lucperino.com

Épiques équipées coronaires

humeur du 20/01/2021

Le cœur des humains semble trop gros pour les fines artères chargées de l’irriguer. Ces artères coronaires se révèlent aussi très sensibles au stress. Elles s’encrassent plus vite que les autres et sont particulièrement sensibles aux milles poisons du tabac.
Les ennuis que cause cette singulière tuyauterie ont incité les cardiologues à la déboucher, réparer, dilater, remplacer, récurer. Cette logique plombière est conforme à celle de leurs patients qui, pour déboucher leur lavabos, utilisent la ventouse ou la soude selon leur sensibilité mécaniste ou chimiste.  
Certains chirurgiens ont osé remplacer les coronaires par des artères mammaires, plus grosses, donc supposées plus efficaces. D’autres, plus aventuriers, les ont ouvertes pour les râcler. Dans les années 1960, elles ont été remplacées par des veines, étrange idée, car les veines sont dépourvues des muscles nécessaires au maintien d’une pression efficace.
Toutes ces chirurgies lourdes nécessitaient une circulation extracorporelle. L’exploit technique masquait les maigres résultats sur l’espérance de vie.
Cette médiocrité a enfin été dénoncée lorsque les progrès de la miniaturisation ont permis d’aller fouiller dans les artères coronaires sans ouvrir le thorax. En 1977, un médecin eut l’audace de dilater une coronaire en gonflant un ballonnet fixé sur un cathéter. Idée saugrenue qui révolutionna la chirurgie coronaire, la faisant passer de la barbarie à l’orfèvrerie. Changement de statut qui a donné des ailes aux cardiologues et à leurs patients, sans jamais entamer leur logique plombière…
Les innovations se sont succédé à un rythme de paradis. On a remplacé le ballonnet par de petits ressorts (stents). Double avantage, pour les patients dont l’artère restait dilatée et pour les fabricants de cet acier inoxydable facturé à cinq millions d’euros le kilo. Puis, constatant que ces stents se rebouchaient presqu’autant que les artères, on les a enduit de produits chimiques pour limiter cet encrassement secondaire. On parla de « stents actifs », dont le coût, cinq fois plus élevé, se justifiait par l’alliance entre mécanique et chimie, conciliant les adeptes de la ventouse et ceux de la soude. Hélas, tout cela modifiait peu la mortalité coronaire. Aujourd’hui des armatures résorbables ont remplacé l’acier permettant de rendre, à terme, sa virginité morbide à l’artère coronaire.
Les cardiologues pourraient avec raison juger mes sarcasmes injustes. Qui ne tente rien n’a rien. Ces merveilles de technologie imposent le respect, et leur effet placebo sur les chirurgiens se répercute logiquement sur leurs patients. Mais comme je tiens à mon esprit critique autant qu’à mes coronaires, maintes publications m’ont confirmé que la chirurgie coronaire est une coûteuse futilité en termes de gain de quantité/qualité de vie.
Enfin, un ami cardiologue m’a confié que la suppression du tabac et des sofas est bien plus efficace, mais que sans eux, il serait au chômage.
Il m’a fait promettre de ne pas le répéter.

Bibliographie

Bangalore S, Maron DJ, Stone GW, Hochman JS
Routine Revascularization Versus Initial Medical Therapy for Stable Ischemic Heart Disease: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Trials
Circulation. 2020 Sep;142(9):841-857
DOI : 10.1161/CIRCULATIONAHA.120.048194

BARI 2D Study Group, Frye RL, August P, Brooks MM, Hardison RM, Kelsey SF, MacGregor JM, Orchard TJ, Chaitman BR, Genuth SM, Goldberg SH, Hlatky MA, Jones TL, Molitch ME, Nesto RW, Sako EY, Sobel BE
A randomized trial of therapies for type 2 diabetes and coronary artery disease
N Engl J Med. 2009 Jun 11;360(24):2503-15
DOI : 10.1056/NEJMoa0805796

Boden WE, et al, COURAGE Trial Research Group
Optimal medical therapy with or without PCI for stable coronary disease
N Engl J Med. 2007 Apr 12;356(15):1503-16

Bønaa KH et; 126 NORSTENT Investigators
Drug-Eluting or Bare-Metal Stents for Coronary Artery Disease
N Engl J Med. 2016 Sep 29;375(13):1242-52
DOI : 10.1056/NEJMoa1607991

Chimowitz MI, SAMMPRIS Trial Investigators
Stenting versus aggressive medical therapy for intracranial arterial stenosis
N Engl J Med. 2011 Sep 15;365(11):993-1003
DOI : 10.1056/NEJMoa1105335

Compter A, van der Worp HB, Schonewille WJ, Vos JA, Boiten J, Nederkoorn PJ, Uyttenboogaart M, Lo RT, Algra A, Kappelle LJ; VAST investigators
Stenting versus medical treatment in patients with symptomatic vertebral artery stenosis: a randomised open-label phase 2 trial
Lancet Neurol. 2015 Jun;14(6):606-14
DOI : 10.1016/S1474-4422(15)00017-4

de Winter RJ, Windhausen F, Cornel JH, Dunselman PH, Janus CL, Bendermacher PE, Michels HR, Sanders GT, Tijssen JG, Verheugt FW; Invasive versus Conservative Treatment in Unstable Coronary Syndromes (ICTUS) Investigators
Early invasive versus selectively invasive management for acute coronary syndromes
N Engl J Med. 2005 Sep 15;353(11):1095-104

Guarda E, Marchant E, Fajuri A, Martínez A, Morán S, Mendez M, Uriarte P, Valenzuela E, Lazen R
Oral rapamycin to prevent human coronary stent restenosis : A pilot study
Am Heart J. 2004 Aug;148(2):e9

Hannan EL, Racz MJ, Walford G, Jones RH, Ryan TJ, Bennett E, Culliford AT, Isom OW, Gold JP, Rose EA
Long term outcomes of coronary-artery bypass grafting versus stent implantation
N Engl J Med. 2005 May 26;352(21):2174-83

Hannan EL, Wu C, Walford G, Culliford AT, Gold JP, Smith CR, Higgins RS, Carlson RE, Jones RH
Drug eluting stents vs. Coronary-artery bypass grafting in multivessel coronary disease
N Engl J Med. 2008 Jan 24;358(4):331-41
DOI : 10.1056/NEJMoa071804

Haude M, Erbel R, Erne P, Verheye S, Degen H, Böse D, Vermeersch P, Wijnbergen I, Weissman N, Prati F, Waksman R, Koolen J
Safety and performance of the drug-eluting absorbable metal scaffold (DREAMS) in patients with de-novo coronary lesions: 12 month results of the prospective, multicentre, first-in-man BIOSOLVE-I trial
Lancet. 2013 Mar 9;381(9869):836-44

Hausenloy DJ, Mwamure PK, Venugopal V, Harris J, Barnard M, Grundy E, Ashley E, Vichare S, Di Salvo C, Kolvekar S, Hayward M, Keogh B, MacAllister RJ, Yellon DM
Effect of remote ischaemic preconditioning on myocardial injury in patients undergoing coronary artery bypass graft surgery : a randomised controlled trial
Lancet. 2007 Aug 18;370(9587):575-9

Hochman JS and Occluded Artery Trial Investigators
Coronary intervention for persistent occlusion after myocardial infarction
N Engl J Med. 2006 Dec 7;355(23):2395-407

Kalesan B, Pilgrim T, Heinimann K, Räber L, Stefanini GG, Valgimigli M, da Costa BR, Mach F, Lüscher TF, Meier B, Windecker S, Jüni P
Comparison of drug-eluting stents with bare metal stents in patients with ST-segment elevation myocardial infarction
Eur Heart J. 2012 Apr;33(8):977-87
DOI : 10.1093/eurheartj/ehs036

Mannacio V, Di Tommaso L, De Amicis V, Lucchetti V, Pepino P, Musumeci F, Vosa C
Previous percutaneous coronary interventions increase mortality and morbidity after coronary surgery
Ann Thorac Surg. 2012 Jun;93(6):1956-62
DOI : 10.1016/j.athoracsur.2012.02.067

Mas JL et al; EVA-3S Investigators
Endarterectomy versus stenting in patients with symptomatic severe carotid stenosis
N Engl J Med. 2006 Oct 19;355(16):1660-71

Palmerini T, Biondi-Zoccai G, Della Riva D, Stettler C, Sangiorgi D, D'Ascenzo F, Kimura T, Briguori C, Sabatè M, Kim HS, De Waha A, Kedhi E, Smits PC, Kaiser C, Sardella G, Marullo A, Kirtane AJ, Leon MB, Stone GW
Stent thrombosis with drug-eluting and bare-metal stents : evidence from a comprehensive network meta-analysis
Lancet. 2012 Apr 14;379(9824):1393-402
DOI : 10.1016/S0140-6736(12)60324-9

Rédaction Cardio Paramed
L'histoire de l'angioplastie coronaire : du ballon au stent actif
http://www.cardio-paramed.com/fr/histoire.html

Ribera A et al, ACDC study investigators
Drug-eluting stents for off-label indications in real clinical world: Evidence based or ‘intuition’ based clinical practice?
Int J Cardiol. 2013 Mar 20;164(1):116-22
DOI : 10.1016/j.ijcard.2011.06.096

Rodriguez AE, Granada JF, Rodriguez-Alemparte M, Vigo CF, Delgado J, Fernandez-Pereira C, Pocovi A, Rodriguez-Granillo AM, Schulz D, Raizner AE, Palacios I, O'Neill W, Kaluza GL, Stone G; ORAR II Investigators
Efficacy and tolerability of oral rapamycin to prevent restenosis after coronary stent implantation : The prospective, randomized ORAR II Study
J Am Coll Cardiol. 2006 Apr 18;47(8):1522-9

Stergiopoulos K, Brown DL
Initial Coronary Stent Implantation With Medical Therapy vs Medical Therapy Alone for Stable Coronary Artery Disease. Meta-analysis of Randomized Controlled Trials
Arch Intern Med. 2012 Feb 27;172(4):312-9
DOI : 10.1001/archinternmed.2011.1484

Stettler C, Wandel S, Allemann S, Kastrati A, Morice MC, Schömig A, Pfisterer ME, Stone GW, Leon MB, de Lezo JS, Goy JJ, Park SJ, Sabaté M, Suttorp MJ, Kelbaek H, Spaulding C, Menichelli M, Jüni P
Outcomes associated with drug-eluting and bare-metal stents : a collaborative network meta-analysis
Lancet 2007; 370: 937- 48

Tonino PA, De Bruyne B, Pijls NH, Siebert U, Ikeno F, van' t Veer M, Klauss V, Manoharan G, Engstrøm T, Oldroyd KG, Ver Lee PN, MacCarthy PA, Fearon WF; FAME Study Investigators
Fractional flow reserve versus angiography for guiding percutaneous coronary intervention
N Engl J Med. 2009 Jan 15;360(3):213-24
DOI : 10.1056/NEJMoa0807611

Varmdal T, Janszky I, Bakken IJ, Ellekjær H, Fjærtoft H, Håberg SE, Bønaa KH
Percutaneous Coronary Intervention as a Trigger for Stroke
Am J Cardiol. 2017 Jan 1;119(1):35-39
DOI : 10.1016/j.amjcard.2016.09.012

Xaplanteris P et al, FAME 2 Investigators
Five-Year Outcomes with PCI Guided by Fractional Flow Reserve
N Engl J Med. 2018 Jul 19;379(3):250-259
DOI : 10.1056/NEJMoa1803538

Yoon SH, Kim YH, Yang DH, Roh JH, Lee EY, Lee PH, Sugiyama D, Chang M, Ahn JM, Choi WJ, Kang JW, Lim TH, Kim JB, Jung SH, Chung CH, Choo SJ, Lee JW, Kang SJ, Park DW, Lee SW, Lee CW, Park SW, Park SJ
Risk of New Native-Vessel Occlusion After Coronary Artery Bypass Grafting
Am J Cardiol. 2017 Jan 1;119(1):7-13
DOI : 10.1016/j.amjcard.2016.09.011

 

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Le Ciel inventa la sarcopénie - Récemment, un laboratoire investi dans la vente de compléments alimentaires a inondé les [...]

Aubaines et tourments de la surmédicalisation - La position des médecins par rapport au problème de la surmédicalisation est ambiguë [...]

Agneaux de l’agnotologie - Le danger des additifs au plomb dans l’essence a été découvert dans les [...]

Le grand jeu des caractères sexuels secondaires - L’innovation de la sexualité a été une grande étape dans l’Histoire de la vie dont [...]

Overdose - Souvenez-vous, c’était à la fin des années 1980 et au début des années 1990, suite à [...]

Vous aimerez aussi...

Amitié et sélection naturelle - Cette étude de l’université de Yale montre la proximité génétique entre amis. Nos amis ont [...]

AVC et microbiote - Le microbiote intestinal contrôle la réponse neuro-inflammatoire après un AVC Les ischémies [...]

Avantages éventuels du régime paléolithique - Il y a 3 millions d’années, nos ancêtres du Paléolithique mangeaient plus de protéines que [...]

Athérome et sénescence hématopoiétique - Les cellules sanguines mutées jouent un rôle dans les maladies cardio-vasculaires. Une nouvelle [...]

Alzheimer : aspects évolutionnistes de la physiopathologie et de l'échec thérapeutique - Depuis que la maladie d'Alzheimer (MA) est nuisible pour notre espèce, il reste difficile de [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Les études en imagerie fonctionnelle (IRMf, TEP) objectivent les conséquences du symptôme somatomorphe et non sa cause.
― Frédéric Dubas & Catherine Thomas-Antérion

Haut de page