lucperino.com

Vomissements gravidiques

dernière mise à jour le 20/04/2020

Les nausées, vomissements et hypersalivation de début de grossesse sont un problème fréquent et très handicapant dont les mécanismes restent mystérieux.

En se basant sur l’observation de phénomènes équivalents chez certains mammifères, la médecine évolutionniste a suggéré qu’il pourrait s’agir d’un reliquat de l’évolution. Il y aurait eu un mécanisme adaptatif ancestral destiné à limiter l’absorption d’aliments potentiellement toxiques pour le fœtus en cours de grossesse. Il y aurait ainsi une recrudescence des perception gustatives et olfactives en début de grossesse. Précisément pendant le premier trimestre, période où le fœtus est le plus sensible aux microbes, virus, et divers produits toxiques (les plus récents étant les médicaments).   

Une travail de Swallow en 2005 a contredit cette hypothèse. Il l’a testée objectivement cette hypothèse dans le cadre d’une étude transversale incluant 55 femmes enceintes, 42 volontaires non enceintes, et 48 hommes. La susceptibilité olfactive était testée sur 6 odeurs standard dont 3 étaient associées à des composants potentiellement toxiques. Les femmes enceintes ont différencié les odeurs ordinaires de celles en rapport avec des substances toxiques avec la même efficacité que les femmes non enceintes et les hommes.

La capacité à différencier les odeurs en provenance de substances potentiellement dangereuses pour la santé est bien réelle, mais il n’y a pas de différence entre les 3 groupes testés.
Les nausées et vomissements de la femme enceinte ne seraient donc pas en rapport avec une modification des perceptions olfactives.

Cette étude semble donc contredire l’hypothèse évolutionniste de modification des propriétés olfactives de la femme enceinte.
L’auteur en conclue qu’elles ne constituent donc pas un mécanisme de défense contre l’absorption de substances potentiellement toxiques.
Les défenseurs de la thèse évolutionniste peuvent objecter à raison qu’un processus de défense pourraient reposer sur d’autres mécanismes que la seule perception olfactive. Peut-être gustative, gastrique, voire des mécanismes plus complexes et plus subtils, hormonaux ou autres, comme l’évolution sait en concocter avec patience.

Le débat reste donc ouvert.

Bibliographie

Swallow BL, Lindow SW, Aye M, Masson EA, Alasalvar C, Quantick P, Hanna J
Smell perception during early pregnancy: no evidence of an adaptive mechanism
BJOG. 2005 Jan;112(1):57-62

Médecine évolutionniste (ou darwinienne)

Depuis quelques années, le problème de l'antibiorésistance, les progrès de la génomique, la redécouverte du microbiote et la prise en charge de maladies au long cours, nécessitent l'introduction d'une pensée évolutionniste dans la réflexion clinique

Le premier diplôme universitaire intitulé "Biologie de l'évolution et médecine" a été mis en place à la faculté de Lyon. Voir ICI

Vous aimerez aussi...

Césariennes, flore intestinale et obésité. - Médecins et épidémiologistes avaient constaté depuis longtemps que la naissance [...]

Nos mâchoires sont trop petites - Nous possédons dans nos bouches l'héritage de notre évolution. Nous ne réalisons pas vraiment [...]

Relations entre allergies et helminthes - L’allergie ou atopie est caractérisée par une augmentation des anticorps IgE qui ont une haute [...]

Crise du classement des maladies psychiatriques. - L'accent mis par Darwin sur la sélection naturelle a transformé la façon dont les [...]

Phases de vie : importance clinique de l'adolescence - L'épidémiologie « des parcours de vie » peut se définir comme l'étude des effets à long [...]

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Zika ou la démesure infectieuse - Plus de 90% de mes confrères n’avaient jamais entendu parler de zika ; ils découvrent ce [...]

Adage d'hiver - « Un rhume dure une semaine sans soins et 7 jours avec soins ». Les adages sont le vif [...]

Psycho-immunologie - La psycho-immunologie est un nouveau domaine de recherche clinique et biologique en plein [...]

La meilleure façon de compter - Science des sciences, les mathématiques ont une froide rigueur. Le chiffre est souvent [...]

Choisir entre la mère et l'enfant - Les femmes paient un lourd tribut à l’évolution : la bipédie et le gros volume cérébral [...]

Haut de page