lucperino.com

Santé et PIB

humeur du 25/09/2023

Depuis la révolution industrielle, nos progrès se mesurent à l’aune du PIB qui augmente parallèlement aux biens, techniques et services dont disposent les citoyens pour améliorer leur confort, leur éducation et leur santé. Cet indicateur financier est aussi un bon indicateur sanitaire. En effet, dans la majorité des pays, la santé objective de la population s’améliore lorsque le PIB augmente. La règle s’applique également au niveau individuel : l’état de santé est meilleur chez les individus les plus favorisés économiquement.

Pourtant, depuis quelques années, plusieurs études suggèrent que les perceptions subjectives de santé et de bonheur ne sont plus corrélées au PIB. Les enquêtes des économistes Richard Easterlin et Amartya Sen révèlent que la perception de bonheur et de santé n’augmente plus, voire diminue, lorsque le PIB augmente. Ces études ont été contestées, car au niveau individuel, la corrélation entre statut économique et santé reste forte.

Mais ces querelles sont d’un autre âge, car l’augmentation des inégalités sociales dans tous les pays, riches ou pauvres, vient rebattre les données, tant au niveau populationnel qu’au niveau individuel.

D’une part la subjectivité de bonheur varie en fonction des différences perçues en comparaison avec ses concitoyens. Être pauvre et malade semble plus supportable dans un environnement pauvre qu’en étant entouré de riches en bonne santé.

D’autre part, la santé et le bonheur se dégradent également de façon objective, pour toutes les classes sociales, malgré l’augmentation du PIB. Les raisons en sont variées.

Si l’obésité et le tabagisme sont classiquement liées à la misère, l’alcoolisme, les addictions, le diabète, les troubles mentaux et psychiatriques sont en constante augmentation dans toutes les classes sociales. Les toxiques environnementaux touchent toutes les classes, même si les défavorisées y sont souvent plus exposées. Le coût social et financier de ces maladies est si élevé qu’il annule tous les gains de croissance des dernières décennies.

Les dépistages dégradent la santé subjective, mais la surmédicalisation et la pathologie iatrogène qu’ils entraînent dégrade aussi la santé objective. Ce phénomène paradoxal concerne davantage les riches, plus enclins aux dépistages et plus asservis aux soins. Son coût social et financier est également très élevé et annule les gains de PIB.

 Enfin, l’éducation des parents, classiquement protectrice contre la mortalité et la morbidité infantile, contribue désormais à dégrader la subjectivité de bonheur, car l’anxiété face au désastre écologique est transmise par l’éducation, particulièrement dans les classes favorisées. Cette éco-anxiété entraîne un cortège de troubles psychosomatiques, voire psychiatriques débutant de plus en plus jeune.

De toute évidence, le PIB n’a plus d’impact, ni sur la santé subjective, ni sur la santé objective. Osons même affirmer que la décroissance sera bientôt le meilleur moyen d’améliorer les indicateurs sanitaires. 

 

Bibliographie

Bloom DE, Canning D
Policy forum: public health. The health and wealth of nations
Science. 2000 Feb 18;287(5456):1207, 1209
DOI : 10.1126/science.287.5456.1207

Brennan SL, Henry MJ, Nicholson GC, Kotowicz MA, Pasco JA
Socioeconomic status and risk factors for obesity and metabolic disorders in a population-based sample of adult females
Prev Med. 2009 Aug-Sep;49(2-3):165-71
DOI : 10.1016/j.ypmed.2009.06.021

Chetty R, Stepner M, Abraham S, Lin S, Scuderi B, Turner N, Bergeron A, Cutler D
The Association Between Income and Life Expectancy in the United States, 2001-2014
JAMA. 2016 Apr 26;315(16):1750-66
DOI : 10.1001/jama.2016.4226

Deaton A
Income, health, and well-being around the world: evidence from the Gallup World Poll
J Econ Perspect. 2008 Spring;22(2):53-72
DOI : 10.1257/jep.22.2.53

Eagle TF, Sheetz A, Gurm R, Woodward AC, Kline-Rogers E, Leibowitz R, Durussel-Weston J, Palma-Davis L, Aaronson S, Fitzgerald CM, Mitchell LR, Rogers B, Bruenger P, Skala KA, Goldberg C, Jackson EA, Erickson SR, Eagle K
Understanding childhood obesity in America: linkages between household income, community resources, and children’s behaviors
Am Heart J. 2012 May;163(5):836-43
DOI : 10.1016/j.ahj.2012.02.025

Federici T, Paneni F, Castello L, Volpe M
The growing importance of socio-economics aspects in cardiovascular disease : results from a cohort study in an italian nurse registry
High blood pressure & cardiovascular prevention, 2007; 14(3): 139-144
DOI : 10.2165/00151642-200714030-00005

Gakidou E, Cowling K, Lozano R, Murray CJ
Increased educational attainment and its effect on child mortality in 175 countries between 1970 and 2009 : a systematic analysis
The Lancet, vol. 376, Issue 9745, p. 959-974, 18 September 2010
DOI : 10.1016/S0140-6736(10)61257-3

Goisis A, Sacker A, Kelly Y
Why are poorer children at higher risk of obesity and overweight ? A UK cohort study
Eur J Public Health. 2016 Feb;26(1):7-13
DOI : 10.1093/eurpub/ckv219

Hammond RA, Levine R
The economic impact of obesity in the United States
Diabetes Metab Syndr Obes. 2010; 3: 285–295
DOI : 10.2147/DMSOTT.S7384

Institut national du cancer
analyse économique des coûts du cancer en France
mars 2007

Kuh D, Hardy R, Langenberg C, Richards M, Wadsworth ME
Mortality in adults aged 26-54 years related to socioeconomic conditions in childhood and adulthood : post war birth cohort study
BMJ. 2002 Nov 9;325(7372):1076-80
DOI : 10.1136/bmj.325.7372.1076

Mattea Battaglia
Quel est le coût social de l’alcool, du tabac, des drogues « licites » et « illicites » ?
Le monde, 02 août 2023

Nettle D
What the future held: childhood psychosocial adversity is associated with health deterioration through adulthood in a cohort of British women
Evolution and Human Behavior 35 (2014) 519–525

Nettle D
Why Are There Social Gradients in Preventative Health Behavior? A Perspective from Behavioral Ecology
PLoS ONE 5(10): e13371
DOI : 10.1371/journal.pone.0013371

Nettle D
Dying young and living fast: variation in life history across English neighborhoods
Behavioral Ecology, Volume 21, Issue 2, March-April 2010, Pages 387–395
DOI : 10.1093/beheco/arp202

Pampel FC, Krueger PM, Denney JT
Socioeconomic Disparities in Health Behaviors
Annu Rev Sociol. 2010 Aug;36:349-370

Pharoah PDP et coll
Cost effectiveness of the NHS breast screening programme: life table model
BMJ 2013; 346:f2618
DOI : 10.1136/bmj.f2618.

Pickett KE, Wilkinson RG
Income inequality and health: a causal review
Soc Sci Med. 2015 Mar;128:316-26
DOI : 10.1016/j.socscimed.2014.12.031

Proctor Robert
Golden Holocaust: Origins of the Cigarette Catastrophe and the Case for Abolition
2012

Ricordeau P, Weill A, Vallier N, Bourrel R, Fender P, Allem H,
The cost of diabetes in metropolitan France
Diabetes Metab, 2000, 26, Suppl 6, p. 25-38

Sen A
Positional objectivity
Philosophy and public affairs,1993,22(2),p 126-145

Stevenson B, Wolfers J
Economic Growth and Subjective Well-Being:Reassessing the Easterlin Paradox
IZA DP No. 3654

Tanti-Hardouin Nicolas
La santé à deux vitesses
Libre et solidaire, 2017

Profil de nos 5000 abonnés

Par catégorie professionnelle
Médecins 27%
Professions de santé 33%
Sciences de la vie et de la terre 8%
Sciences humaines et sociales 12%
Autres sciences et techniques 4%
Administration, services et tertiaires 11%
Economie, commerce, industrie 1%
Médias et communication 3%
Art et artisanat 1%
Par tranches d'âge
Plus de 70 ans 14%
de 50 à 70 ans 53%
de 30 à 50 ans 29%
moins de 30 ans  4%
Par motivation
Patients 5%
Proche ou association de patients 3%
Thèse ou études en cours 4%
Intérêt professionnel 65%
Simple curiosité 23%

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Automobile inhibitrice - Après des millénaires d’individualisation et d’empirisme, le soin médical est devenu [...]

Pour les élections, prenez le nouveau médicament - En ces périodes de verbiages politiques, chacun assène sa vérité chiffrée, reprochant à [...]

Histoire trop courte d’Helicobacter - Helicobacter pylori est une bactérie présente dans l’estomac depuis l’origine de [...]

Médecins acharnés ou sages - La loi Léonetti a tenté de limiter les pratiques dites d’acharnement thérapeutique et [...]

Thérapies divines et divinatoires - J’ai récemment assisté à quatre enterrements de personnes âgées, d’une génération [...]

La phrase biomédicale aléatoire

S’il n’y avait pas la science, combien d’entre nous pourraient profiter de leur cancer pendant plus de cinq ans ?
― Pierre Desproges

Haut de page