lucperino.com

Mucoviscidose contre BK

dernière mise à jour le 26/07/2021

La raison pour laquelle la fibrose kystique ou mucoviscidose est la maladie génétique mortelle la plus courante chez les Caucasiens a été incomplètement étudiée. Les auteurs ont cherché à approfondir l'hypothèse selon laquelle les porteurs de la mucoviscidose ont une protection relative contre la tuberculose (infection à Mycobacterium tuberculosis).

En appliquant l'épidémiologie spatiale, ils ont étudié le lien entre le taux de transmission de la mucoviscidose et l'incidence de la tuberculose (TB) au Brésil. Ils ont corrigé 7 facteurs de confusion potentiels dans cette relation. 5 facteurs environnementaux : le revenu mensuel, les disponibilités sanitaires, le taux d'alphabétisation, la composition raciale et la densité de population. Et 2 facteurs immunologiques : taux d'incidence du sida et du diabète sucré de type 2. Les données sur le tabagisme étaient incomplètes et non disponibles pour analyse.

Une corrélation négative significative entre le taux de transmission de la mucoviscidose et l'incidence de la tuberculose, indépendamment de l'un des sept facteurs de confusion, a été trouvée. Ce qui confirme que le fait de porter une seule mutation CFTR est un facteur de protection contre les infections à bras contre les infections à Mycobacterium tuberculosis.

Ce qui vient ajouter de nouveaux éléments de preuve à la théorie de médecine évolutionniste connue sous le terme de « avantage hétérozygote ».

Bibliographie

Bosch L, Bosch B, De Boeck K, et al
Cystic fibrosis carriership and tuberculosis: hints toward an evolutionary selective advantage based on data from the Brazilian territory
BMC Infect Dis. 2017;17(1):340. Published 2017 May 12
DOI : 10.1186/s12879-017-2448-z

Médecine évolutionniste (ou darwinienne)

Depuis quelques années, le problème de l'antibiorésistance, les progrès de la génomique, la redécouverte du microbiote et la prise en charge de maladies au long cours, nécessitent l'introduction d'une pensée évolutionniste dans la réflexion clinique

Le premier diplôme universitaire intitulé "Biologie de l'évolution et médecine" a été mis en place à la faculté de Lyon. Voir ICI

Vous aimerez aussi...

Compétition intrasexuelle féminine - Il est bien établi que le taux d’œstrogènes varie tout au long du cycle féminin et qu’il [...]

Athérome et sénescence hématopoiétique - Les cellules sanguines mutées jouent un rôle dans les maladies cardio-vasculaires. Une nouvelle [...]

Néandertal supportait bien la fumée - Une précédente étude avait suggéré que les Homo sapiens avaient détrôné les Néandertaliens [...]

Procréation médicalement assistée : anomalies épigénétiques - L’aide médicale à la procréation induit-elle des anomalies épigénétiques [...]

Acné : maladie de civilisation - Dans les sociétés occidentales, l’acné vulgaire est une maladie de la peau presque universelle [...]

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Souvenirs de Mediator - Le laboratoire Servier a toujours été un brillant marginal. Je me souviens que c’est le seul [...]

Médecins acharnés ou sages - La loi Léonetti a tenté de limiter les pratiques dites d’acharnement thérapeutique et [...]

Peste ou choléra - On ne peut reprocher à quiconque de méconnaître l’Histoire de l’épidémiologie des [...]

Irrémédiable immunosénescence - Certains d’entre vous l’ont remarqué, lorsque les années s’accumulent, l’aspect de la [...]

L’apogée médicale serait déjà loin - Le succès médical de l’insuline en 1921 s’est accompagné d’un succès commercial [...]

Haut de page