lucperino.com

Forum médical

Pour des questions médicales personnelles, veuillez plutôt contacter Luc Perino en donnant des précisions.

Grossièreté neuroleptique

Posté le 16/10/2019 par Bruno Harlé

Bonjour Luc,
je viens de voir ton post… Oserais-je te rappeler l’origine du nom commercial? « Largactil » : action large… pour tout, quoi!
Amitiés,

Profil de nos abonnés

Nombre d'abonnés (mars 2020) : 3685

Par catégorie professionnelle
Médecins 28%
Professions de santé 34%
Sciences de la vie et de la terre 7%
Sciences humaines et sociales 11%
Autres sciences et techniques 3%
Administration, services et tertiaires 11%
Economie, commerce, industrie 1%
Médias et communication 3%
Art et artisanat 2%
Par tranches d'âge
Plus de 70 ans 14%
de 50 à 70 ans 53%
de 30 à 50 ans 29%
moins de 30 ans  4%
Par motivation
Patients 5%
Proche ou association de patients 3%
Thèse ou études en cours 4%
Intérêt professionnel 65%
Simple curiosité 23%

La phrase biomédicale aléatoire

Le "nerveux" est un merveilleux marchepied conceptuel. C'est un mot tampon d'une très grande utilité sanitaire, créé par des médecins précurseurs, et adopté à l'unanimité par les patients. Le "nerveux" est un sas de communication dans la relation médecin malade, une escale sur l'itinéraire qui passe du soma au psyché. Le "nerveux" est ce qui reste lorsque la main du médecin revient bredouille, l'image du radiologue quelconque ou l'analyse du biologiste insignifiante. Le "nerveux" signe la bénignité et réduit l'angoisse. Le symptôme nerveux, clown ridicule ou pantin fanfaron qui annule des siècles de conquêtes médicales, peut aussi être le point de départ, vers une nouvelle aventure de la communication, car il peut s'ennoblir en psychique ou se sublimer en existentiel. S'il est dérisoire en tant qu'impasse diagnostique, il devient prodigieux en tant que passerelle métaphysique. En se débarrassant de sa pelure organique, le symptôme nerveux quitte le monde charnel, pour conquérir le monde mystique ou règne un inconscient supposé, maître des vices et des vertus.
― Luc Perino

Publications et articles référencés

Le patient zéro est toujours innocent - AOC, 15 mai 2020 [...]

Les oubliés du couple médecin-patient - Politis, N° 1595 , 17 mars 2020 [...]

Comment lire un article médical ? Petite leçon de décryptage - Revue alliage, N°100, p 100-101 [...]

Déremboursons plus que l'homéopathie - Le Monde - Sciences et médecine - 12 juin 2019 [...]

Les relations avec nos confrères spécialistes - La revue de la médecine générale. N°360, p 17, fev 2019 [...]

Autres fiches patients

Reflux gastro-œsophagien (RGO) – Régurgitations - Œsophagite - I/ Les mots et les faits Estomac (Gaster en grec) : gastro, gastrique : tout ce qui se [...]

Toux de l'enfant - I / Les mots et les faits La toux est une expiration brusque et bruyante, réflexe ou [...]

Herpès labial récurrent ou Bouton de fièvre - I/ Les mots et les faits Herpès : maladie virale causée par le HSV (Herpes Simplex [...]

Cellulite et lipodystrophies - Les mots et les faits Epiderme, derme et hypoderme : ce sont les trois couches de la peau en [...]

Crise de goutte et acide urique - I/ Les mots et les faits Acide urique : constituant normal de l’organisme produit par la [...]

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Observance et éducation thérapeutique - L’observance thérapeutique est un sujet de grande importance pour une médecine qui se [...]

Tout l'or de la psychiatrie - Dans notre pays immensément riche, l’armée, la recherche, la police, la justice, [...]

Perturbateurs de l'appariement - Sachant que la pilule contraceptive est un puissant perturbateur endocrinien, nous supposions [...]

La nutritionniste - Tout seul, je n'aurais jamais osé le dire comme cela. C'est injuste et politiquement incorrect. [...]

Les fabricants de pauvres - Alors que la misère tend à reculer dans le monde, les pauvres sont en nombre croissant dans [...]

Haut de page