lucperino.com

Épigènes héritables

humeur du 20/11/2023

Les lois darwiniennes de l’évolution ont tardé à pénétrer les esprits ; inversement, la génétique a connu un succès rapide. L’expression « c’est dans son ADN » suffit à résumer l’engouement des médias et du grand public pour le déterminisme par les gènes.

Pourtant, si l’ADN est responsable de traits biologiques et morphologiques, il intervient moins sur nos traits comportementaux. Les progrès de l’épigénétique nous confirment la primauté de l’environnement sur le comportement.

Il faut distinguer les marquages épigénétiques selon qu’ils opèrent sur des cellules somatiques ou germinales. Dans le premier cas, ils n’entraînent évidemment aucune répercussion sur la génération suivante. Inversement, lorsque des cellules germinales sont marquées, une transmission intergénérationnelle est possible. Cependant, la plupart de ces marques germinales s’effacent avant, pendant ou juste après la fécondation, laissant à l’embryon un ADN « nettoyé » issu de ses deux parents. Puis, la vie in utero, l’éducation et l’environnement viendront poser de nouvelles marques épigénétiques sur cet ADN.

Freud et Lamarck ignoraient la génétique et l’épigénétique. Freud a supposé à raison que des marques posées sur l’ADN de cellules cérébrales entraînent des répercussions sur l’humeur et le comportement. Quant à Lamarck, s’il avait tort pour les marquages somatiques, il avait raison pour certains marquages germinaux.

Aujourd’hui, nous avons maintes preuves de marques germinales non reprogrammées, donc héritables. Certaines concernent l'alimentation dont les marques sur le sperme et les ovules peuvent être transmises à la progéniture. L’exemple le plus connu est celui de la famine hollandaise dont les stigmates sont vécus par la génération suivante.

Nous savons aussi que l'exposition à des médicaments comme le distilbène ou à des pesticides, ont marqué les cellules germinales sur plus de deux générations. Le stress vécu par les parents marque leurs cellules cérébrales, mais peut aussi marquer leurs cellules germinales. Par exemple, les survivants de l’holocauste ont transmis à leurs enfants des épigènes du traumatisme qu’ils ont vécu.

Dans le cas du stress ou de la nutrition, on comprend aisément que l’éducation peut ajouter d’autres marques qui modifieront l’expression des gènes déjà marqués par héritage. Ainsi, l’obésité et l’anxiété peuvent être à la fois héritées et modulées ou aggravées par l’éducation.

L’hérédité épigénétique intergénérationnelle est définie comme une hérédité qui ne traverse qu’une ou deux générations, alors que la transgénérationnelle est celle qui en traverse plusieurs. Nous avons de nombreuses preuves d’hérédité épigénétique transgénérationnelle chez les plantes, mais encore très peu chez l’homme.

Ainsi, malgré les grandes perturbations environnementales que nous subissons, il semble que la reprogrammation de notre lignée germinale fonctionne encore assez bien pour éliminer les marques épigénétiques les plus délétères.

Pourvu que ça dure...

Bibliographie

Anway MD, Cupp AS, Uzumcu M, Skinner MK
Epigenetic transgenerational actions of endocrine disruptors and male fertility
Science. 2005 Jun 3;308(5727):1466-9

Bock J, Poeschel J, Schindler J, Borner F, Shachar-Dadon A, Ferdman N, Gaisler-Salomon I, Leshem M, Braun K, Poeggel G
Transgenerational sex-specific impact of preconception stress on the development of dendritic spines and dendritic length in the medial prefrontal cortex
Brain Struct Funct. 2014 Nov 14

Davidson AC, Mellor DJ
The adjustment of children of Australian Vietnam veterans: is there evidence for the transgenerational transmission of the effects of war-related trauma?
Aust N Z J Psychiatry. 2001 Jun;35(3):345-51

Daxinger L, Whitelaw E
Understanding transgenerational epigenetic inheritance via the gametes in mammals
Nat Rev Genet. 2012 Jan 31;13(3):153-62
DOI : 10.1038/nrg3188. PMID: 22290458

Heard E, Martienssen RA
Transgenerational epigenetic inheritance: myths and mechanisms
Cell. 2014;157(1):95-109
DOI : 10.1016/j.cell.2014.02.045

Horsthemke, B. A
Critical view on transgenerational epigenetic inheritance in humans
Nat Commun 9, 2973 (2018)
DOI : 10.1038/s41467-018-05445-5

Kaati G, Bygren LO, Edvinsson S
Cardiovascular and diabetes mortality determined by nutrition during parents' and grandparents' slow growth period
Eur J Hum Genet. 2002 Nov;10(11):682-8
DOI : 10.1038/sj.ejhg.5200859

Kaati G, Bygren LO, Pembrey M, Sjöström M
Transgenerational response to nutrition, early life circumstances and longevity
Eur J Hum Genet. 2007 Jul;15(7):784-90

Lumey LH, Stein AD, Kahn HS, van der Pal-de Bruin KM, Blauw GJ, Zybert PA, Susser ES
Cohort profile: the Dutch Hunger Winter families study
Int J Epidemiol. 2007 Dec;36(6):1196-204

Mansuy I
Traumatismes en héritage (vidéoconférence)
https://www.franceculture.fr/conferences/palais-de-la-decouverte-et-cite-des-sciences-et-de-lindustrie/peut-souffrir-des

Mitchell K
Grandma’s trauma – a critical appraisal of the evidence for transgenerational epigenetic inheritance in humans
Wiring the brain, May 29, 2018

Painter RC, Osmond C, Gluckman P, Hanson M, Phillips DI, Roseboom TJ
Transgenerational effects of prenatal exposure to the Dutch famine on neonatal adiposity and health in later life
BJOG. 2008 Sep;115(10):1243-9
DOI : 10.1111/j.1471-0528.2008.01822.x

Pembrey ME, Bygren LO, Kaati G, Edvinsson S, Northstone K, Sjöström M, Golding J; ALSPAC Study Team
Sex-specific, male-line transgenerational responses in humans
Eur J Hum Genet. 2006 Feb;14(2):159-66
DOI : 10.1038/sj.ejhg.5201538

Perroud N, Rutembesa E, Paoloni-Giacobino A, Mutabaruka J, Mutesa L, Stenz L, Malafosse A, Karege F
The Tutsi genocide and transgenerational transmission of maternal stress: epigenetics and biology of the HPA axis
World J Biol Psychiatry. 2014 May;15(4):334-45
DOI : 10.3109/15622975.2013.866693

Rando OJ
Daddy issues: paternal effects on phenotype
Cell. 2012 Nov 9;151(4):702-708
DOI : 10.1016/j.cell.2012.10.020

Skinner MK, Anway MD
Seminiferous cord formation and germ-cell programming: epigenetic transgenerational actions of endocrine disruptors
Ann N Y Acad Sci. 2005 Dec;1061:18-32
DOI : 10.1196/annals.1336.004

Skinner MK, Manikkam M, Guerrero-Bosagna C
Epigenetic transgenerational actions of environmental factors in disease etiology
Trends Endocrinol Metab. 2010 Apr;21(4):214-22
DOI : 10.1016/j.tem.2009.12.007

Stouder C, Paoloni-Giacobino A
Specific transgenerational imprinting effects of the endocrine disruptor methoxychlor on male gametes
Reproduction. 2011 Feb;141(2):207-16
DOI : 10.1530/REP-10-0400

Van Abeelen AF, Veenendaal MV, Painter RC, de Rooij SR, Dijkgraaf MG, Bossuyt PM, Elias SG, Grobbee DE, Uiterwaal CS, Roseboom TJ
Survival effects of prenatal famine exposure
Am J Clin Nutr. 2012 Jan;95(1):179-83
DOI : 10.3945/ajcn.111.022038.

Yehuda R, Bell A, Bierer LM, Schmeidler J
Maternal, not paternal, PTSD is related to increased risk for PTSD in offspring of Holocaust survivors
J Psychiatr Res. 2008 Oct;42(13):1104-11
DOI : 10.1016/j.jpsychires.2008.01.002

Yehuda R, Daskalakis NP, Bierer LM, Bader HN, Klengel T, Holsboer F, Binder EB
Holocaust Exposure Induced Intergenerational Effects on FKBP5 Methylation
Biol Psychiatry. 2016 Sep 1;80(5):372-80
DOI : 10.1016/j.biopsych.2015.08.005

Yehuda R, Daskalakis NP, Lehrner A, Desarnaud F, Bader HN, Makotkine I, Flory JD, Bierer LM, Meaney MJ
Influences of maternal and paternal PTSD on epigenetic regulation of the glucocorticoid receptor gene in Holocaust survivor offspring
Am J Psychiatry. 2014 Aug;171(8):872-880
DOI : 10.1176/appi.ajp.2014.13121571

Yehuda R, Engel SM, Brand SR, Seckl J, Marcus SM, Berkowitz GS
Transgenerational effects of posttraumatic stress disorder in babies of mothers exposed to the World Trade Center attacks during pregnancy
J Clin Endocrinol Metab. 2005 Jul;90(7):4115-8

Lire les chroniques hebdomadaires de LP

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Auto-prescription - (NB : Il s'agit bien ici de la prescription d'actes médicaux par les médecins et non de [...]

Cannabis et psychose - Les nostalgiques du « summer of love » ont banalisé le haschich jusqu’à lui donner [...]

Santé conjugale et sexuelle - S’intéresser aux liens entre conjugalité, sexualité et santé serait suspect de moralisme [...]

Reductio ad ayatollum - J’ai souvent entendu des confrères comparer les rédacteurs de la revue indépendante « [...]

Derrière mon stéthoscope - En inventant le stéthoscope, Laennec majora brutalement l’expertise des médecins. Les [...]

Vous aimerez aussi...

Renégociation du dilemme obstétrical - Entre Charybde et Scylla, la renégociation du « dilemme obstétrical » en réponse aux [...]

Modèle du calibrage adaptatif au stress - Ce très long article explicite le modèle du calibrage adaptatif : une théorie [...]

Allaitement au sein et sommeil du nourrisson. - Etude d’une disparité apparente du développement infantile dans les nouvelles [...]

Le comportement social modifie l'évolution du cancer chez les mouches - Il semble que les mouches cancéreuses se regroupent pour mieux lutter contre la maladie qui les [...]

Adaptations des populations au froid - Le climat a évidemment une forte influence sur le mode de vie des animaux, mais il a également [...]

La phrase biomédicale aléatoire

“ Hôpital ”. Ce lieu public est vécu comme une personne morale omnisciente. Le patronyme des médecins, internes ou infirmiers y exerçant n’est jamais mentionné, mais seulement le "on" anonyme. Ce "on", qui a été un instant le complice et le soutien moral, est évoqué avec respect. "On" m'a passé des radios. "On" m'a dit qu'il fallait l'avis d'un spécialiste. "On" m'a demandé si j'avais des antécédents. "On" m'a parlé d'un scanner. Bien sûr, nul ne saura jamais qui était ce “ on ”, quel était son grade, interne ou aide-soignante, son autorité, son savoir, ni ce qu'il a réellement dit, évoqué ou pensé tout haut. Peu importe ce "on" résidait à l'hôpital, ce "on" était l'hôpital lui-même.
Christiane ne sera désormais plus tout à fait la même, car elle a côtoyé ce “ on ” là.
― Luc Perino

La phrase biomédicale aléatoire

Tu penses à quoi? A la fille égrenant son rosaire à pilules ? A ses mains mappemonde où tremble son destin ? A l'horizon barré où ses rêves s'annulent ?
― Léo Ferré

Haut de page