lucperino.com

Le seul tort des psychiatres

humeur du 26/12/2023

Les psychiatres qui font certainement leur métier avec empathie et humanité, doivent souffrir devant leur cruel manque de résultats.

On estime à 25% la prévalence des troubles mentaux, et une personne sur trois en aura au moins un au cours de sa vie. Une grande enquête sur des personnes de plus de 65 ans révèle qu’au cours de leur vie, 47% des personnes ont présenté une affection psychiatrique, 26% une dépression majeure, 30 % des troubles anxieux, 11% une anxiété généralisée, 21 % des phobies, 3,7% une tentative de suicide, 4,7 % une psychose.

La prévalence de troubles psychiatriques pendant la grossesse reste inchangée, alors que ces troubles se répercutent très souvent sur leur progéniture.

La prévalence de l’anxiété et des troubles de l'humeur n'a pas diminué, malgré la profusion des traitements. Les ressources importantes allouées aux problèmes psychiatriques n’ont jamais de répercussion sur les indicateurs de la détresse psychologique. Quadrupler les budgets et doubler nombre de psychiatres, comme l’a fait la Nouvelle Zélande, a eu pour seul effet de doubler la consommation de psychotropes sans réduire la morbidité : 13,7 % des citoyens reçoivent des antidépresseurs et 3,1 % des neuroleptiques.

Toutes les méta-analyses montrent un risque de mortalité doublé chez les malades mentaux.  Leur espérance de vie est amputée de 8 à 20 années. Les maladies mentales contribuent à 14 % des décès mondiaux, soit 8 millions par an. Cette surmortalité n’est pas uniquement liée aux suicides et accidents mais aussi aux traitements et à divers facteurs socio-économiques. Ces facteurs, dont l’effet majeur sur le psychisme est connu depuis la Grèce antique, permettent de relativiser l’échec épidémiologique de la psychiatrie.  

On peut reprocher aux psychiatres d’avoir des diagnostics instables et flous. Leurs codages du trouble anxio-dépressif montrent un kappa voisin de zéro. Il n’existe aucun consensus sur la notion de sévérité d’un trouble mental. L’idéation paranoïaque dans la population varie de 2% pour les uns à 30% pour les autres. Pour quatre psychoses graves : schizophrénie, maladie bipolaire, dépression à caractère psychotique et psychose liée à une drogue, la moitié des patients n’ont pas eu le même diagnostic dix ans plus tard. Les 176 critères étudiés dans les deux systèmes de classement des maladies psychiatriques (CIM et DSM), diffèrent pour 99,9% des maladies.

Certes, leur tâche n’est pas aisée, car la moitié des patients atteint d'un trouble psychiatrique répondent également aux critères d'un autre trouble. Les données pangénomiques, neurobiologiques et épidémiologiques suggèrent une architecture de risque partagée pour des diagnostics aussi divers que troubles bipolaires, schizophrénie, TDAH, dépressions majeures et addictions.

Le seul grand tort des psychiatres est de n’avoir pas su empêcher la création de diagnostics pour tous les malheurs de la vie et de n’avoir toujours pas trouvé de mesure objective pour différencier le normal de l’anormal.

Bibliographie

Anttila V and Brainstorm consortium
Analysis of shared heritability in common disorders of the brain
Science 22 Jun 2018 Vol 360 Issue 6395 eaap8757
DOI : 10.1126/science.aap8757

Banzato CEM
Classification in psychiatry: the move towards ICD-11 and DSM-V
Curr Opin Psychiatry 2004 17 6 497–501
DOI : 10.1097/00001504-200411000-00013

Bebbington PE, McBride O, Steel C, Kuipers E, Radovanovic M, Brugha T, Jenkins R, Meltzer HI, Freeman D
The structure of paranoia in the general population
Br J Psychiatry 2013 Jun 202 419 27
DOI : 10.1192/bjp.bp.112.119032

Bhui K, Dinos S
Preventive psychiatry: a paradigm to improve population mental health and well-being
Br J Psychiatry 2011 198 6 417 419
DOI : 10.1192/bjp.bp.110.091181

Cloutier M, Greene M, Guerin A, Touya M, Wu E
The economic burden of bipolar I disorder in the United States in 2015
J Affect Disord 2018 226 45 51
DOI : 10.1016/j.jad.2017.09.011

Collins AL, Sullivan PF
Genome-wide association studies in psychiatry: what have we learned ?
Br J Psychiatry 2013 202 1 1 4
DOI : 10.1192/bjp.bp.112.117002

Coryell W
Diagnostic instability : how much is too much ?
Am J Psychiatry 2011 168 11 1136 1138
DOI : 10.1176/appi.ajp.2011.11081191

First MB
Harmonisation of ICD–11 and DSM–V: opportunities and challenges
Br J Psychiatry 2009 195 5 382 390
DOI : 10.1192/bjp.bp.108.060822

Freckelton IQC
Overdiagnosis in Psychiatry: How Modern Psychiatry Lost Its Way While Creating a Diagnosis for Almost All of Life's Misfortunes
Psychiatr Psychol Law 2018 25 2 325 327 Published 2018 May 15
DOI : 10.1080/13218719.2018.1463588

Freedman R, Lewis DA, Michels R, et al
The initial field trials of DSM-5: new blooms and old thorns
Am J Psychiatry 2013 170 1 1 5
DOI : 10.1176/appi.ajp.2012.12091189

Ghaemi N
Psychopathology for what purpose?
Acta Psychiatr Scand 2014 129 1 78 79
DOI : 10.1111/acps.12198

Ghalib SF
Is the moon there when nobody looks?
Br J Psychiatry 2012 201 159
DOI : 10.1192/bjp.201.2.159

Goldberg D
Should our major classifications of mental disorders be revised ?
Br J Psychiatry 2010 196 4 255 256
DOI : 10.1192/bjp.bp.109.072405

Insel T, Cuthbert B, Garvey M, et al
Research Domain Criteria (RDoC) : toward a new classification framework for research on mental disorders
Am J Psychiatry 2010 167 7 748 751
DOI : 10.1176/appi.ajp.2010.09091379

Insel TR
Assessing the economic costs of serious mental illness
Am J Psychiatry 2008 165 6 663 665
DOI : 10.1176/appi.ajp.2008.08030366

Jeste DV, Pender VB
Social determinants of mental health. Recommendations for research, training, practice, and policy
JAMA Psychiatry 2022 Apr 1 79 4 283 284
DOI : 10.1001/jamapsychiatry.2021.4385

Jorm AF, Patten SB, Brugha TS, Mojtabai R
Has increased provision of treatment reduced the prevalence of common mental disorders ? Review of the evidence from four countries
World Psychiatry 2017 Feb 16 1 90 99
DOI : 10.1002/wps.20388

Lawrence D, Hancock KJ, Kisely S
The gap in life expectancy from preventable physical illness in psychiatric patients in Western Australia:retrospective analysis of population based registers
BMJ 2013 346 f2539 Published 2013 May 21
DOI : 10.1136/bmj.f2539

Lee YC, Chatterton ML, Magnus A, Mohebbi M, Le LK, Mihalopoulos C
Cost of high prevalence mental disorders: Findings from the 2007 Australian National Survey of Mental Health and Wellbeing
Aust N Z J Psychiatry 2017 51 12 1198 1211
DOI : 10.1177/0004867417710730

Mulder R, Rucklidge J, Wilkinson S
Why has increased provision of psychiatric treatment not reduced the prevalence of mental disorder ?
Aust N Z J Psychiatry 2017 Dec 51 12 1176 1177
DOI : 10.1177/0004867417727356

Oyebode F, Humphreys M
The future of psychiatry
Br J Psychiatry 2011 199 6 439 440
DOI : 10.1192/bjp.bp.111.092338

Pawlby S, Sharp D, Hay DF
Prevalence of maternal psychiatric disorder in pregnancy: 1986 and 2006
Br J Psychiatry 2019 Feb 214 2 116
DOI : 10.1192/bjp.2018.281

Perälä J, Suvisaari J, Saarni SI, et al
Lifetime prevalence of psychotic and bipolar I disorders in a general population
Arch Gen Psychiatry 2007 64 1 19 28
DOI : 10.1001/archpsyc.64.1.19

Ritchie K, Artero S, Beluche I, Ancelin ML, Mann A, Dupuy AM, Malafosse A, Boulenger JP
Prevalence of DSM-IV psychiatric disorder in thé French elderly population (the ESPRIT Project)
Br J Psychiatry 2004 Feb 184 147 52
DOI : 10.1192/bjp.184.2.147

Robert Whitaker
L’OMS appelle à un changement radical de la santé mentale mondiale
Mad in America 10 juin 2021

Seger John & Brockam HJ
What is Bet-hedging ?
Oxford Surveys In Evolutionary Biology 4 182 211

Summerfield D, Veale D
Proposals for massive expansion of psychological therapies would be counterproductive across societ
Br J Psychiatry 2008 192 5 326 330
DOI : 10.1192/bjp.bp.107.046961

Taylor JJ, Lin C, Talmasov D, Ferguson MA, Schaper FLWVJ, Jiang J, Goodkind M, Grafman J, Etkin A, Siddiqi SH, Fox MD
A transdiagnostic network for psychiatric illness derived from atrophy and lesions
Nat Hum Behav 2023 Jan 12
DOI : 10.1038/s41562-022-01501-9

Thornicroft G
Physical health disparities and mental illness: the scandal of premature mortality
Br J Psychiatry 2011 199 6 441 442
DOI : 10.1192/bjp.bp.111.092718

Walker ER, McGee RE, Druss BG
Mortality in mental disorders and global disease burden implications. A systematic review and meta-analysis
JAMA Psychiatry 2015 72 4 334 341
DOI : 10.1001/jamapsychiatry.2014.2502

Weich S, Brugha T, King M, et al
Mental well-being and mental illness: findings from the Adult Psychiatric Morbidity Survey for England 2007
Br J Psychiatry 2011 199 1 23 28
DOI : 10.1192/bjp.bp.111.091496

Zimmerman M, Morgan TA, Stanton K
The severity of psychiatric disorders
World Psychiatry 2018 17 3 258 275
DOI : 10.1002/wps.20569

Profil de nos 5000 abonnés

Par catégorie professionnelle
Médecins 27%
Professions de santé 33%
Sciences de la vie et de la terre 8%
Sciences humaines et sociales 12%
Autres sciences et techniques 4%
Administration, services et tertiaires 11%
Economie, commerce, industrie 1%
Médias et communication 3%
Art et artisanat 1%
Par tranches d'âge
Plus de 70 ans 14%
de 50 à 70 ans 53%
de 30 à 50 ans 29%
moins de 30 ans  4%
Par motivation
Patients 5%
Proche ou association de patients 3%
Thèse ou études en cours 4%
Intérêt professionnel 65%
Simple curiosité 23%

Lire les chroniques hebdomadaires de LP

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Enseigner le flair médical - Dans les facultés de médecine, comme dans toutes les autres, on ne peut enseigner aux [...]

Les mâles et l'accouchement - Les femmes ont été les seules gestionnaires des accouchements jusqu’au milieu du XVIII° [...]

Consistance des maladies virtuelles - La morbidité se définit comme un « état de maladie » ou un « caractère relatif à la [...]

Economie d'hier et santé d'aujourd'hui - « Pendant sa grossesse, la future mère ne doit pas se livrer à un travail pénible, ne [...]

La science fait son marché - En 1971 en lançant le « National Cancer Act » le président Richard Nixon s’engageait à [...]

Vous aimerez aussi...

Hérédité épigénétique - Abstract Depuis que le génome humain a été séquencé, l’épigénétique a révélé que nous [...]

Évolution des microbiotes intestinaux de mammifères et ses conséquences sur la santé humaine - Le phénotype d’un organisme multicellulaire est généralement considéré comme le produit de [...]

Meilleure survie des blondes au nord - Nous savons que l’exposition au soleil et l’état de pigmentation de la peau déterminent la [...]

Le cancer du col de l'utérus nous vient de Néandertal - Il semble que c'est lors d'un rapport sexuel effectué au Proche-Orient qu'un Néandertalien aurait [...]

Césariennes, flore intestinale et obésité. - Médecins et épidémiologistes avaient constaté depuis longtemps que la naissance par césarienne [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Le but du diagnostic n'est pas d'arriver nécessairement à la caractérisation biomédicale la plus parfaite, mais de parvenir au degré de précision réellement utile pour le bien du soigné
― Alain Froment

Haut de page