lucperino.com

Perturbateurs de l'appariement

humeur du 23/09/2019

Sachant que la pilule contraceptive est un puissant perturbateur endocrinien, nous supposions logiquement, depuis des années, qu’elle pouvait modifier ou perturber les processus de l’appariement.
La chose est désormais bien établie. La pilule oestro-progestative diminue la sensibilité aux émotions, elle diminue la reconnaissance des expressions faciales, elle modifie les critères d’attirance sexuelle. En conséquence elle modifie profondément le choix des partenaires sexuels.
Certains supposent que cette « dénaturation » de l’appariement peut avoir des conséquences sur la fertilité du couple et sur la qualité de la progéniture. Mais pour l’instant, les preuves manquent.
En revanche, nous avons évidemment la certitude que l’utilisation de la pilule retarde l’âge de la maternité et corrélativement celui de la paternité. Ce retard à la procréation diminue logiquement la fertilité du couple, obligeant de plus en plus souvent d’avoir recours à la PMA. Par ailleurs, même si cette vérité peut choquer, ces paternités et maternités tardives ont des conséquences statistiquement significatives sur la descendance, en augmentant la morbidité, particulièrement psychiatrique.

Quant aux hommes, si leur appareil reproducteur a été épargné par la pilule, ils ont malheureusement été les principales victimes des pesticides et autres perturbateurs endocriniens. Les conséquences les mieux documentées sont la forte diminution de la spermatogénèse et les diverses anomalies morphologiques de l’appareil génital masculin.
Nous pouvions logiquement émettre l’hypothèse que les pesticides allaient aussi modifier les processus de l’appariement chez l’homme, mais la démonstration est plus difficile que pour les effets de la pilule chez la femme.
Des expériences récentes sur les rongeurs semblent confirmer cette hypothèse. Chez les mâles, un phtalate, connu sous le nom de DEHP, diminue les vocalisations de séduction ainsi que d’autres traits de leur attractivité sexuelle. Ce phtalate les prive pratiquement de l’accès à la reproduction, puisque les femelles choisissent d’autres partenaires plus entreprenants et plus séduisants.

En ces temps d’écologie envahissante, on s’alarme pour l’avenir de la planète. Que l’on se rassure, la planète nous survivra, ainsi qu’une grande diversité des formes de vie qu’elle abrite. Chacun comprend que « planète » est un artifice euphémique pour ne pas mentionner notre espèce qui affronte effectivement plusieurs changements environnementaux.
Comment aborder concrètement notre écologie comportementale et notre avenir procréatif ? Ouvrir plus d’écoles de PMA relèverait d’un activisme béat. Se réjouir de l’inutilité de la pilule après la disparition des spermatozoïdes relèverait d’un catastrophisme cynique.

Bibliographie

Abbara A
Spermogramme : normes de l'OMS
http://www.aly-abbara.com/echographie/biometrie/scores/spermogramme_normes_oms.html

Alvergne A, Lummaa V
Does the contraceptive pill alter mate choice in humans?
Trends Ecol Evol. 2010 Mar;25(3):171-9
DOI : 10.1016/j.tree.2009.08.003.

Anway MD, Cupp AS, Uzumcu M, Skinner MK
Epigenetic transgenerational actions of endocrine disruptors and male fertility
Science. 2005 Jun 3;308(5727):1466-9

Carlsen E, Giwercman A, Keiding N, Skakkebaek NE
Evidence for decreasing quality of semen during past 50 years
BMJ. 1992 Sep 12;305(6854):609-13

Debusquat S
J'arrête la pilule
Les liens qui libèrent, 2017

Dombret C, Capela D, Poissenot K, Parmentier C, Bergsten E, Pionneau C, Chardonnet S, Grange-Messent V, Keller K, Franceschini I, Mhaouty-Kodja S
Neural mechanisms underlying disruption of courtship behavior by adult exposure to DEHP in male mice
Environmental Health Perspectives, 1er septembre 2017
DOI : 10.1289/EHP1443

Frans EM, Sandin S, Reichenberg A, Långstrom N, Lichtenstein P, McGrath JJ, Hultman CM
Autism risk across generations. A population-based study of advancing grandpaternal and paternal age
JAMA Psychiatry. 2013 May;70(5):516-21
DOI : 10.1001/jamapsychiatry.2013.1180

Hamstra DA, De Rover M, De Rijk RH, Van der Does W
Oral contraceptives may alter the detection of emotions in facial expressions
Eur Neuropsychopharmacol. 2014 Nov;24(11):1855-9
DOI : 10.1016/j.euroneuro.2014.08.015.

Kong A et coll
Rate of de novo mutations and the importance of father’s age to disease risk
Nature. 2012 Aug 23;488(7412):471-5
DOI : 10.1038/nature11396.

Petersen L, Mortensen PB, Pedersen CB
Paternal age at birth of first child and risk of schizophrenia
Am J Psychiatry. 2011 Jan;168(1):82-8
DOI : 10.1176/appi.ajp.2010.10020252.

Rolland M, Le Moal J, Wagner V, Royère D, De Mouzon J
Decline in semen concentration and morphology in a sample of 26,609 men close to general population between 1989 and 2005 in France
Hum Reprod. 2013 Feb;28(2):462-70
DOI : 10.1093/humrep/des415

Tsuchiya KJ et col
Paternal age at birth and high-functioning autistic-spectrum disorder in offspring
Br Journal of Psychiatry 2008, 193-10 : 316–321
DOI : 10.1192/bjp.bp.107.045120

Yang Q, Wen SW, Leader A, Chen XK, Lipson J, Walker M
Paternal age and birth defects: how strong is the association ?
Human Reproduction 2007 22(3):696-701

 

RARE

Site médical sans publicité
et sans conflit d'intérêts.

 

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Lâche-moi la thyroïde - Le dépistage des cancers est le sujet où se constate le plus grand écart entre la réalité [...]

Urgences : urgence - L'urgence médicale a moins de quarante ans. Auparavant, l'exercice médical la contrôlait [...]

Progrès de l'abstention dans la rhino-pharyngite - Dans les années 1920, des pédiatres et radiologues américains notèrent que les nourrissons [...]

La surdité change de camp - Après les obus de la guerre et les usines qui ont assourdi nos parents, voici venir le temps de [...]

Cancers : le slogan est grossier - Toutes les campagnes incitant au dépistage des cancers répètent invariablement la même [...]

Vous aimerez aussi...

Perspectives évolutionnistes en médecine et santé - Rapport du premier grand colloque de médecine darwinienne – Panorama et résumé des principaux [...]

Sélection sexuellement antagoniste dans l’homosexualité masculine - Plusieurs éléments de preuve indiquent l'existence de facteurs génétiques qui influencent [...]

Héritage non mendélien d'informations extra-génomiques - Les lois de transmission génétiques définies par Mendel sont actuellement remises en question [...]

Epigénétique et troubles neurocomportementaux - Identification de rares variations épigénétiques de novo dans certains troubles [...]

Adaptations locales aux pathogènes - Les précédentes GWAS (Genome Wide Analysis Studies) ont identifié un certain nombre de gènes à [...]

La phrase biomédicale aléatoire

Les épidémies ont déferlé sur le monde civilisé pendant près de 4000 ans sans rencontrer de résistance. Les sociétés humaines, sur toute la planète, ont été sans défense face à des épidémies triomphantes. La médecine a été incapable d'enrayer leur progression. Les médecins n'ont compris ni leur cause ni la façon de les prévenir.
― Alfredo Morabia

Haut de page