lucperino.com

Histoire trop courte d’Helicobacter

humeur du 27/04/2018

Helicobacter pylori est une bactérie présente dans l’estomac depuis l’origine de l’humanité. Comme le staphylocoque ou le colibacille, cette bactérie saprophyte peut se transformer au gré de la diversité humaine et de son environnement et provoquer des infections inopportunes. La gastrite provoquée par H. pylori est peu gênante puisqu’elle ne donne des symptômes qu’une fois sur dix. Cette bactérie nommée « pseudo-commensale » par les immunologistes est presque toujours silencieuse et nous protège même contre certaines maladies allergiques. Hélas, parfois, quand l’estomac est trop acide, elle prolifère et favorise des ulcères, qui en récidivant, peuvent favoriser des mutations et des cancers, selon la logique implacable du vieillissement des organes.

Marshall et Warren ont démontré tout cela en 1984 et ont reçu le prix Nobel en 2005 pour cette découverte qui a permis d’accélérer le traitement des ulcères avec des antibiotiques au lieu de n’utiliser que des antiacides comme auparavant.

Tout était parfait : une technologie ayant permis de voir cette bactérie jusque-là invisible, une cause simple expliquant l’ulcère, un traitement antibiotique efficace et une publication sur le prestigieux Lancet en 1988. Très vite, on ne jura plus que par les antibiotiques pour guérir l’ulcère. Les marchands d’antiacides n’étaient pas contents, mais ils ont trouvé la parade en proposant leur traitement à vie pour supprimer l’acidité gastrique. Car si les médecins adorent les causes uniques, les pharmaciens préfèrent les multiples quand existe un traitement pour chaque facteur causal.

Avec des mots incantatoires tels que microbe, Nobel, Lancet, antibiotique, cette histoire d’Helicobacter était faite pour séduire et durer. Elle a duré à peine trois décennies, ce qui est beaucoup si l’on considère que dans la même période le déterminisme unique de la génétique a lui-même été balayé par les notions d’environnement et d’épigénétique.

Comme toujours, cette logique fixiste et réductionniste s’est heurtée à la mouvance de la biologie. L’hyperacidité gastrique persiste, liée à de nombreux facteurs environnementaux. H. pylori est devenu résistant, nécessitant 2, puis 3, voire 4 antibiotiques aujourd’hui.

Sans être prophète, plusieurs suites sont imaginables. Helicobacter deviendra toto-résistante ou sera remplacé par une autre bactérie plus ou moins méchante. L’acidité sera réexaminée, surtout si l’on découvre un nouvel antiacide à explication moléculaire nobélisable.  Les ulcéreux anxieux se tourneront vers les médecines alternatives. J’espère que l’on ne reviendra pas à l’ablation de l’estomac comme à l’époque du bistouri-roi.

J’apprends enfin qu’un vaccin est à l’étude. Ce sera le premier vaccin contre une bactérie pseudo-commensale. Cela me fait penser aux souris de laboratoire auxquelles on a enlevé toute la flore microbienne, on les nomme « axéniques ».

L’idée d’avoir à choisir un jour entre ulcéreux et axénique me donne un peu d’acidité gastrique.

Bibliographie

Bik EM, Eckburg PB, Gill SR, Nelson KE, Purdom EA, Francois F, Perez-Perez G, Blaser MJ, Relman DA
Molecular analysis of the bacterial microbiota in the human stomach
Proc Natl Acad Sci U S A. 2006 Jan 17;103(3):732-7

Chen Q, Zhang W, Fu Q, Liang X, Liu W, Xiao S, Lu H
Rescue Therapy for Helicobacter pylori Eradication: A Randomized Non-Inferiority Trial of Amoxicillin or Tetracycline in Bismuth Quadruple Therapy
Am J Gastroenterol. 2016 Dec;111(12):1736-1742
DOI : 10.1038/ajg.2016.443

Chen Y, Blaser MJ
Inverse associations of Helicobacter pylori with asthma and allergy
Arch Intern Med. 2007 Apr 23;167(8):821-7

Chung JW, Han JP, Kim KO, Kim SY, Hong SJ, Kim TH, Kim CW, Kim JS, Kim BW, Bang BW, Kim HG, Yun SC
Ten-day empirical sequential or concomitant therapy is more effective than triple therapy for Helicobacter pylori eradication: A multicenter, prospective study
Dig Liver Dis. 2016 Aug;48(8):888-92
DOI : 10.1016/j.dld.2016.05.005

Copeland CE, Stahlfeld K
Two tall poppies and the discovery of Helicobacter pylori
J Am Coll Surg. 2012 Feb;214(2):237-41
DOI : 10.1016/j.jamcollsurg.2011.09.026

Dicksved J, Lindberg M, Rosenquist M, Enroth H, Jansson JK, Engstrand L
Molecular characterization of the stomach microbiota in patients with gastric cancer and in controls
J Med Microbiol. 2009 Apr;58(Pt 4):509-16
DOI : 10.1099/jmm.0.007302-0.

Gustafson J, Welling D
"No acid, no ulcer"--100 years later: a review of the history of peptic ulcer disease
J Am Coll Surg. 2010 Jan;210(1):110-6
DOI : 10.1016/j.jamcollsurg.2009.08.014

Koletzko S, Richy F, Bontems P, Crone J, Kalach N, Monteiro ML, Gottrand F, Celinska-cedro D, Roma-giannikou E, Orderda G, Kolacek S, Urruzuno P, Martínez-gómez MJ, Casswall T, Ashorn M, Bodanszky H, Mégraud F
Prospective multicentre study on antibiotic resistance of Helicobacter pylori strains obtained from children living in Europe
Gut. 2006 Dec; 55(12): 1711–1716
DOI : 10.1136/gut.2006.091272

Linz B, Balloux F, Moodley Y, Manica A, Liu H, Roumagnac P, Falush D, Stamer C, Van der Merwe SW, Prugnolle F, Yamaoka Y, Graham DY, Perez-trallero E, Wadstrom T, Suerbaum S, Achtman M
An African origin for the intimate association between humans and Helicobacter pylori
Nature 445, 915-918 (22 February 2007)
DOI : 10.1038/nature05562

Maixner F et al
The 5300-year-old Helicobacter pylori genome of the Iceman
Science. 2016 Jan 8;351(6269):162-165
DOI : 10.1126/science.aad2545

Marshall BJ, Goodwin CS, Warren JR, Murray R, Blincow ED, Blackbourn SJ, Phillips M, Waters TE, Sanderson CR
Prospective double-blind trial of duodenal ulcer relapse after eradication of Campylobacter pylori
Lancet. 1988 Dec 24-31;2(8626-8627):1437-42

Marshall BJ, Warren JR
Unidentified curved bacilli in the stomach of patients with gastritis and peptic ulceration
Lancet. 1984 Jun 16;1(8390):1311-5

Philippe Kourilsky
Le jeu du hasard et de la complexité. La nouvelle science de l'immunologie
Odile Jacob. 2014

Rupnow MF, Shachter RD, Owens DK, Parsonnet J
A dynamic transmission model for predicting trends in Helicobacter pylori and associated diseases in the United States
Emerg Infect Dis. 2000 May-Jun;6(3):228-37

Suerbaum S, Michetti P
Helicobacter pylori infection
N Engl J Med. 2002 Oct 10;347(15):1175-86

Zeng M, Mao XH, Li JX, Tong WD, Wang B, Zhang YJ, Guo G, Zhao ZJ, Li L, Wu DL, Lu DS, Tan ZM, Liang HY, Wu C, Li DH, Luo P, Zeng H, Zhang WJ, Zhang JY, Guo BT, Zhu FC, Zou QM
Efficacy, safety, and immunogenicity of an oral recombinant Helicobacter pylori vaccine in children in China: a randomised, double-blind, placebo-controlled, phase 3 trial
Lancet. 2015 Oct 10;386(10002):1457-64
DOI : 10.1016/S0140-6736(15)60310-5

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Dépister ou non l'Alzheimer - La Conférence de l’Association Internationale de l’Alzheimer s’est tenue à Boston [...]

Des médecines parallèles à la médecine intégrative - Auparavant, on nommait « parallèles », ces médecines qui soignaient leurs patients avec des [...]

La machine est un homme comme les autres - Depuis longtemps, les diagnostics ne sont plus cliniques, c’est-à-dire résultant [...]

Après l'étude de Tuskegee - En 1932, à Tuskegee en Alabama, quelques médecins américains souhaitèrent étudier plus à [...]

L'épidémiologie et le peuple - De toutes les disciplines de la médecine, l'épidémiologie est la plus complexe. Elle [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Les statistiques, c'est comme le bikini. Ce qu'elles révèlent est suggestif, ce qu'elles dissimulent est essentiel.
― Aaron Levenstein

Anthropologie générale / Sociologie

• Adolescence : importance clinique des phases de vie • Altitude : adaptation [...]

Haut de page