lucperino.com

Modèle de l’antibiorésistance

humeur du 09/04/2022

La résistance à la pénicilline était identifiée en laboratoire en 1940 avant même sa commercialisation en 1943. Mais ce médicament miraculeux a empêché la mort par septicémie après les blessures de guerre et il a neutralisé la syphilis, sans compter quelques autres miracles en pédiatrie et pneumologie.

Après avoir enfin compris que l’antibiorésistance était un processus lié aux lois de la sélection naturelle, donc inévitable, on a commencé une course aux armements entre bactéries toujours plus résistantes et antibiotiques toujours plus puissants. Chaque camp a gagné des batailles, mais il a fallu plus d’un demi-siècle pour admettre la supériorité définitive des bactéries et proposer de nouvelles stratégies.

Interdiction des antibiotiques dans l’élevage, diminution de la consommation médicale, avec le fameux slogan « les antibiotiques c’est pas systématique ». Rien n’y fit, malgré quelques pauses, la consommation s’est accrue. Les miracles ont la vie dure dans nos processus cognitifs.

Les dégâts ont été considérables à l’hôpital et en chirurgie, avec les maladies nosocomiales dont le coût et la mortalité ne cessent d’augmenter. On compte des centaines de milliers de morts annuelles rien que pour la diarrhée à clostridium.  

En ultime recours, on a procédé à des études cliniques mieux contrôlées. Permettant ainsi de prouver l’inutilité des antibiotiques dans les angines (même à streptocoques), les bronchiolites, la majorité des maladies respiratoires, les infections urinaires, l’acné. On a montré la dangerosité de leurs excès dans les services de néonatologie ou dans la prévention des complications des viroses saisonnières. Certains ont suggéré de ne plus les prescrire dans l’ulcère de l’estomac où la résistance est encore plus forte. On a même définitivement détruit le dogme de la prise obligatoire de toute la boîte. Oui, on ne peut prendre qu’un ou deux comprimés, et seulement pendant un jour dans de nombreux cas, mêmes graves.

Des hôpitaux ont essayé la suppression totale d’un type d’antibiotique pendant 6 mois ou un an, révélant une baisse de l’antibiorésistance à la reprise... Trop brève hélas.

On a compris que les antibiotiques dans l’enfance sont la première cause de la recrudescence des maladies allergiques et de plusieurs maladies auto-immunes de l’adulte.

Aujourd’hui, l’antibiorésistance est considérée comme un problème majeur de santé publique. Peut-être à tort. D’une part, quelques décisions peu coercitives pourraient limiter massivement la consommation d’antibiotiques. D’autre part, la menace pèse peu sur le grand public, l’antibiorésistance est surtout un frein à la chirurgie complexe et à la protection des personnes fragiles hospitalisées. En bref, à ce qui fait la modernité de la médecine.

L’histoire de l’antibiorésistance fournit ainsi un modèle original de réflexion en écologie politique. La méconnaissance et le mépris des lois de l’évolution ont conduit à ralentir notre maîtrise sur la biologie humaine. Une forme d’autorégulation.

Bibliographie

Aslam B, Wang W, Arshad MI, et al
Antibiotic resistance: a rundown of a global crisis
Infect Drug Resist. 2018;11:1645-1658. Published 2018 Oct 10
DOI : 10.2147/IDR.S173867

Burke RJ, Chang C
Diagnostic criteria of acute rheumatic fever
Autoimmun Rev. 2014 Apr-May;13(4-5):503-7
DOI : 10.1016/j.autrev.2014.01.036

Chua KP, Fischer MA, Linder JA
Appropriateness of outpatient antibiotic prescribing among privately insured US patients: ICD-10-CM based cross sectional study
BMJ. 2019 Jan 16;364:k5092
DOI : 10.1136/bmj.k5092

Dadgostar P
Antimicrobial Resistance: Implications and Costs
Infect Drug Resist. 2019;12:3903-3910. Published 2019 Dec 20
DOI : 10.2147/IDR.S234610

Esaiassen E, Fjalstad JW, Juvet LK, van den Anker JN, Klingenberg C
Antibiotic exposure in neonates and early adverse outcomes : a systematic review and meta-analysis
J Antimicrob Chemother. 2017 Jul 1;72(7):1858-1870
DOI : 10.1093/jac/dkx088

H Okada, C Kuhn, H Feillet, J-F Bach,
The ‘hygiene hypothesis’ for autoimmune and allergic diseases: an update
Clinical and Experimental Immunology, Volume 160, Issue 1, April 2010, Pages 1–9
DOI : 10.1111/j.1365-2249.2010.04139.x

Harris AM, Hicks LA, Qaseem A; High Value Care Task Force of the American College of Physicians and for the Centers for Disease Control and Prevention
Appropriate Antibiotic Use for Acute Respiratory Tract Infection in Adults: Advice for High-Value Care From the American College of Physicians and the Centers for Disease Control and Prevention
Ann Intern Med. 2016 Mar 15;164(6):425-34
DOI : 10.7326/M15-1840

Llewelyn MJ, Fitzpatrick JM, Darwin E, SarahTonkin-Crine, Gorton C, Paul J, Peto TEA, Yardley L, Hopkins S, Walker AS
The antibiotic course has had its day
BMJ. 2017 Jul 26;358:j3418
DOI : 10.1136/bmj.j3418

Prescrire rédaction
Angine aiguë
Revue Prescrire, février 2016, 36(388), p 119-122

Ray MJ, Tallman GB, Bearden DT, Elman MR, McGregor JC
Antibiotic prescribing without documented indication in ambulatory care clinics: national cross sectional study
BMJ. 2019 Dec 11;367:l6461
DOI : 10.1136/bmj.l6461

Ventola CL
The antibiotic resistance crisis: part 1: causes and threats
P T. 2015;40(4):277-283

Wright AJ, Unger S, Coleman BL, Lam PP, McGeer AJ
Maternal antibiotic exposure and risk of antibiotic resistance in neonatal early-onset sepsis: a case-cohort study
Pediatr Infect Dis J. 2012 Nov;31(11):1206-8
DOI : 10.1097/INF.0b013e31826eb4f9

Yazdanbakhsh M, Kremsner PG, van Ree R
Allergy, parasites, and the hygiene hypothesis
Science. 2002 Apr 19;296(5567):490-4

Médecine évolutionniste (ou darwinienne)

Depuis quelques années, le problème de l'antibiorésistance, les progrès de la génomique, la redécouverte du microbiote et la prise en charge de maladies au long cours, nécessitent l'introduction d'une pensée évolutionniste dans la réflexion clinique

Le premier diplôme universitaire intitulé "Biologie de l'évolution et médecine" a été mis en place à la faculté de Lyon. Voir ICI

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Les mâles et l'accouchement - Les femmes ont été les seules gestionnaires des accouchements jusqu’au milieu du XVIII° [...]

Patients : disparition du libre arbitre et de l’insight - La formidable avancée des sciences biomédicales depuis un siècle a eu comme principal effet [...]

Les religions sont-elles cliniques - En ces périodes troubles où une partie non négligeable de l’humanité se remet à tuer au [...]

Le Ciel inventa la sarcopénie - Récemment, un laboratoire investi dans la vente de compléments alimentaires a inondé les [...]

Pensons à nos morts du dernier trimestre - Depuis trois mois en France 140 000 personnes sont décédées, parmi elles nous pouvons dénombrer [...]

Vous aimerez aussi...

Procréation médicalement assistée : anomalies épigénétiques - L’aide médicale à la procréation induit-elle des anomalies épigénétiques [...]

Hypothèse hygiéniste : abstract du livre de Rook. - De façon synthétique, l’hypothèse hygiéniste suggère que la récente augmentation des [...]

Raccourcissement des télomères et longévité des espèces - Abstract de l'article de whittemore et col. Les causes exactes du vieillissement ne sont toujours [...]

Testostérone, fertilité, immunocompétence et statut social. - L’hypothèse du « handicap de la testostérone » suggère que cette hormone agit [...]

Acné : maladie de civilisation - Dans les sociétés occidentales, l’acné vulgaire est une maladie de la peau presque universelle [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Le mal normatif, s'il existe, n'est qu'une modalité du mal axiologique.
― Alain Froment

Haut de page