lucperino.com

Disparité sexuelle : complexe MSL

dernière mise à jour le 18/11/2016

Complexe MSL : chromosome X et au-delà. Disparité de genre

 

La régulation du chromosome X est un processus qui présente de façon systémique des problèmes de reconnaissance chromosomique et de régulation et de coordination de gènes.

Chez les mâles de Drosophiles, le complexe ribonucléoprotéique MSL  (Male Specific Lethal) joue un rôle important dans l'hyperactivation des gènes liés à X pour égaliser les différences d’expression génétique entre les sexes. Il apparaît que la reconnaissance des chromosomes X par le complexe MSL peut être médiée à la fois par la spécificité de séquences et par les activités transcriptionnelles.

Le résultat de cette transcription hautement régulée semble également impliquer plusieurs autres mécanismes intervenant tant à l’échelle chromosomique qu’à l’échelle génétique et épigénétique.

L’histone acetyltransferase MOF (male absent on the first) est la principale enzyme d’acétylation de l’histone H4 lysine 16. Il est intéressant de noter qu’elle est un élément-clé du complexe MSL qui hyperacétyle le chromosome X mâle et qu’elle est également impliquée dans la régulation des gènes au-delà de leur rééquilibrage.

Une comparaison de ce système entre drosophiles et mammifères révèle des parallèles intrigants des comportements du MSL et en éclaire la multidisciplinarité.

Enfin le MOF humain ou hMOF est très comparable au MOF de la drosophile.

Voilà encore une explication épigénétique des disparités de genre.

Bibliographie

Laverty C, Lucci J, Akhtar A
The MSL complex: X chromosome and beyond
Curr Opin Genet Dev. 2010 Apr;20(2):171-8
DOI : 10.1016/j.gde.2010.01.007

Médecine évolutionniste (ou darwinienne)

Depuis quelques années, le problème de l'antibiorésistance, les progrès de la génomique, la redécouverte du microbiote et la prise en charge de maladies au long cours, nécessitent l'introduction d'une pensée évolutionniste dans la réflexion clinique

Le premier diplôme universitaire intitulé "Biologie de l'évolution et médecine" a été mis en place à la faculté de Lyon. Voir ICI

Lire les chroniques hebdomadaires de LP

Réécoutez les chroniques médicales

Vous aimerez aussi...

Auto-immunité et additifs alimentaires - L'incidence des maladies auto-immunes augmente avec l'expansion de la transformation industrielle [...]

Toxoplasmose, schizophrénie et dépression. - Le parasite Toxoplasma Gondii agent de la toxoplasmose est bien connu depuis [...]

Psychoses et microbiote - La psychose, à l’aune de l’hypothèse membranaire Comme les études sur les jumeaux [...]

Nos mâchoires sont trop petites - Nous possédons dans nos bouches l'héritage de notre évolution. Nous ne réalisons pas vraiment [...]

Le stress dépend de la hiérarchie sociale - Le cortisol est la principale hormone du stress. Son taux augmente sensiblement dans toutes les [...]

Vous aimerez aussi ces humeurs...

L'allégé fait grossir - Dans chaque pays existe une parfaite corrélation entre les chiffres de vente d’aliments [...]

Bébés thérapeutiques - Le terme de « bébé médicament » désigne un enfant conçu in vitro pour sauver un frère [...]

Serai-je le méchant ? - L’amyotrophie spinale est une grave maladie génétique et qui entraîne généralement de [...]

La mort est plurifactorielle, même en période de crise - Guerres, famines, épidémies ou chocs climatiques provoquent des pics de mortalité. Lors des [...]

Grossièreté neuroleptique - Les quatre domaines du soin sont la chirurgie, l’obstétrique, la médecine et la [...]

Haut de page