutique sur le marché agro-alimentaire pourrait être une excuse acceptable si la richesse induite diminuait la misère de cette fragile et captive clientèle, mais là aussi, hélas, le marché pharmaceutique et les ministères de la santé ont échoué.

Bibliographie

Archrer E
45-Year trends in women's use of time and household management energy expenditure
PLoS One 2013; 8: e56620.

Baird J et coll.
Being big or growing fast : systematic review of size and growth in infancy and later obesity.
BMJ 2005;331:929

Bryn Austin S et al.
Clinician identification of youth abusing over-the-counter products for weight control in a large U.S. integrated health system.
J Eat Disord., 2013; 1: 40.
DOI : 10.1186/2050-2974-1-40

Burgoine T et coll.
Associations between exposure to takeaway food outlets, takeaway food consumption, and body weight in Cambridgeshire, UK: population based, cross sectional study.
BMJ 2014; 348: g1464.
DOI : 10.1136/bmj.g1464.

Casazza K et coll.
Myths, presumptions, and facts about obesity.
N Engl J Med. 2013., 31; 368: 446-54.

Cotillard A., Kennedy SP, Kong LC, Prifti E, Pons N, Le Chatelier E, Almeida M, Quinquis B, Levenez F, Galleron N, Gougis S, Rizkalla S, Batto JM, Renault P; ANR MicroObes consortium, Doré J, Zucker JD, Clément K, Ehrlic
Dietary intervention impact on gut microbial gene richness.
Nature. 2013 Aug 29 ; 500(7464):585-8.
DOI : 10.1038/nature12480.

Dansinger ML et al
Meta-analysis : the effect of dietary counseling for weight loss.
Ann Int Med 2007 ; 147 : 41-50.

Eagle T.F. et coll
Understanding childhood obesity in America: linkages between household income, community resources, and children’s behaviors.
Am Heart J., 2012; 163: 836-43

Elliott SA et coll.
Associations of body mass index and waist circumference with: energy intake and percentage energy from macronutrients, in a cohort of Australian children.
Nutr J., 2011; 26; 10:58

Flegal KM et coll.
Prevalence of Obesity and Trends in the Distribution of Body Mass Index Among US Adults, 1999-2010
JAMA. 2012
DOI : 10.1001/jama.2012.39

Flint E. et coll.
Associations between active commuting, body fat, and body mass index: population based, cross sectional study in the United Kingdom.
BMJ 2014;349:g4887

G Suh et coll.
Infectious diseases in children and body mass index in young adults.
Emerging Infectious Diseases 2012 ; 9 : 1490-2.

Hecketsweiler C.
Les autorités européennes autorisent un médicament anti-obésité
Le monde, lundi 22 décembre 2014

Higgs S et Woodward M
Television watching during lunch increases afternoon snack intake of young women.
Appetite, Volume 52, Issue 1, February 2009, Pages 39–43
DOI : 10.1016/j.appet.2008.07.007

Hu G et coll.
Relationship of physical activity and body mass index to the risk of hypertension : a prospective study in Finland.
Hypertension 2004; 43: 25-30.

Kitahara CM et coll.
Association between Class III Obesity (BMI of 40–59 kg/m2) and Mortality: A Pooled Analysis of 20 Prospective Studies.
DOI : 10.1371/journal.pmed.1001673.

Lang L.
Gut Bacteria as Key Players in Obesity-Associated Inflammation and Insulin Resistance.
Gastroenterology, 2010 ; 5 : 1435.

Magnusson PK et coll.
Association of body mass index with suicide mortality : a prospective cohort study of more than one million men.
Am J Epidemiol 2006; 163: 1-8.

Merkovic I. (J.I.M.)
EGEA. Conférence Internationale sur les bénéfices santé de l'alimentation Méditerranéenne. Prévention de l'obésité et du diabète de type 2.
Perpignan, France, du 12 au 15 mai 2004.

Ming Wen L et coll.
Effectiveness of home based early intervention on children’s BMI at age 2: randomised controlled trial.
BMJ 2012 ; 344:e3732
DOI : 10.1136/bmj.e3732.

Otten JJ et coll.
Effects of Television Viewing Reduction on Energy Intake and Expenditure in Overweight and Obese Adults. A Randomized Controlled Trial.
Arch Intern Med 2009; 169 : 2109-2115.

Parikh NI et coll.
Increasing trends in incidence of overweight and obesity in 5 decades.
Am J Med 2007; 120: 242-250.

Parsons TJ et coll.
Television viewing and obesity : a prospective study in the 1958 British birth cohort.
European Journal of Clinical Nutrition (2008) 62, 1355–1363
DOI : 10.1038/sj.ejcn.1602884

Pereira M et al.
Fast-food habits, weight gain, and insulin resistance (the CARDIA study) : 15-year prospective analysis.
Lancet 2005; 365: 36-42.

Pietiläinen KH et coll.
Does dieting make you fat ? A twin study.
Int J Obesity, 2012 ; 36 : 456–464

Radnitz C et coll.
Food cues in children's television programs.
Appetite, Volume 52, Issue 1, February 2009, Pages 230–233

Richard J. Johnson, M.D. Peter Andrews, Steven A. Benner and William Oliver.
The Evolution of Obesity: Insights from the Mid- Miocene
Trans Am Clin Climatol Assoc. 2010; 121: 295–308.

Sumithran P et coll.
Long-term persistence of hormonal adaptations to weight loss.
N Engl J Med. 2011; 365: 1597-604.

Tobias DK et coll.
Body-mass index and mortality among adults with incident type 2 diabetes.
N Engl J Med., 2014; 370: 233-44.
DOI : 10.1056/NEJMoa1304501.

W. Philip T. James & al..
Effect of Sibutramine on Cardiovascular Outcomes in Overweight and Obese Subjects.
N Engl J Med 2010; 363: 905-917.

Wang L et coll.
Cesarean section and the risk of overweight in grade 6 children.
Eur J Pediatr 2013;172: 1341-47.

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Si les sages-femmes pouvaient... - En ce moment les sages-femmes manifestent leur mécontentement. Elles ont raison. [...]

Coliques du nourrisson : inquiétante perspective - Récemment, un article médical sur les coliques du nourrisson, publié dans une revue [...]

Refuser la mort peut être mortel - Le confort de vie et les progrès sociaux ont allongé considérablement la durée de vie des [...]

Pauvre lait maternel - Pauvre lait maternel Le 5 septembre 2016, une information a fait la une des médias après le [...]

Cancers : le slogan est grossier - Toutes les campagnes incitant au dépistage des cancers répètent invariablement la même [...]

Haut de page