lucperino.com

Les cordonniers du transhumanisme

humeur du 15/09/2020

Profil de nos abonnés

Nombre d'abonnés (mars 2020) : 3685

Par catégorie professionnelle
Médecins 28%
Professions de santé 34%
Sciences de la vie et de la terre 7%
Sciences humaines et sociales 11%
Autres sciences et techniques 3%
Administration, services et tertiaires 11%
Economie, commerce, industrie 1%
Médias et communication 3%
Art et artisanat 2%
Par tranches d'âge
Plus de 70 ans 14%
de 50 à 70 ans 53%
de 30 à 50 ans 29%
moins de 30 ans  4%
Par motivation
Patients 5%
Proche ou association de patients 3%
Thèse ou études en cours 4%
Intérêt professionnel 65%
Simple curiosité 23%

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Sexisme pittoresque de la médecine - Les médecins de l’ancienne Egypte considéraient l’hystérie féminine et les sorcelleries [...]

Parlons chiffres - Le langage est un élément majeur de communication dans notre espèce. Cependant, la [...]

Qui est fournisseur de vie ? - Qui est fournisseur de vie ? Dans nos pays, l’hygiène du corps, de l’eau et des aliments [...]

Cancer vaincu par la banalité - Depuis quelques années, la frénésie du dépistage a multiplié les diagnostics de cancer, [...]

Méningite versus rhume - Les méningites bactériennes sont dues principalement à trois germes (haemophilus, [...]

La phrase biomédicale aléatoire

La science, au début de son expansion, se heurtait aux puissances dominantes, l'Eglise, l'Etat. Elle avait alors, de par sa posture historique une portée libératrice, et émancipatrice. Mais à partir du moment où elle triomphe, au XIXème siècle, elle s'institutionnalise et participe, aux formes de la domination sociale. Dès lors, associée à l'innovation industrielle et au développement économique capitaliste, la science perd sa charge critique et conforte les pouvoirs établis, tant idéologiques que politiques.
― Jean Marc Levy-Leblond

Haut de page