lucperino.com

Le smartphone qui marche tout seul

humeur du 23/01/2017

Simon va bien, mais sa mutuelle lui a fait faire un check-up et les analyses ont trouvé une augmentation du LDL cholestérol. Il est ému de voir à quel point sa mutuelle se préoccupe de sa santé.
La solidarité, c’est quand même quelque-chose !

Il va demander l’avis de son médecin de famille qui lui conseille de manger moins gras et moins sucré et de marcher au moins une heure par jour. Simon est déçu d’aussi peu de considération pour son cas.
Il va voir un cardiologue qui lui prescrit des statines qui font miraculeusement baisser le LDL cholestérol. Ce spécialiste lui conseille aussi de vérifier son nombre de pas quotidiens en chargeant une « appli » santé sur son smartphone. Il est vrai que le cardiologue a fait dix années d’études au lieu de huit.
Les études, c’est quand même quelque-chose !

Un jour simon a des crampes en marchant. Il va voir son généraliste, car il n’y a pas de spécialiste des crampes. Son médecin lui explique que c’est à cause des statines, il doit donc choisir entre marcher et prendre des statines, entre contrôler son LDL ou contrôler ses pas sur le smartphone. Simon croit percevoir un peu d’ironie, lorsque ce vieux médecin prend la peine de préciser qu’il n’est pas hostile au progrès.
Peu après, en fouillant sur internet, Simon découvre une nouvelle « appli » qui peut enregistrer automatiquement des pas sur un smartphone immobile. Génial. Ce qui fait que Simon pourra se maintenir dans les normes, aussi bien pour son LDL que pour le nombre de ses pas.
La technologie c’est quand même quelque-chose !

Un jour, simon ressent une inquiétante douleur thoracique en regardant un match à la télé, il appelle son vieux médecin, mais celui-ci a pris sa retraite sans trouver de successeur et un répondeur téléphonique lui dit d’appeler le 15. Ce qu’il fait. Aussitôt, toute une équipe médicale arrive dans un fourgon blanc. Simon est vivement impressionné par cet altruisme à gyrophare.
Le progrès social, c’est quand même quelque-chose !

Que les Simon me pardonnent, ce Simon-là est un personnage fictif.
La fiction, c’est quand même quelque-chose !

Lire les chroniques hebdomadaires de LP

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Prolactine, testostérone et viagra - Le saviez-vous ? Tout homme, quel que soit son âge, mis en présence d’un [...]

Campagnes électorales et santé - Les campagnes électorales sont l'occasion de grands débats sur l'indépendance des [...]

N'injuriez pas avec l'anus - En termes évolutionnistes, l’anus est un achèvement parfait. [...]

Sélection naturelle de la mauvaise science - Le système actuel de publication en biomédecine favorise et encourage les résultats faussement [...]

Consistance des maladies virtuelles - La morbidité se définit comme un « état de maladie » ou un « caractère relatif à la [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Ce n'est pas la faute de nos docteurs si le service médical tel qu'il est présentement rendu à la communauté est d'une absurdité meurtrière. Qu'une nation sensée ayant observé que vous pouvez assurer l'approvisionnement en pain en donnant aux boulangers un intérêt pécuniaire à le cuire pour vous, donne après cela au chirurgien un intérêt pécuniaire à vous couper la jambe, cela suffit à vous faire désespérer de l'humanité politique
― George Bernard Shaw

Haut de page