lucperino.com

Ouvrages de Luc Perino

À quoi sert vraiment un médecin ?

Armand Colin - 2011

Dites-nous Luc Perino à quoi sert vraiment un médecin?La priorité du médecin est-elle de faire des diagnostics, de pratiquer des soins, de produire de la médecine ou de relayer le marketing de Big Pharma ?

Puisant dans sa pratique variée, l'auteur nous entraîne dans ses interrogations sur l’évolution de son métier. Comment faire profiter le patient des progrès de la médecine tout en le protégeant de ses excès ?

Comment arbitrer entre des options et des intérêts souvent contradictoires ? Sciences biomédicales, soin individuel et politiques de santé ne jouent pas la même partition.

À la fois conteur et épistémologiste, l'auteur, d'une plume alerte, nous guide avec humour ou gravité dans le labyrinthe des paradoxes sanitaires de l’Occident. Petit à petit, il esquisse le portrait du médecin dans une société guérie de sa névrose sanitaire.

Logo arte tehma Arte : Thema        Logo F5 Logo magazine sante Le magazine de la santé

Presse écrite

Luc Perino

Luc Perino Médecin, écrivain, essayiste

Biographie 

Bibliographie 

Charte et engagements.

La phrase biomédicale aléatoire

Tant qu'on fera usage des remèdes composés de la pharmacopée galénique, tant que la routine continuera à dicter aux médecins les formules compliquées d'un plus ou moins grand nombre de médicaments, on ne pourra jamais rien savoir sur leurs véritables propriétés. L'ancienne école de Cos employait des remèdes simples ; elle ne se servait point de ces mélanges informes qui surchargent nos dispensaires ; elle ne mêlait point, dans les mêmes décoctions, une douzaine de plantes qui ne peuvent que les rendre épaisses, visqueuses et dégoûtantes ; elle ne connaissait point les apozèmes compliqés, les tisanes royales ; ces indications multipliées, qui font la base de l'art de formuler, n'existaient pas pour elle ; simple comme la nature dans ses opérations, elle ne présentait aux malades qu'un seul remède, et elle ne les administrait que l'un après l'autre lorsque les circonstances exigeaient qu'on en changeât la nature. Si on ne renonce à ce luxe dangereux, introduit par l'ignorance et la superstition, si l'on tient toujours au mélange d'une base médicaenteuse, d'un adjuvant ou auxiliaire, d'un ou plusieurs correctifs, mélange dont on a fait un art que je ne dois pas craindre de présenter comme illusoire et dangereux, la science restera dans l'état ou elle est.
― François Fourcroy en 1785

Dossier de presse

Le film : La consultation - Le film est à la fois drôle, aimable, sociologique, et sans pudeur. Les réticences sont balayées quand on regarde du côté de ce médecin dévoué et attentif avec lequel le film entre en [...]
― Les Inrockuptibles

Pour une médecine évolutionniste.
Une nouvelle vision de la santé
- La biologie de l'évolution interroge la notion de maladie.(entretien avec Luc Perino) Pourquoi rapprocher la médecine clinique et la biologie de l'évolution ? LP : Plusieurs éléments les [...]
― Le Quotidien du médecin

Patients zéro - Histoires inversées de la médecine - La crise du Covid-19 Les enfants, pas si contagieux ? Un événement en particulier a nourri les suspicions : la mort d’un professeur decollège de Crépy-en-Valois (Oise), première victime [...]
― La Croix

Patients zéro - Histoires inversées de la médecine - En infectiologie, on nomme « patient zéro » ou « cas index » la personne considérée comme étant à l'origine d'une épidémie. Dans ce recueil de nouvelles, Luc Perino, écrivain et médecin [...]
― La Croix

Patients zéro - Histoires inversées de la médecine - Dans nos sociétés contemporaines, les principes éthiques ont évolué  : on soigne tous les patients, quels qu’ils soient, quel que soit leur âge et leur fragilité. Ce qui fait anticiper un [...]
― Le Progrès

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Auto-immunité - Les anti TNF font partie des avancées thérapeutiques notables de ces dernières années. [...]

La troisième transition épidémiologique - Une « pathocénose » désigne l’ensemble des maladies et de leurs manifestations dans [...]

Diabète de type 2 : on continue sans rien changer - Parmi cent identiques, je choisis au hasard un article, récemment inséré dans mon [...]

Revenir à la preuve clinique des médicaments - Jusqu’aux années 1920, tous les médicaments efficaces étaient hérités de l’empirisme [...]

Déficits légers - Avec les années, je constate que ma peau est moins élastique, plus rêche, et plus [...]

Haut de page