lucperino.com

Les fabricants de pauvres

humeur du 25/07/2019

Alors que la misère tend à reculer dans le monde, les pauvres sont en nombre croissant dans les pays développés. La création de richesse dans les pays émergents fait apparaître une classe moyenne, pendant que l’accumulation de richesse dans les pays riches augmente les inégalités sociales. Cette tendance est lourde et l’on peine à comprendre ce paradoxe de l’aggravation de la misère dans les pays riches, même dans ceux où les aides sociales sont importantes. Cela signifie que les facteurs contribuant à la fabrication des pauvres sont d’une grande complexité.

Vus sous l’angle médical, certains cercles vicieux socio-sanitaires des pays riches se dégagent pourtant assez facilement. Par exemple, la publicité et l’abondance de boissons sucrées favorisent l’obésité qui est la première cause de prématurité, laquelle est à son tour une source importante de handicaps sensoriels et cognitifs, lesquels gêneront l’ascension sociale et l’éducation, ce manque d’éducation majorant à son tour l’efficacité des pressions publicitaires. Sur ce modèle emblématique, nous pouvons établir à loisir de multiples cercles vicieux : alcool → violence conjugales → traumatismes de l’enfance → séquelles psychiques → inadaptations professionnelles → alcool.   Ou encore : télé-réalité → laminage cognitif → pression publicitaire → endettement → dépression → alcool ou dépendance pharmaceutique.
Ou, en partant de beaucoup plus haut : impératifs boursiers → pression des actionnaires → harcèlement au travail → burn-out → chômage → télé-réalité, facebook ou autres addictions → laminage cognitif → etc.

On trouve aussi de fortes corrélations entre misère, parentalité précoce, monoparentalité et problèmes psychosociaux. Quelles que soient les capacités individuelles de résilience, ces réalités statistiques sont incontournables.
La croissance profite assurément à l’éducation et à la diminution de la pauvreté dans les pays émergents. Puis à long-terme, lorsque la croissance n’est plus une nécessité mais une servitude, elle devient un nouveau facteur d’inégalité socio-sanitaire.

À ce jour, aucune politique, dans aucun pays, n’a proposé de modèle alternatif à la croissance. Il en résulte que les principaux secteurs pourvoyeurs de croissance et d’emplois sont devenus la santé et l’humanitaire. Mais ils coûtent si chers pour de si maigres résultats que le modèle d’un renouveau de croissance par fabrication de pauvres n’est pas tenable à court-terme. Même si, sur le modèle du pollueur-payeur, on taxait très fortement les entreprises qui fabriquent des pauvres.

Bibliographie

Eagle TF, Sheetz A, Gurm R, Woodward AC, Kline-Rogers E, Leibowitz R, Durussel-Weston J, Palma-Davis L, Aaronson S, Fitzgerald CM, Mitchell LR, Rogers B, Bruenger P, Skala KA, Goldberg C, Jackson EA, Erickson SR, Eagle K
Understanding childhood obesity in America: linkages between household income, community resources, and children’s behaviors
Am Heart J. 2012 May;163(5):836-43
DOI : 10.1016/j.ahj.2012.02.025

Einiö E, Nisén J, Martikainen P
Is young fatherhood causally related to midlife mortality? A sibling fixed-effect study in Finland
J Epidemiol Community Health. 2015 Nov;69(11):1077-82
DOI : 10.1136/jech-2015-205627

Gakidou E, Cowling K, Lozano R, Murray CJ
Increased educational attainment and its effect on child mortality in 175 countries between 1970 and 2009 : a systematic analysis
The Lancet, vol. 376, Issue 9745, p. 959-974, 18 September 2010
DOI : 10.1016/S0140-6736(10)61257-3

Hotez PJ
Neglected infections of poverty in the United States and their effects on the brain
JAMA Psychiatry. 2014 Oct;71(10):1099-100
DOI : 10.1001/jamapsychiatry.2014.1045

Kuh D, Hardy R, Langenberg C, Richards M, Wadsworth ME
Mortality in adults aged 26-54 years related to socioeconomic conditions in childhood and adulthood : post war birth cohort study
BMJ. 2002 Nov 9;325(7372):1076-80
DOI : 10.1136/bmj.325.7372.1076

Leist AK, Hessel P, Avendano M
Do economic recessions during early and mid-adulthood influence cognitive function in older age ?
J Epidemiol Community Health. 2014 Feb;68(2):151-8
DOI : 10.1136/jech-2013-202843

Schroeder SA
We can do better improving the health of the american people
N Engl J Med. 2007 Sep 20;357(12):1221-8
DOI : 10.1056/NEJMsa073350

Seethalakshmi Ramanathan et al
Macroeconomic environment during infancy as a possible risk factor for adolescent behavioral problems
JAMA Psychiatry 2013; 70: 218–225

Tanti-Hardouin Nicolas
La santé à deux vitesses
Libre et solidaire, 2017

Weitoft GR, Hjern A, Haglund B, Rosén M
Mortality, severe morbidity, and injury in children living with single parents in Sweden: a population-based study
Lancet. 2003 Jan 25;361(9354):289-95

 

Lire les chroniques hebdomadaires de LP

Statistiques abonnés

Nombre d'abonnés actuels : 2689

Répartition par activité :
Professions de santé : 33,2%   /   Médecins : 30,1%   /   Administration, services et tertiaire : 11,2%   /   Sciences humaines et sociales : 8,9%   /    Sciences de la vie et de la terre : 7,2%   /   Autres sciences et techniques : 3,5%   /   Médias et communication :3,3%   /     Art et artisanat : 1,9%   /   Economie, commerce, industrie : 0,8%

Répartition par année de naissance
De 1930 à 1939 : 2,3%   /    De 1940 à 1949 : 13,6%   /   De 1950 à 1959 : 25,3%   /   De 1960 à 1969 : 28,5%   /   De 1970 à 1979 : 17,3%   /   De 1980 à 1989 :9,6%   /   Après 1990 : 3,4%

Répartition par choix d'inscription
Intérêt professionnel : 66,6%   /   Simple curiosité : 22,4%   /   Patient, proche de patient ou association de patients : 8,5%   /   Thèse ou études en cours : 2,5%

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Des médecines parallèles à la médecine intégrative - Auparavant, on nommait « parallèles », ces médecines qui soignaient leurs patients avec des [...]

Absolu ou relatif : il faut choisir - Imaginons un médicament qui procure des effets indésirables à 5% des personnes qui le [...]

Gènes et médicaments du tremblement - Quelques articles récents parlent de découverte de gènes du tremblement essentiel et [...]

Les habits neufs de la délinquance - Franz Joseph Gall, fondateur de la phrénologie, prétendait établir les traits de caractère [...]

Le retour du pathognomonique - Quand nous étions étudiants ou jeunes médecins, les signes pathognomoniques étaient un [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Il y a une différence entre attribuer causalement un effet potentiel à un facteur de risque et prédire que la neutralisation de ce facteur réduira le risque
― Maël Lemoine

Haut de page