lucperino.com

Latéralisation droite de la main chez l'homme.

dernière mise à jour le 18/04/2014

Préhistoire de la latéralisation droite : archéologie et éthologie.

La prédominance de la main droite caractérise la lignée humaine. Elle débuta bien avant homo sapiens, on la retrouve en étudiant les fossiles de Neandertal et Homo heidelbergensis.
Cependant, les mécanismes ayant conduit à cette latéralisation demeurent obscurs.

D’après nos études sur la préférence manuelle chez les grands singes, spécialement les chimpanzés, ainsi que certaines études des sociétés humaines traditionnelles, l’apparition et la maintenance d’une latéralisation sont liées à la complexité des tâches.
Plus précisément, les tâches manuelles les plus complexes sont les plus fortement latéralisées.
Cette donnée concerne autant la préférence individuelle que l’homogénéisation de cette préférence au niveau du groupe. Ce qui signifie que plus la tâche est complexe, plus l’individu aura tendance à utiliser toujours la même main. Et si la complexité augmente encore, une des deux mains deviendra très dominante dans le groupe.
Ce peut donc être une explication très satisfaisante pour la latéralisation droite dans les groupes humains. En particulier, le difficile exercice de cassage de noix chez le chimpanzé a souvent été proposé comme précurseur de la fabrication d’outils en pierre chez l’homme.

Pour tester cette hypothèse, une expérience de terrain a été menée en plein air au Danemark.
238 volontaires ont été filmés pour cinq activités préhistoriques : cassage de noix entre marteau et enclume en pierre, effiler des branches avec des éclats en pierre, graver des roches avec des burins en pierre, modeler des axes sur une enclume et faire des puzzles d’éclats de silex.

L’analyse a été faite sur les vidéos du cassage de noix et du puzzle. Il y a clairement une préférence stable de main pour le cassage de noix, même chez les jeunes enfants d’âge préscolaire. Inversement, pour le puzzle, manuellement plus simple, la manipulation est bilatérale.

Ce genre d’études n’en est qu’à son début…

Bibliographie

Uomini N.
The prehistory of right-handedness: archaeology and ethology.
HBES. 23rd annual conference. Montpellier. July 2011

Médecine évolutionniste (ou darwinienne)

Depuis quelques années, le problème de l'antibiorésistance, les progrès de la génomique, la redécouverte du microbiote et la prise en charge de maladies au long cours, nécessitent l'introduction d'une pensée évolutionniste dans la réflexion clinique

Le premier diplôme universitaire intitulé "Biologie de l'évolution et médecine" a été mis en place à la faculté de Lyon. Voir ICI

Écoutez les chroniques médicales

Livres d'Histoire de la médecine et des sciences

Abrégé illustré d'Histoire de la Médecine - Jean-Pierre Dedet ▪ Docis 2017 Peut-on se former à la médecine ou l'exercer en ignorant [...]

Histoire de la pensée médicale contemporaine - Collectif sous la direction de Bernardino Fantini et Louise L. Lambrichs ▪ Seuil, 2014 [...]

Le gène, un concept en évolution - Jean Deutsch ▪ Seuil, 2012 [...]

Quand la médecine gagne - Patrick Berche et Jean-Jacques Lefrère ▪ Flammarion, 2012 [...]

Le monde des êtres vivants - Kinji Imanishi ▪ Wildproject Domaine Sauvage, 2011 [...]

Haut de page