lucperino.com

Le sport nuit à la médecine

humeur du 05/08/2019

On ne cesse de répéter que la France souffre d’un manque de médecins. Plusieurs solutions sont envisagées pour remédier à ce problème présenté comme un danger pour la santé publique.
Parmi ces solutions, on ne mentionne étonnamment jamais celle qui aurait probablement l’effet le plus bénéfique sur les déserts médicaux : restreindre l’activité du médecin à la seule médecine.

Si les médecins étaient débarrassés de tous les actes qui ne nécessitent aucune expertise clinique, leurs agendas s’en trouveraient allégés de façon radicale.
Certains actes tels que la vaccination ou la prise de tension résultent de vieux rituels qu’il paraît sacrilège de modifier. D’autres sont imposés par des laboratoires qui ont piégé les patients dans des maladies sans symptômes dont la seule réalité est de devoir renouveler des ordonnances à vie (ostéoporose, hyperglycémie, hypercholestérolémie). D’autres sont imposés par des assureurs tellement hantés par leurs bénéfices qu’ils en ont perdu la notion du risque médical.
C’est parmi les actes imposés par les assureurs que l’on trouve les plus cocasses. Les certificats d’aptitude à la gymnastique au volley-ball ou au kung-fu sont simplement inutiles, d’autres sont  pittoresques comme l’aptitude à la vie en crèche, au yoga ou à la pétanque.

Les plus syndicalistes des médecins, possiblement outrés par mes propos, diront que pour renouveler un vaccin ou un médicament, il faut une expertise que le pharmacien ne peut pas posséder. Ils diront que le sport  expose à des arrêts cardiaques, y compris le ping-pong.
Pourtant, incontestablement, les données les plus sérieuses viennent confirmer la dérision de ces certificats médicaux. La mort subite par arrêt cardiaque dans le sport intensif est de 8 pour un million (0,0008 %), cette mortalité est stable et se révèle indépendante du nombre de certificats médicaux d’aptitude.
Encore une fois, la prévention est la grande absente de ces allers-retours administratifs entre de fausses expertises médicales et de lucratifs principes de précaution. Il suffirait de rappeler à tous que le sport augmente considérablement la durée de vie quand il est raisonnable et qu’il la ramène à un niveau égal ou inférieur à celui des sédentaires quand il est excessif.
Alors que le plus grand danger du sport est le dopage, ce risque est toujours dissimulé au médecin.

Autant de faits qui ajoutent à la dérision des certificats d’aptitude. Enfin, comble de dérision, le sport généralisé, sans dopage et sans excès, résoudrait encore plus efficacement le problème des déserts médicaux, puisqu’il n’y aurait presque plus besoin de médecins.

Bibliographie

Corrado D et al
Cardiovascular pre-participation screening of young competitive athletes for prevention of sudden death: proposal for a common European protocol
Eur Heart J. 2005 Mar;26(5):516-24

Corrado D, Basso C, Rizzoli G, Schiavon M, Thiene G
Does sports activity enhance the risk of sudden death in adolescents and young adults?
J Am Coll Cardiol. 2003 Dec 3;42(11):1959-63

Dominique Thibaud
Tous dopés ! Les amateurs encore plus que les professionnels !
Rapport de la comission du sénat, 25 juillet 203

Jayaraman R, Reinier K, Nair S, Aro AL, Uy-Evanado A, Rusinaru C, Stecker EC, Gunson K, Jui J, Chugh SS
Risk Factors of Sudden Cardiac Death in the Young: A Multiple-Year Community-Wide Assessment
Circulation. 2018 Apr 10;137(15):1561-1570
DOI : 10.1161/CIRCULATIONAHA.117.031262

Kim JH, Malhotra R, Chiampas G, d'Hemecourt P, Troyanos C, Cianca J, Smith RN, Wang TJ, Roberts WO, Thompson PD, Baggish AL
Cardiac arrest during long-distance running races
N Engl J Med. 2012 Jan 12;366(2):130-40
DOI : 10.1056/NEJMoa1106468

Richard Talbot
La saga des certificats de non contre-indication (au sport)
FMF, 19 juillet 2019

Schnohr P, O'Keefe JH, Marott JL, Lange P, Jensen GB
Dose of jogging and long-term mortality: the Copenhagen City Heart Study
J Am Coll Cardiol. 2015 Feb 10;65(5):411-9
DOI : 10.1016/j.jacc.2014.11.023

Schwartz JG, Merkel-kraus S, Duval S, Harris K, Peichel G, Lesser J, Knickelbine T, Flygenring B, Longe T, Pastorius C, Roberts W, Oesterle S, Schwartz R
Does longterm endurance running enhance or inhibit coronary artery plaque formation ? A prospective multidetector CTA study of men completing marathons for least 25 consecutive years
JACC, Volume 55, Issue 10 Supplement, March 2010
DOI : 10.1016/S0735-1097(10)61625-7

Selden MA, Helzberg JH, Waeckerle JF
Early cardiovascular mortality in professional football players: fact or fiction ?
Am J Med. 2009 Sep;122(9):811-4
DOI : 10.1016/j.amjmed.2009.03.027

Selden MA, Helzberg JH, Waeckerle JF, Browne JE, Brewer JH, Monaco ME, Tang F, O'Keefe JH
Cardiometabolic abnormalities in current National Football League players
Am J Cardiol. 2009 Apr 1;103(7):969-71
DOI : 10.1016/j.amjcard.2008.12.046

Stéphane Mandard
Le tour de France nuit gravement à la santé
Le Monde, 18 juin 2009

Stéphane Mandard
Dopage : Le danger de mort
Le Monde, 30 sept 2006

Lire les chroniques hebdomadaires de LP

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Ne tournons pas autour du pot d’échappement - L’importante contribution de l’automobile au produit intérieur, à la liberté, voire [...]

Peste ou choléra - On ne peut reprocher à quiconque de méconnaître l’Histoire de l’épidémiologie des [...]

Fertilité de la détresse - La médecine a débuté par la philosophie des énergies et humeurs corporelles : le yin et le [...]

Ineptie des deux diabètes - Au début du XVIII° siècle, les progrès de la microscopie ont permis de découvrir et de [...]

Antibiotiques à l'envi - Les résistances aux sulfamides, à la pénicilline ou à la streptomycine ont été constatées [...]

Vous aimerez aussi...

Origine des religions chez les chasseurs-cueilleurs - Des récentes études sur l'évolution des religions ont révélé que les fondements cognitifs de [...]

Génétique et géographie - Les modèles géographiques de la diversité génétique humaine portent les traces de l’histoire [...]

Urbanisation : lèpre et tuberculose. - Un lien certain existe entre l’urbanisation et certaines maladies. Mais ce [...]

Sommes-nous moins intelligents que nos ancêtres ? - Fin 2013, une équipe internationale avait publié dans la revue Intelligence un article qui [...]

Théorie du bord de falaise : Asthme et schizophrénie. - Ne tombez pas de la falaise de l’adaptation ! Ou comment une adaptation [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Et voici, hors de toute mesure, l'étendue du domaine clinique. Démêler le principe et la cause d'une maladie à travers la confusion et l'obscurité des symptômes ; connaître sa nature, ses formes, ses complications ; distinguer au premier coup d'œil tous ses caractères et toutes ces différences ; séparer d'elle au moyen d'une analyse prompte et délicate tout ce qui lui est étranger ; prévoir les événements avantageux et nuisibles qui doivent survenir pendant le cours de sa durée ; gouverner les moments favorables que la nature suscite pour en opérer la solution ; estimer les forces de la vie et l'activité des organes ; augmenter ou diminuer au besoin leur énergie ; déterminer avec précision quand il faut agir et quand il convient d'attendre ; se décider avec assurance entre plusieurs méthodes de traitement qui offrent toutes des avantages et des inconvénients ; choisir celle dont l'application semble permettre plus de célérité, plus d'agrément, plus de certitude dans le succès ; profiter de l'expérience ; saisir les occasions ; combiner toutes les chances, calculer tous les hasards ; se rendre maître des malades et de leurs affections ; soulager leurs peines ; calmer leurs inquiétudes ; deviner leurs besoins ; supporter leurs caprices ; ménager leur caractère et commander à leur volonté, non comme un tyran cruel qui règne sur des esclaves, mais comme un père tendre qui veille sur la destinée de ses enfants.
― Charles Louis Dumas en 1807 (Eloge de Henri Fouquet)

Haut de page