lucperino.com

Antioxydants, déméthylants, télomérase et greenwashing, même combat

humeur du 31/12/2019

La production d’énergie à partir de l’oxygène permet le fonctionnement de nos cellules, mais provoque l’accumulation de dérivés oxydés qui participent à leur vieillissement. Dès que ce phénomène a été compris, une avalanche de produits antioxydants, vitamines et autres, ont été proposés pour ralentir le vieillissement. Bien évidemment, après quelques décennies de vente, il est apparu qu’aucun de ces produits n’avait la moindre action sur le vieillissement. On a même constaté un léger effet négatif. L’oxygène semble donc être plus utile que nuisible. Qui l’eut cru ?

Lorsque l’on a commencé à étudier les divers processus qui permettent d’empêcher ou de moduler l’expression des gènes dans l’organisme, le mot « épigénétique » a été survendu dans les médias. Détrônant la génétique toute puissante. Ce domaine de recherche est encore en friche, mais on sait déjà que la méthylation de l’ADN est le principal processus de cette modulation de l’expression des gènes.  Il n’en pas fallu davantage pour stimuler quelques sciences infuses. Savez-vous par exemple que la lunasine du soja est capable de déméthyler l’ADN ? Souhaitons qu’elle puisse choisir avec discernement quels sont les gènes à déméthyler. Le fabricant nous informe que la lunasine est extraite par un procédé qui garantit le maintien de sa bioactivité même après la digestion ; on ne voit pas bien en quoi ces propos peuvent nous rassurer sur la précision de de la mécanique épigénétique. Espérons que les gros consommateurs de déméthylants ne périssent pas plus rapidement que ceux d’antioxydants

De découverte plus récente, les télomères sont des segments de nucléotides situés à l’extrémité des chromosomes. Ils raccourcissent à chaque division cellulaire et sont un marqueur assez fiable du vieillissement. Ils sont en partie restaurés par une enzyme nommée télomérase. Vous devinez la suite… Les racines d’astragale, le thé vert, la silymarine et les vieux oméga 3 sont déjà dans la liste des activateurs de télomérase.

La grande vague du microbiote a été logiquement suivie d’une vague de probiotiques.

Bref, dès que la science fait un petit pas, les médias font dix grands pas et les marchands enfilent les bottes de sept lieues pour galoper loin devant.

Maintenant que la santé de notre planète est, elle aussi, devenue un sujet de préoccupation, les procédés de réparation proposés sont les mêmes que pour nos corps. Avec le ‘greenwashing’, tous les industriels ont copié le marché sanitaire. Une excellente école. Les pétroliers sont devenus des énergéticiens et ne parlent que d’énergie durable.

Il y a cependant une différence : la marche et le régime jockey sont, à ce jour, les seuls moyens capables de rallonger les télomères et de ralentir tous les processus du vieillissement. Recommandations inapplicables à la planète. Nous vieillirons donc ensemble.

 

Bibliographie

Bjelakovic G, Nikolova D, Simonetti R G, Gluud C
Antioxidant supplements for prevention of gastrointestinal cancers: a systematic review and meta-analysis
The Lancet, Volume 364, Issue 9441, Pages 1219 - 1228, 2 October 2004
DOI : 10.1016/S0140-6736(04)17138-9

Cawthon RM, Smith KR, O'Brien E, Sivatchenko A, Kerber RA
Association between télomére lenglh in blood and mortality in people aged 60 years and older
Lancet. 2003 Feb 1;361(9355):393-5

Cherkas LF, Hunkin JL, Kato BS, Richards JB, Gardner JP, Surdulescu GL, Kimura M, Lu X, Spector TD, Aviv A
The association between physical activity in leisure time and leukocyte telomere length
Arch Intern Med. 2008 Jan 28;168(2):154-8
DOI : 10.1001/archinternmed.2007.39

Farzaneh-Far R, Lin J, Epel ES, Harris WS, Blackburn EH, Whooley MA
Association of Marine Omega-3 Fatty Acid Levels With Telomeric Aging in Patients With Coronary Heart Disease
JAMA. 2010 Jan 20;303(3):250-7
DOI : 10.1001/jama.2009.2008

Laurin D, Masaki KH, Foley DJ, White LR, Launer LJ
Midlife dietary intake of antioxydants and risk of late-life incident dementia. The Honolulu-Asia Aging Study
Am J Epidemiol. 2004 May 15;159(10):959-67

Myung SK, Ju W, Cho B, Oh SW, Park SM, Koo BK, Park BJ
Korean Meta-Analysis Study Group (KORMA) : Efficacy of vitamin and antioxidant supplements in prevention of cardiovascular disease: systematic review and meta-analysis of randomised controlled trial
BMJ. 2013; 346: f10
DOI : 10.1136/bmj.f10.

 

Lire les chroniques hebdomadaires de LP

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Le petit robot de la publicité - Depuis quelques mois, un petit robot, dont la voix rappelle celle du célèbre droïde R2 [...]

Le marronnier d’hiver - Le nombre de SDF qui meurent chaque année dans la rue est d'environ 300. Les causes sont [...]

Campagnes électorales et santé - Les campagnes électorales sont l'occasion de grands débats sur l'indépendance des [...]

Patients : disparition du libre arbitre et de l’insight - La formidable avancée des sciences biomédicales depuis un siècle a eu comme principal effet [...]

Sexisme pittoresque de la médecine - Les médecins de l’ancienne Egypte considéraient l’hystérie féminine et les sorcelleries [...]

La phrase biomédicale aléatoire

S'imaginer avoir une représentation valable d'autrui, c'est déjà d'une certaine façon lui faire violence, puisque cette représentation est forcément réductrice.
― Alain Froment

Haut de page