lucperino.com

Réhabilitons le sperme

humeur du 21/04/2023

Les animaux ont obligé Dieu à embarquer des couples sur l’arche de Noé, car ils savaient d’instinct qu’il faut être deux pour faire des enfants. Longtemps après, Galien a envisagé le principe de la double semence. Mais si nul ne doutait que le sperme fut la semence mâle, la semence femelle restait énigmatique ; certains l’ont assez logiquement attribuée aux sécrétions vaginales émises lors de l’accouplement.  

Le microscope mit fin à cette poésie égalitaire en découvrant les gros ovules. En ces temps, la théorie du « préformationnisme » dominait, elle stipulait que l’embryon était déjà préformé dans l’une des deux semences, et que l’autre ne servait qu’à enclencher le processus de son développement. L’ovule semblait être le mieux placé pour abriter cette préformation. Mais lorsque le microscope découvrit des « animalcules » dans le sperme, un courant opposé prétendit que c’étaient ces spermatozoïdes qui contenaient l’embryon préformé, l’ovule ne servant alors que de réceptacle. Cette guerre des ovistes contre les spermatistes dura deux siècles jusqu’à ce que la biologie moderne donne une priorité définitive à l’ovule qui apporte à l’embryon son cytoplasme, donc sa première nourriture, ses mitochondries, donc son énergie, et tout l’ADN mitochondrial qui ne provient que des femmes. Fin du machisme embryologique.

On alla jusqu’à dire que la semence mâle ne servait qu’à déterminer le sexe de l’enfant. Et, après la découverte du processus d’empreinte génétique, sorte de guerre d’influence que se livrent les gènes d’origine paternelle et maternelle, on affirma que l’empreinte maternelle était plus forte. Bérézina des spermatozoïdes.

Certes, dans les sociétés complexes la contribution sociale du mâle est devenue aussi importante que sa contribution spermatique pour assurer l’avenir d’une progéniture. C’est pourquoi l’on voit tant de vieux spermatozoïdes ensemencer de jeunes ovules, confortant encore l’idée que la valeur du sperme importe moins que celle du compte bancaire. Ultime et sournois dénigrement de la semence mâle.

Bref, il est grand temps de réhabiliter les spermatozoïdes, car leur qualité importe autant que celle des ovules, comme en témoignent les recherches les plus récentes.

La procréation médicalement assistée échoue aussi souvent avec l’âge avancé du père qu’avec celui de la mère. Les fausses couches, la prématurité, les malformations congénitales, la mortalité infantile, les maladies génétiques augmentent proportionnellement à l’âge du père. L’autisme et la schizophrénie sont les pathologies les plus sensibles à l’âge de reproduction du père, voire du grand-père.

Les statistiques ont remplacé les microscopes.

La longévité érectile des mâles n’empêche pas leur sénescence spermatique. Les bricolages successifs de l’évolution n’ont simplement pas réussi à harmoniser la fonction érectile et la qualité du sperme.

Mettons un point final au sexisme entre ovules et spermatozoïdes. Les couples de l’arche de Noé étaient certainement très jeunes.

Bibliographie

Autran D, Baroux C, Raissig MT, Lenormand T, Wittig M, Grob S, Steimer A, Barann M, Klostermeier UC, Leblanc O, Vielle-Calzada JP, Rosenstiel P, Grimanelli D, Grossniklaus U
Maternal epigenetic pathways control parental contributions to Arabidopsis early embryogenesis
Cell. 2011 May 27;145(5):707-19
DOI : 10.1016/j.cell.2011.04.014

Brown AS, Schaefer CA, Wyatt RJ, Begg MD, Goetz R, Bresnahan MA, Harkavy-Friedman J, Gorman JM, Malaspina D, Susser ES
Paternal age and risk of schizophrenia in adult offspring
Am J Psychiatry. 2002 Sep;159(9):1528-33

Byrne M, Agerbo E, Ewald H, Eaton WW, Mortensen PB
Parental age and risk of schizophrenia: a case-control study
Arch Gen Psychiatry. 2003 Jul;60(7):673-8

Cassuto NG
Anomalies des spermatozoïdes, développement embryonnaire et devenir des enfants
JIM le 23/05/2012

Choi SK, Yoon SR, Calabrese P, Arnheim N
A germ-line-selective advantage rather than an increased mutation rate can explain some unexpectedly common human disease mutations
Proc Natl Acad Sci U S A. 2008 Jul 22;105(29):10143-8
DOI : 10.1073/pnas.0801267105

Frans EM, Sandin S, Reichenberg A, Långstrom N, Lichtenstein P, McGrath JJ, Hultman CM
Autism risk across generations. A population-based study of advancing grandpaternal and paternal age
JAMA Psychiatry. 2013 May;70(5):516-21
DOI : 10.1001/jamapsychiatry.2013.1180

Goriely A, McGrath JJ, Hultman CM, Wilkie AO, Malaspina D
"Selfish spermatogonial selection": a novel mechanism for the association between advanced paternal age and neurodevelopmental disorders
Am J Psychiatry. 2013 Jun;170(6):599-608
DOI : 10.1176/appi.ajp.2013.12101352.

Horta F, Vollenhoven B, Healey M, Busija L, Catt S, Temple-Smith P
Male ageing is negatively associated with the chance of live birth in IVF/ICSI cycles for idiopathic infertility
Hum Reprod. 2019 Dec 1;34(12):2523-2532
DOI : 10.1093/humrep/dez223

Hultman CM, Sandin S, Levine SZ, Lichtenstein P, Reichenberg A
Advancing paternal age and risk of autism: new evidence from a population-based study and a meta-analysis of epidemiological studies
Mol Psychiatry. 2011 Dec;16(12):1203-12
DOI : 10.1038/mp.2010.121.

Khandwala YS, Baker VL, Shaw GM, Stevenson DK, Faber HK, Lu Y, Eisenberg ML
Association of paternal age with perinatal outcomes between 2007 and 2016 in the United States: population based cohort study
BMJ 2018;363:k4372
DOI : 10.1136/bmj.k4372

Kong A et coll
Rate of de novo mutations and the importance of father’s age to disease risk
Nature. 2012 Aug 23;488(7412):471-5
DOI : 10.1038/nature11396.

Milne E, Greenop KR, Scott RJ, Bailey HD, Attia J, Dalla-Pozza L, de Klerk NH, Armstrong BK
Parental prenatal smoking and risk of childhood acute lymphoblastic leukemia
Am J Epidemiol 2012 ; 175 : 43-53

Petersen L, Mortensen PB, Pedersen CB
Paternal age at birth of first child and risk of schizophrenia
Am J Psychiatry. 2011 Jan;168(1):82-8
DOI : 10.1176/appi.ajp.2010.10020252.

Sipos A, Rasmussen F, Harrison G, Tynelius P, Lewis G, Leon DA, Gunnell D
Paternal age and schizophrenia: a population based cohort study
BMJ. 2004 Nov 6;329(7474):1070
DOI : 10.1136/bmj.38243.672396.55

Tsuchiya KJ et col
Paternal age at birth and high-functioning autistic-spectrum disorder in offspring
Br Journal of Psychiatry 2008, 193-10 : 316–321
DOI : 10.1192/bjp.bp.107.045120

Yang Q, Wen SW, Leader A, Chen XK, Lipson J, Walker M
Paternal age and birth defects: how strong is the association ?
Human Reproduction 2007 22(3):696-701

Zhu JL, Vestergaard M, Madsen KM, Olsen J
Paternal age and mortality in children
Eur J Epidemiol 2008 ; 23 : 443-7
DOI : 10.1007/s10654-008-9253-3

 

Profil de nos 5000 abonnés

Par catégorie professionnelle
Médecins 27%
Professions de santé 33%
Sciences de la vie et de la terre 8%
Sciences humaines et sociales 12%
Autres sciences et techniques 4%
Administration, services et tertiaires 11%
Economie, commerce, industrie 1%
Médias et communication 3%
Art et artisanat 1%
Par tranches d'âge
Plus de 70 ans 14%
de 50 à 70 ans 53%
de 30 à 50 ans 29%
moins de 30 ans  4%
Par motivation
Patients 5%
Proche ou association de patients 3%
Thèse ou études en cours 4%
Intérêt professionnel 65%
Simple curiosité 23%

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Même la course à pied - La médecine antique avait observé les mille vertus de l’exercice physique. Depuis, les [...]

Passoires et tamis - Notre société est atteinte de « litigiosité » chronique. L’imagination des procéduriers [...]

Devoir de vulgarisation - Beaucoup de scientifiques pensent que la vulgarisation est une perte de temps et [...]

Pour les élections, prenez le nouveau médicament - En ces périodes de verbiages politiques, chacun assène sa vérité chiffrée, reprochant à [...]

Saga des marqueurs cardio-vasculaires - Les facteurs de risque cardio-vasculaire tels que le tabagisme ou l’obésité sont établis [...]

Vous aimerez aussi...

La biologie évolutionniste peut nous aider à relever de grands défis - Les différences entre espèces dans leur capacité à s’adapter aux changements environnementaux [...]

Epigénétique et troubles neurocomportementaux - Identification de rares variations épigénétiques de novo dans certains troubles [...]

La mutation qui protège des maladies à prions - Un cas pratique d'évolution darwinienne a pu être mis en évidence dans une tribu de [...]

Environnement de la grossesse, épigénétique et sensibilité aux maladies - Il existe désormais de nombreuses preuves épidémiologiques entre les expositions [...]

Longévité et cancer chez les mammifères - L'origine biologique de l'espérance de vie reste une question scientifique fondamentale et sans [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Dans la logique du soin, l'activisme a ses limites, c'est une différence irréductible avec le marché où tout peut se vendre et où rien n'existe pour limiter les transactions inutiles.
― Annemarie Mol

Haut de page