lucperino.com

Science impossible du dépistage

humeur du 15/02/2014

Science impossible du dépistage

Actuellement, les dépistages « organisés » ou « de masse » des cancers – donc sans ciblage personnalisé – sont fortement remis en cause par des études qui révèlent leur faible impact sur la santé individuelle et publique.
Les résultats « officieux » des études les plus crédibles diffèrent selon le cancer considéré : rapport bénéfice/risque positif pour le dépistage du cancer du col de l’utérus, très faiblement positif pour le sein, neutre pour le mélanome, négatif pour la prostate, l’ovaire et le poumon, et encore indéterminé pour le côlon (trop récent).


Lorsque les études essaient, malgré la difficulté, de tenir compte des surdiagnostics, des surtraitements et d’autres facteurs de diminution de la qualité de vie, les résultats sont encore plus médiocres.
Mais ces études négligent encore deux autres éléments importants. D’une part, la baisse de mortalité due à l’amélioration des thérapeutiques médicales et chirurgicales des cancers évolués. D’autre part, les bons résultats de certaines politiques de prévention, telles que la diminution des traitements hormonaux de la ménopause, pour le cancer du sein, ou la limitation du tabagisme, pour tous les cancers.

 

Comme les trois actions : dépistage de masse, thérapeutiques efficaces et mesures préventives sont combinées au sein des populations étudiées, il est de plus en plus difficile d’évaluer la part de chacun dans les variations de mortalité et de létalité. D’autant plus que les thérapeutiques efficaces le sont sur des cancers évolués ou métastatiques, ceux où la létalité est la plus forte, et non sur des cancers dépistés où la létalité est logiquement très faible.

Pour des raisons éthiques, ni les thérapeutiques ayant la moindre efficacité, ni les mesures de prévention, ni les dépistages ciblés, ne peuvent être interrompus. La seule façon de connaître l’efficacité réelle des dépistages de masse, serait de les interrompre pendant quelques années.
Bien que cela soit éthiquement acceptable, au vu de leurs résultats médiocres, cela est politiquement, humainement et pratiquement impossible, en raison de deux convictions intimes partagées par tous les patients et de nombreux médecins. 1/ Une tumeur ne se serait jamais développée si elle avait été dépistée à temps. 2/ La « guérison » d’un cancer dépisté est attribuée au dépistage plus qu’à l’évolution naturelle ou à l’efficacité thérapeutique.

Les statistiques « contre-intuitives » susceptibles d’ébranler ces deux convictions devraient avoir des niveaux de preuve et de significativité largement supérieurs aux niveaux actuels. Comme nous venons de démontrer que de telles études sont désormais impossibles à réaliser, il nous faut admettre que la vérité sur les dépistages de masse ne nous sera jamais accessible.

Pour chaque citoyen en bonne santé, tout dépistage est un pari individuel, aux ressorts intuitifs et idéologiques, qu’aucune science ne pourra jamais ni cautionner ni contester.

Bibliographie

Cancer du sein et THS
Rapport de l’Académie nationale de médecine du 18.2.2008.

Bastacky S.S., Walsh P.C., Epstein J.I.
Needle biopsy associated tumor tracking of adenocarcinoma of the prostate ,
J Urol, 1991, may, 145(5), p. 1003-7.

Buys SS et coll.
Effect of screening on ovarian cancer mortality.The prostate, lung, colorectal and ovarian (PLCO) cancer screening randomised controlled trial ,
JAMA 2011 ; 305 (22) : 2295-2303.

ERSPC
The European Randomised Study of Screening for Prostate Cancer

Fang F et coll.
Suicide and cardiovascular death after a cancer diagnosis.
N Engl J Med 2012; 366: 1310-8.

Frangos J.E. et coll.
Increased diagnosis of thin superficial spreading melanomas : a 20-years study
Journal of the American Academy of Dermatology, Volume 67, Issue 3, September 2012, Pages 387–394

Haddad F.S., Somsin A.A.,
Seeding and perineal implantation of prostatic cancer in the track of the biopsy needle : three case reports and a review of the literature ,
J Surg Oncol, 1987, jul, 35(3), p. 184-91.

Hoffman KE et coll.
Psychological distress in long-term survivors of adult-onset cancer: Results from a National Survey.
Arch Int Med 2009: 169: 1274-1281.

Johansson J. E. et coll
Natural history of early, localized prostate cancer,
JAMA, 2004, 291, p. 2713-2719.

L R P (La Revue Prescrire)
Dépistage des cancers du poumon ,
Prescrire, Octobre 2013, Tome 33 N° 360; P 754-758

LRP (La Revue Prescrire)
Dépistage des cancers de l'ovaire : délétère ,
Prescrire, t. 32, n° 340, p. 129, février 2012.

LRP (La Revue Prescrire)
Dépistage du cancer colorectal
Prescrire,2007, 27(290), p 923-926

Meyer M. S. et al.
Homogenous prostate cancer mortality in the Nordic countries over four decades,
Eur Urol, 2010, 58, p. 427-432.

Miller AB et coll.
Twenty five year follow-up for breast cancer incidence and mortality of the Canadian National Breast Screening Study: randomised screening trial. ,
BMJ 2014; 348: g366.
DOI : 10.1136/bmj.g366

PLCO
The Prostate, Lung, Colorectal and Ovarian Cancer ScreeningTrial

Perino Luc
Dépistage du cancer de la prostate : réflexion sur une polémique dépassée.
Médecine, vol 7, N° 8, octobre 2011, p:371-376
DOI : 10.1684/med.2011.0752

Salerni G. et coll.
Melanoma detected in a follow-up program compared with melanoma referred to a melanoma unit ,
Arch Dermatol, 2011, 147, p. 549-55.

Sandblom G. et coll
Randomised prostate cancer screening trial : 20 year follow-up,
BMJ, 2011, 342, p. d1539.

Schuster S.
Malignant melanoma : how error amplification by screening creates spurious disease ,
Br J Dermatol, 2009, 161, p. 977-9.

US Preventive Services Task Force
Screening for prostate cancer : recommendation statement draft : summary of recommendation and evidence,
http://www.uspreventiveservicetaskforce.org/draftrec3.htm. october 7, 2011

Uematsu T., Kasami M.
Risk of needle tract seeding of breast cancer : cytological results derived from core wash material ,
Breast Cancer Res Treat, 2008, jul, 110(1), p. 51-5.

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Coliques du nourrisson : inquiétante perspective - Récemment, un article médical sur les coliques du nourrisson, publié dans une revue [...]

Empreinte carbone et médicale des animaux domestiques - Chaque être vivant génère une « empreinte » biologique en tant qu’acteur d’un [...]

Requins, platanes ou bolides - Les requins sont les plus redoutés des carnivores marins, et ils sont en très [...]

Réductionnisme réducteur - Dans son discours de la méthode, Descartes a argumenté sur la nécessité de décomposer les [...]

On n'y avait pas pensé - Les études indépendantes montrant la grande toxicité du glyphosate (alias Roundup) sont de [...]

Haut de page