lucperino.com

Forum médical

Pour des questions médicales personnelles, veuillez plutôt contacter Luc Perino en donnant des précisions.

Harcèlement tardif

Posté le 04/05/2021 par Brigitte

Merci! Votre article me conforte à laisser tomber l Actonel qui m a fait tomber tous mes cheveux et m a provoqué un ulcère a l'estomac . J accepte donc ma vertèbre fracturee( ai été non sédentaire mais infirmière libérale 38 ans), j accepte mes douleurs et cognitivement j entretiens mon cerveau comme jardin.
La pharmacopée vend. La médecine oublie que la personne peut apprendre à s adapter à l evolution de son propre corps. Les injonctions à trouver des réponses automatiques aux "failles" du corps "grâce " aux médicaments pervertissent le libre arbitre de la personne, Qui seule, peut connaître ce qui se passe en elle.

Profil de nos 5000 abonnés

Par catégorie professionnelle
Médecins 27%
Professions de santé 33%
Sciences de la vie et de la terre 8%
Sciences humaines et sociales 12%
Autres sciences et techniques 4%
Administration, services et tertiaires 11%
Economie, commerce, industrie 1%
Médias et communication 3%
Art et artisanat 1%
Par tranches d'âge
Plus de 70 ans 14%
de 50 à 70 ans 53%
de 30 à 50 ans 29%
moins de 30 ans  4%
Par motivation
Patients 5%
Proche ou association de patients 3%
Thèse ou études en cours 4%
Intérêt professionnel 65%
Simple curiosité 23%

La phrase biomédicale aléatoire

Le libéralisme moral encourage la rivalité et le mimétisme dans les domaines sociaux : droit de mourir, de procréer, d'adopter, avec pour principe d'être toujours dans l'escalade relationnelle pour être le plus libéral, de ne pas être débordé par plus "branché" que soi, par plus sensible à la victime exposée. Contrarier la "victime" (qui veut mourir, avoir un enfant, changer de sexe, etc.) est signe de régression, la soutenir est signe de progrès. Au fond, satisfaire la victime n'est pas le plus important : l'objet ou le sujet sont généralement instrumentalisés. Ce qui est important, c'est de s'être indigné, d'avoir agi et de pouvoir s'en gratifier devant les autres, fut-ce au prix de la vie de ceux-ci. L'idéal affiché compte moins que l'affichage masquant le sacrifice, indicible mais pourtant bien réel, de la personne décédée, de l'enfant conçu, adopté ou acheté.
― Marc Grassin et Frédéric Pochard

Articles et autres publications

Le patient zéro est toujours provisoire - Interview de Mélanie Le Beller [...]

Vaccins anti-covid-19 vers l'Afrique - La Montagne - 20 février 2021 [...]

Comment notre société peut-elle vivre avec cette pandémie - LHumanité, 17 novembre 2020 [...]

Patient zéro - Nouvelles du corps, Neon, octobre 2020 [...]

Ethique et obligations vaccinales - Revue française d'éthique appliquée, 2020, 1, p 11-13 [...]

Autres fiches patients

Ulcères de l'estomac et du duodenum - I/ Les mots et les faits « Gastr » : Préfixe de tous les mots en rapport avec [...]

Drogues : addiction et sevrage - I/ Les mots et les faits Drogue : nom général donné à toutes les substances chimiques [...]

Endométriose - I/ Les mots et les faits Utérus : organe reproductif féminin destiné à abriter l’embryon [...]

Enurésie - I/ Les mots et les faits Miction : action d’uriner Enurésie : Miction involontaire et [...]

Sinusites - I/ Les mots et les faits Sinus de la face : cavités situées dans les os de la face et [...]

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Le sein entre deux feux - Chaque année, au mois d’octobre, le cancer du sein est remis à l’honneur par les [...]

Pygmalion a de la poigne - Voyant Pygmalion fol amoureux de la sculpture qu’il venait de réaliser, Aphrodite la [...]

Déplacement du temps zéro - « Okies » désignait péjorativement les ouvriers agricoles de l’Oklahoma qui ont dû [...]

Le coup de l'anosognosie - Le diagnostic officiel de Jacques Chirac est celui d’anosognosie qui signifie la [...]

Curages internes - Tous les animaux pratiquent, à leur façon, une hygiène corporelle dans le but de limiter les [...]

Haut de page