lucperino.com

Douleurs et fatigues chroniques

humeur du 13/02/2019

Les troubles psychosomatiques, tels qu’une tachycardie d’angoisse, une rougeur de gêne ou une acidité gastrique de stress, sont mesurables.

Inversement, pour les troubles somatoformes, tels que des douleurs ou des paralysies sans lésion, aucune technologie médicale, si sophistiquée soit-elle, ne peut ni les objectiver ni en déterminer l’origine. Depuis la fort mal nommée hystérie des anciens, ces troubles ont diminué en nombre et en intensité. D’une part, le progrès des investigations biomédicales a permis de confirmer certaines pathologies (hypothyroïdie auto-immune expliquant des fatigues, endométriose expliquant des douleurs, etc.). D’autre part, les plus bénins de ces troubles réagissent bien aux diverses psychothérapies.

Cependant, les douleurs et fatigues chroniques continuent d’échapper à ces deux cercles vertueux. Rien ne marche.

La médecine en a logiquement cherché des causes infectieuses. Dans les années 1930, le terme de « patraquerie brucellienne » a été créé pour désigner une fatigue générale supposée être une réaction tardive à une brucellose (on ne parlait pas encore d’hypersensibilité retardée). Puis la brucellose a quasiment disparu. Plus tard ce sont des virus (EBV, XMRV) qui ont été désignés, avant que leur responsabilité ne soit finalement démentie. Des vaccins ont également été mis en cause. Aujourd’hui, c’est la maladie de Lyme qui est souvent évoquée. Y aurait-il une « patraquerie lymienne » d’explication immunologique ? Pourquoi pas ?

Pour dissimuler son impuissance, la médecine a donné des noms divers à ces troubles : syndrome de fatigue chronique, fibromyalgie, encéphalomyélite myalgique, myofasciite à macrophages. Autant de noms qui soulèvent d’incessantes polémiques entre médecins et qui créent des situations conflictuelles avec des patients exigeant une confirmation biologique de leur souffrance.  

La question est donc de savoir si nous ne trouvons rien, parce que nos moyens d’investigation sont encore trop faibles, ou parce qu’il s’agit vraiment de troubles somatoformes.

Pourtant les recherches génétiques et métaboliques sont de plus en plus profondes et précises ; certains ont détecté des particularités de la protéine G ou du collagène. Mais chaque anomalie est si brève ou si insignifiante, que nul ne peut dire si elle est cause ou conséquence d’un mal plus diffus ou d’une souffrance psychologique. Certains commencent à croire que la vérité est inaccessible, voire métaphysique. D’autant plus qu’antidépresseurs, vitamines, acupuncture et antalgiques ont tous été testés sans succès. Le seul point vraiment positif est l’effet bénéfique de l’exercice physique.

Quand je pense que j’ai fait autant d’études pour n’avoir même plus besoin de débrouiller les cas cliniques et pour n’avoir à prescrire que l’exercice physique pour toutes les perturbations cardio-vasculaires, métaboliques, immunologiques ou psychologiques, cela me déprime.

Bibliographie

Bazzichi L, Rossi A, Giuliano T, De Feo F, Giacomelli C, Consensi A, Ciapparelli A, Consoli G, Dell'osso L, Bombardieri S
Association between thyroid autoimmunity and fibromyalgic disease severity
Clin Rheumatol. 2007 Dec;26(12):2115-20

Galeotti N, Ghelardini C, Zoppi M, Bene ED, Raimondi L, Beneforti E, Bartolini A
A reduced functionality of Gi proteins as a possible cause of fibromyalgia
J Rheumatol. 2001 Oct;28(10):2298-304

Lakhan SE, Kirchgessner A
Gut inflammation in chronic fatigue syndrome
Nutr Metab (Lond). 2010 Oct 12;7:79
DOI : 10.1186/1743-7075-7-79.

Larun L, Brurberg KG, Odgaard-Jensen J, Price JR
Exercise therapy for chronic fatigue syndrome
Cochrane Database Syst Rev. 2015 Feb 10;2:CD003200
DOI : 10.1002/14651858.CD003200.pub3

Panelli S, Lorusso L, Balestrieri A, Lupo G, Capelli E
XMRV and Public Health: The Retroviral Genome Is Not a Suitable Template for Diagnostic PCR, and Its Association with Myalgic Encephalomyelitis/Chronic Fatigue Syndrome Appears Unreliable
Front Public Health. 2017 May 22;5:108
DOI : 10.3389/fpubh.2017.00108

Perino L
Diagnostics contestables ou diagnostics inutiles ?
Médecine. Volume 7, numéro 2, Février 2011. p 87-90
DOI : 10.1684/med.2011.0658

Ribel-Madsen S, Christgau S, Gronemann ST, Bartels EM, Danneskiold-Samsøe B, Bliddal H
Urinary markers of altered collagen metabolism in fibromyalgia patients
Scand J Rheumatol. 2007 Nov-Dec;36(6):470-7

Rooks DS
Fibromyalgia Treatment Update
Curr Opin Rheumatol. 2007;19(2):111-7

Sargueil S
XMRV, un virus accusé de tous les maux
La Recherche, N° 474, avril 2013

Yancey JR, Thomas SM
Chronic fatigue syndrome: diagnosis and treatment
Am Fam Physician. 2012 Oct 15;86(8):741-6

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Erreurs grossières de la cancérologie - En cancérologie, il importe de bien distinguer les cancers cliniques et les cancers [...]

Légiférer sur le vivant est toujours arbitraire - Entre le plus petit des homo sapiens (120 cm) et le plus grand (240 cm), le rapport est de deux. [...]

Code noir et espérance de vie - Élaboré en 1665 par Colbert, le code noir de Louis XIV établissait le cadre législatif [...]

À la recherche des contrées spermatiques - Parfois les chiffres s’expriment d’eux-mêmes sans qu’il soit nécessaire de les faire [...]

Des dépistages inutiles aux dépistages dangereux - La controverse sur les dépistages organisés des cancers ne cesse d’enfler. Après la [...]

La phrase biomédicale aléatoire

La science est continuellement mouvante dans son bienfait. Tout remue en elle, tout change, tout fait peau neuve. Tout nie tout, tout détruit tout, tout crée tout, tout remplace tout. Ce qu'on acceptait hier est remis à la meule aujourd'hui. La colossale machine science ne se repose jamais ; elle n'est jamais satisfaite.
― Victor Hugo

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Qui détient la médecine ? - La médecine a deux buts : prolonger la vie et améliorer sa qualité. Comme pour toute [...]

Enseigner le flair médical - Dans les facultés de médecine, comme dans toutes les autres, on ne peut enseigner aux [...]

Hypertension des personnes âgées - Impudent qui oserait contester un traitement contre l’hypertension chez quelque patient, [...]

Survie après diagnostic de cancer - Lorsque l’on parle de taux de survie en cancérologie, c’est une erreur de mélanger les [...]

Lifting et Viagra® - Le lifting, hors les effets attendus, modifie aussi les signaux de l’appariement : symétrie [...]

Haut de page