lucperino.com

Vomissements gravidiques

dernière mise à jour le 20/04/2020

Les nausées, vomissements et hypersalivation de début de grossesse sont un problème fréquent et très handicapant dont les mécanismes restent mystérieux.

En se basant sur l’observation de phénomènes équivalents chez certains mammifères, la médecine évolutionniste a suggéré qu’il pourrait s’agir d’un reliquat de l’évolution. Il y aurait eu un mécanisme adaptatif ancestral destiné à limiter l’absorption d’aliments potentiellement toxiques pour le fœtus en cours de grossesse. Il y aurait ainsi une recrudescence des perception gustatives et olfactives en début de grossesse. Précisément pendant le premier trimestre, période où le fœtus est le plus sensible aux microbes, virus, et divers produits toxiques (les plus récents étant les médicaments).   

Une travail de Swallow en 2005 a contredit cette hypothèse. Il l’a testée objectivement cette hypothèse dans le cadre d’une étude transversale incluant 55 femmes enceintes, 42 volontaires non enceintes, et 48 hommes. La susceptibilité olfactive était testée sur 6 odeurs standard dont 3 étaient associées à des composants potentiellement toxiques. Les femmes enceintes ont différencié les odeurs ordinaires de celles en rapport avec des substances toxiques avec la même efficacité que les femmes non enceintes et les hommes.

La capacité à différencier les odeurs en provenance de substances potentiellement dangereuses pour la santé est bien réelle, mais il n’y a pas de différence entre les 3 groupes testés.
Les nausées et vomissements de la femme enceinte ne seraient donc pas en rapport avec une modification des perceptions olfactives.

Cette étude semble donc contredire l’hypothèse évolutionniste de modification des propriétés olfactives de la femme enceinte.
L’auteur en conclue qu’elles ne constituent donc pas un mécanisme de défense contre l’absorption de substances potentiellement toxiques.
Les défenseurs de la thèse évolutionniste peuvent objecter à raison qu’un processus de défense pourraient reposer sur d’autres mécanismes que la seule perception olfactive. Peut-être gustative, gastrique, voire des mécanismes plus complexes et plus subtils, hormonaux ou autres, comme l’évolution sait en concocter avec patience.

Le débat reste donc ouvert.

Bibliographie

Swallow BL, Lindow SW, Aye M, Masson EA, Alasalvar C, Quantick P, Hanna J
Smell perception during early pregnancy: no evidence of an adaptive mechanism
BJOG. 2005 Jan;112(1):57-62

Médecine évolutionniste (ou darwinienne)

Depuis quelques années, le problème de l'antibiorésistance, les progrès de la génomique, la redécouverte du microbiote et la prise en charge de maladies au long cours, nécessitent l'introduction d'une pensée évolutionniste dans la réflexion clinique

Le premier diplôme universitaire intitulé "Biologie de l'évolution et médecine" a été mis en place à la faculté de Lyon. Voir ICI

Vous aimerez aussi...

Compétition intrasexuelle féminine - Il est bien établi que le taux d’œstrogènes varie tout au long du cycle féminin et qu’il [...]

Croissance des enfants en haute altitude - La croissance staturale des jeunes enfants est ralentie en haute altitude Les courbes de [...]

Sélection naturelle et génétique des populations. - Traduction de l’article d’Estelle Vasseur et Lluis Quintana-Murci [...]

Mutations dans l'espèce humaine - Abstract Bien que les mutations soient le carburant de l'évolution phénotypique, elles [...]

Acné : maladie de civilisation - Dans les sociétés occidentales, l’acné vulgaire est une maladie de la peau presque universelle [...]

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Variabilité des critères du dépistage - En 1968, l’OMS établissait la liste des critères du dépistage des maladies, pour tenter [...]

La machine est un homme comme les autres - Depuis longtemps, les diagnostics ne sont plus cliniques, c’est-à-dire résultant [...]

L’oncle Sam est malade - L'actualité nous oblige à constater que la finance américaine dirige toute la finance mondiale [...]

Requins, platanes ou bolides - Les requins sont les plus redoutés des carnivores marins, et ils sont en très [...]

Code noir et espérance de vie - Élaboré en 1665 par Colbert, le code noir de Louis XIV établissait le cadre législatif [...]

Haut de page