lucperino.com

Forum médical

Pour des questions médicales personnelles, veuillez plutôt contacter Luc Perino en donnant des précisions.

Résilience improbable

Posté le 16/09/2019 par Benoît Soubeyran

Vraiment bien

réponse à Jean-François Massé

Posté le 16/09/2019 par Luc Perino

Je ne sais pas si l'on doit signaler une gifle à un enfant ??

Résilience improbable

Posté le 16/09/2019 par Marie

Tout "vrai "gentil animé d'une intelligence du coeur ne peut être qu'ému en lisant votre article.
De telles situations sont courantes dans les supermarchés.
Intervenir, souvent très difficile.
Quelques fois, je suis intervenue derrière le dos de la maman.L'intensité de mon regard interpelle l'enfant. c'est alors qu'à travers mes yeux pleins de tendresse il comprend que j'ai vu et mon sourire lui arrache un sourire. Captivé, il se calme.
La maman se retourne....
Rien qu'au travers d'un regard; on peut intervenir.

Résilience improbable

Posté le 16/09/2019 par Massé Jean François

Très jolie plume au service d'une grave question.
Mais que regrettez vous de ne pas avoir fait en l'espèce ?
Cordialement.

Résilience improbable

Posté le 16/09/2019 par Guy Capelle

Cette petite clinique me touche.
Faut-il choisir entre enfants, chien, smartphone ou cigarette?
Qui trop embrasse mal ét(r)eint
Bon courage à vous, et surtout bonne nuit!

réponse à Alison

Posté le 14/09/2019 par Luc Perino

Bonsoir,

Je ne sais rien sur vous, âge antécédents, tabac, habitudes
Ni si vous avez de la fièvre
Ni si vous avez d’autres maladies ou prenez des médicaments
Il faudrait être devin pour oser vous répondre

Faites au moins un prélèvement sur les amygdales

Cordialement

Luc Perino

Angine

Posté le 12/09/2019 par Alison

Bonjour,
je viens de lire votre article concernant les angines et je m'inquiete puisque je souffre d une angine (amygdales rouges enflammées et pleines de taches blanche0 depuis plus de 2 semaines maintenant. J ai egalement des maux de tete. Je n'ai pas pris d antibiotiques jusqu a present.
que faire ?
Merci d avance.

réponse à René Mettey

Posté le 10/09/2019 par Luc Perino

Merci, je corrige partiellement

Ralentisseurs et pathocénoses

Posté le 10/09/2019 par Renaud GARTNER

"Ce qui n’empêche pas l’OMS de recommander le vaccin HPV en Afrique, alors que les petites filles meurent massivement de diarrhées, de paludisme et de tuberculose avant d’avoir atteint leur puberté."

Un immense merci pour cette phrase..
Bien cordialement

Ralentisseurs et pathocénoses

Posté le 10/09/2019 par René Mettey

Intéressant ! (surtout le lien entre pression parasitaire et diversité des religions...
Un reproche amer !! : global, globalisation etc. (trois fois dans l'article, comme si vous l'aimiez tant) : triste décalque de l'anglo-américain ! Il faut utiliser mondial, mondialisation. (c'est pas moi qui'l'dis, c'est l"Académie).

Ralentisseurs et pathocénoses

Posté le 10/09/2019 par Dr François-Marie Michaut

Ce papier est excellent et utile.
Toute maladie, avant de devenir (parfois) médicale est modelée profondément par la culture environnante.
La « traduction » du culturel en médical, puis en fin de course du médical en culturel est le travail prioritaire du médecin traitant.
Probablement le plus difficile du métier, car ne pouvant bénéficier, et donc probablement pour toujours hors de portée de l'IA, d’aucun algoritme.
Un tel message, si évident, est-il compréhensible par beaucoup de gens ?
Bien cordialement

Passoires et tamis

Posté le 31/08/2019 par APMH association promotion de la médecine homéopathique

Les maladies iatrogènes représentent la troisième cause de mortalité en occident, et en France on veut dérembourser l'homéo, dont les remèdes ne présentent aucun effet iatrogène ! chercher l'erreur.....

Passoires et tamis

Posté le 30/08/2019 par Denise Long

Excellent comme d'habitude !!

Mes règles d'or

Posté le 24/08/2019 par François-Marie Michaut

C'est tout simplement excellent.
Ceux, nul n'est parfait, qui ont l'habitude de parcourir mes élucubrations risquent de tomber de leur chaise en lisant cette appréciation que je n'utilise jamais. Sauf quand je suis invité à une table de haute qualité !

Le sport nuit à la médecine

Posté le 05/08/2019 par Bernard Becel

Si je suis d'accord sur l'excès de certificat pour les activités de la vie courantes, j'appréciais cette occasion de voir les grands enfants et les ados dans ma campagne c'était souvent leur seule visite médicale annuelle.
Sans ressortir les histoires de chasse, le coarctation aortique chez le jeune footballeur de 10 ans
la grossesse à 7 mois chez la jeune femme de 15 ans ou la tuberculose lors d'une grossesse (qui m'a permis de traiter une dizaine de membres de la famille), c'était l'occasion de parler (hors la présence des parents) d'un certain nombre de leurs préoccupations.
Quand au bénéfice sur la santé, c'est je crois, l'illusion due aux endomorphines qui soulagent les séquelles des entorses et des fractures.
(un polytraumatisé)

Les fabricants de pauvres

Posté le 25/07/2019 par Pierre Biron

Au Québec nous avons une banque dit associative/coopérrative, sans but lucratif sur papier (pas d’actionnaires, ce sont les membres de la coopérative) mais dont le pdg s’accorde 4M$ par année comme salaire néanmoins.
Au début tout allait bien, on redonnait les profits aux membres (i.e. clients); avec le temps on offre moins de services, on ferme les succursales à la campagne (sans voiture et sans ordi, c’est foutu…), on devient comme une banque ordinaire, succursales sans caisses sauf le guichet automatique, on met des employés à la porte (fabrication de pauvres) tandis qu’on engage des ‘gestionnaires’ et des ‘conseillers’ à 100K$ par an pour trouver des nouveaux emprunteurs, pour gérer les patrimoines des gens aisés…

Aubaines et tourments de la surmédicalisation

Posté le 25/07/2019 par Pr Patrice Queneau

cher ami
belle plume ! je souscris pleinement !
j'ai écrit sur le surdiagnostic et la surmédicalisation : la difficulté n'est pas mince toutefois en un temps où la pression juridique vient vous REPROCHER A POSTERIORI de ne pas avoir fait D'IMAGERIE COMPLÈTE AU BOUT DE 3 SEMAINES D'UNE" CÉPHALÉE TERRIBLEMENT COMMUNE"
ET LA RUPTURE de l'anévrysme survient.
Moralité : Scanner, IRM , bilan complet pour toutes les "céphalées communues"? Pas sur, la séméiologie fine apporte bien des indices (hélas pas toujours). Et d'autre part, on affolle les gens : "LA MEDECINE C'EST DIFFICILE" !

POINT CLEF ; ENSEIGNER le METIER DE MEDECIN par compagnonnage, avec l'alliance de l'IA et de l'IE (Emotionnelle)

nous continuons le match !
amitié

Aubaines et tourments de la surmédicalisation

Posté le 09/07/2019 par Claude

Merci pour vos articles encore et encore.
Attirer l'attention des patients au sujet des médecins généralistes dont l'éthique, les compétences et la passion-vocation font d'eux de Grands Hommes, qui payent cher leur attitude honnête et intelligente en exerçant la médecine dans toute sa vérité et son utilité. Merci à eux.
Cet état de faits ne sera peut-être plus d'actualité avec la nouvelle génération de médecins qui pour certains et qui, se posant moins de questions ont tendance à minimiser certaines consultations ou à les faire "à l'arrache".
L'avenir nous parlera !

Aubaines et tourments de la surmédicalisation

Posté le 09/07/2019 par Cécile Bour

Bonjour Mr Perino, votre dernier billet dans le blog Le Monde est une perle. Je lis régulièrement vos rédactions, mais celle-ci est écrite pour les gens du terrain, dont je suis (radiologue). La souffrance que vous décrivez chez ces généralistes qui ouvrent les yeux, je ne la connais que trop bien, et la vis si douloureusement que je compte bien arrêter mon exercice prématurément. Le sursaut viendra peut-être des jeunes générations de médecins généralistes, qui seront davantage critiques. En tous cas pas des jeunes radiologues, ça c'est parfaitement exclu... Nous relayons bon nombre de vos billets admirables et clairvoyants sur notre site cancer-rose.fr (https://cancer-rose.fr/les-billets-de-luc-perino/), vous avez tout compris du mal de nos sociétés, malades de la médecine et perdant tout esprit critique sur l'autel de l'idéologie de la "prévention" .
Bien cordialement vôtre, ce billet m'a parlé plus que tout autre, car ce mal des médecins "déviants" est incommunicable. Cécile Bour (collectif Cancer Rose)

Aubaines et tourments de la surmédicalisation

Posté le 08/07/2019 par Bruno Burel

Toujours juste. Merci

Aubaines et tourments de la surmédicalisation

Posté le 08/07/2019 par

Brillant

Aubaines et tourments de la surmédicalisation

Posté le 08/07/2019 par jean michel Rogez

Monsieur
Vous avez tout a fait raison
Gardez moi , abonné
Please ,
Bravo !!!!!

Aubaines et tourments de la surmédicalisation

Posté le 08/07/2019 par Christophe Beltz

Tellement juste, je diffuse !
Je reste fan de ce genre de reflexion
Merci

Aubaines et tourments de la surmédicalisation

Posté le 08/07/2019 par Bernard Becel

C'est une des plus grandes causes des burn-out des généralistes,
merci d'écrire si bien et si juste.

Aubaines et tourments de la surmédicalisation

Posté le 08/07/2019 par Monique Adamo

Bonsoir Monsieur PERINO,
J’ai un aveu à vous faire. Je suis abonnée aux Humeurs Médicales depuis pas mal de temps. Et je ne vous avais lu que de façon très superficielle. Shame on me.
Et voilà que, à la faveur d’un séjour sur cette île d’Ouessant où tout peut arriver, un temps m’a été enfin donné pour concentrer mon attention sur vos écrits et faire plus que parcourir votre site.
Je suis enthousiaste et confuse de vous avoir si longtemps catégorisé comme un Ayatollah de plus. Cet humour discret et très « Desproges » en effet m’enchante. Ainsi que la densité et la valeur des informations tous azimuths, si je puis me permettre ...
Bref, j’en termine là. Bravo.

Expertise de l'échec

Posté le 06/07/2019 par M Berteaux

Grand plaisir à vous lire !
Un vrai courage pour aller à contre-courant.
Félicitations et remerciements

Réponse à Frankie

Posté le 04/07/2019 par Luc Perino

Frankie,
Merci pour vos compliments et encouragements.
En effet, vous avez bien compris le sens, aucun médicament contre la toux n'a plus d'efficacité qu'un placebo (sachant que les placebos ont toujours de l'efficacité)..
Pour la grammaire, je pense que les deux formules sont correctes
Bien cordialement

Toux de l'enfant

Posté le 04/07/2019 par Frankie

Bonjour,
D'abord je suis heureuse de découvrir votre site que je vais m'empresser de mettre dans mes favoris. En esperant que votre référencement s'améliore et que les internautes aient plus de chance de vous trouver en tête de liste des moteurs de recherche.
Je me permets de vous signaler ce que je pense être une coquille. Dans le micro-trottoir de l'article sur la toux de l'enfant , vous écrivez "ni l'un ni l'autre ne servent à rien" il me semble que vous voulez les dire "les deux ne servent à rien".
Merci pour votre travail.

Expertise de l'échec

Posté le 02/07/2019 par Marie

Comme c'est juste ! Quelle vérité bonne à dire ! Humeur grinçante, non ! humeur qui claque, oui !
Darwin s'accommoderait-il de cet état de choses ?
Faudra, faudrait revenir à la sélection naturelle !
Merci.

Expertise de l'échec

Posté le 01/07/2019 par Paul

Excellent ! Quelle belle vision de la recherche bio-médicale actuelle.
Merci.

Dépistage de la normalité

Posté le 19/06/2019 par Dr Assi

Je partage ce concept, certes d’une manière intuitive ! sans preuves scientifiques de ma part !

Bébés thérapeutiques

Posté le 05/06/2019 par Michel Odent

Cher Luc,
Tu écris:
"Se préoccuper du réchauffement climatique, de la biodiversité, de la pollution atmosphérique et chimique, pour les générations futures, est une bonne chose. Encore faut-il concevoir des enfants qui seront psychologiquement, cognitivement et physiologiquement capables d’affronter et de gérer ces périls."

C'est le type de question que je posais dans "Genèse de l'homme écologique", livre publié en 1979. Il est significatif qu'une éditrice parisienne a pris l'initiative de republier ce livre le mois dernier ,,, quarante ans apres... sans aucune modification. J'ai simplement écrit une introduction a la réimpression 2019.
Je te signale par la meme occasion que je réintroduit ces sujets dans "The Future of Homo", un livre qui sera publié fin Septembre par "World Scientific" .
Bien amicalement

Bébés thérapeutiques

Posté le 05/06/2019 par Dr D Gerald

Ancien médecin, deux de nos enfants vivent des couples recomposés et viennent d’adopter les enfants de leur conjoint (e)
Ces enfants ayant cependant déjà un père et une mère ....
Ce pourrait être le sujet de la suite n2 qui intéresserait impôts et notaires ... après avoir
Tourneboulé les grands-parents « adoptifs »
Confraternellement

Bébés thérapeutiques

Posté le 05/06/2019 par Claude

L'enfant peut alors devenir le" doudou" récepteur de toute l'affection qu'on a pas reçue, le baume cicatrisant de nos blessures !
Outre les inconvénients médicaux !
Irresponsabilité ! Egoïsme !

Bébés thérapeutiques

Posté le 05/06/2019 par François-Marie Michaut

Excellent article posant la question (non médicale quoi que...) : pourquoi fabriquons-nous des enfants ?
Les façons de parler selon les cultures sont éloquentes. Chez nous, on tombe enceinte. En Afrique, on gagne un petit.
De la chute au gain, l'éventail est large.
Peut-être les perturbateurs endocriniens dont nous truffons note environnement auront finalement raison de notre activisme génésique d'Homo Sapiens Sapiens . C'est vite fait une espèce en voie d'extinction, surtout si elle ne rêve que d'expansion.

Bébés thérapeutiques

Posté le 05/06/2019 par isabelle Rossi

à lire jusqu'au bout, la conclusion est pleine de ce bon sens que l'on semble avoir complètement perdu dans nos sociétés dites "civilisées" et à diffuser largement.....

Thérapies divines et divinatoires

Posté le 31/05/2019 par Soubeyrand Benoit

Excellent ! C'était un Noir effectivement qui officiait lors de la messe des funérailles de ma tante il y a quelque mois. Je ne l'ai pas entendue se retourner, mais elle l'a sûrement fait !

Thérapies divines et divinatoires

Posté le 31/05/2019 par Marie

Luc, votre article me va bien !
Peut-être comprendrons-nous un jour que toute religion a un goût,plus ou moins marqué, de maraboutisme et d'asservissement, donc...Ok pour l'Afrique mais sachons nous remettre en question !
Peut-être comprendrons un jour que l'Homme est le seul artisan de sa réussite ou de son échec et de sa réalisation d'Homme libre.
Merci !

Thérapies divines et divinatoires

Posté le 31/05/2019 par JM Rogez

Parfait !!!!
Je suis aussi un indécrottable clinicien ...... tout est dans la clinique .... pour qui la connait !!!

Vaccination

Posté le 31/05/2019 par Frederic LAURENT

... et je viens de lire la fiche vaccination ...

C'est encore pire vous mélangez des choses totalement fausse aumilieu de choses vraies donc c'est encore pire que les écrits ou personnes u-ouvertement contre car dans votre fiche les choses fausses créent l'illusion du vrai.
Là encore je laisse les personnes qui ont écrit sur le forum qu'à l lecture de vos fiches ou textes elles étaient rassurées ...

C'est navrant.

Je vais me désinscrire cette fois pour être certain de ne pas m'énerver sur une troisième fiche qui doit être du même niveau

C'est pas possible ...

Posté le 31/05/2019 par Frederic LAURENT

Je viens de m'inscrire et je lis au hasard une première de vos fiches et je lis
"Dans nos pays, le traitement antibiotique de l’angine n’est plus justifié depuis longtemps, même pour les angines à streptocoque, sauf chez certains malades très particuliers (SIDA et immunodéprimés), ou ayant des antécédents de RAA, ou en cas de phlegmon (exceptionnel)"
comment pouvez-vous ecrire une stupidité pareille ?
Si tout ke reste du site est du eme niveau ...
je me desincris tout de suite, je n'ai aps de temps à perdre.

Cystite aiguë de la femme

Posté le 20/05/2019 par Mathilde

Merci beaucoup pour votre article !

Je suis en voyage et pour la première fois dans une infection urinaire, j'avais une légère présence de sang et Ca ma beaucoup inquiétée . Du coup l'article m'a rassurée !

Salutations et longue vie à vous :)

Mathilde

Réponse à Françoise Corlieu

Posté le 09/05/2019 par Luc Perino

Merci de votre fidélité
Vos remarques me conviennent parfaitement
En effet, il faut user raisonnablement de tout progrès et pousser plus loin les évaluations
C’est un sujet délicat où il est difficile d’être légitime lorsque l’on est un homme
Cependant, il m’a paru bon de faire le point sur les premiers résultats
Très cordialement

Choisir entre la mère et l'enfant

Posté le 09/05/2019 par Françoise corlieu

Bonjour
Je viens de lire votre humeur du 8 mai j.ai 68 ans je suis de la génération nourrie de 68,du MLF et de mon expérience personnelle,
Je suis un médecin généraliste à la retraite, MG par défaut,et néanmoins passionnée par mon métier,j,ai eu 3 enfants 2 sans 1 avec, le résultat fut moins de fatigue post parfum au 3 eme allaitement idem
Voici mes réflexions:
1/ tout traitement systématique sans sur mesure est délétère personnellement ma chance fut de faire du yoga: et d’etre dans le mileu médical j’ai systématiquement refusé l’ocytocine, l’episiotomie, le yoga m.a permis de doser l’intensite de la péridurale,et de savoir pousser à l’epoque j.avais lu que les beBe nés sous péridurale avait un Apgar meilleur, quand au 20 pour cent sans péridurale, y a t il eu une analyse sociologique?
Cela effectivement mérite une évaluation à long terme avec une action sur les femmes complètement infantilisées et médicalisées lors de leur grossesse aidons nous des féministes et des jeunes médecins qui souvent sont moins mandarins que leurs aînés
Ma conclusion est ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain mais de faire une évaluation sérieuse non pas de la méthode mais de son utilisation
Bien à vous et merci de vos humeurs qui me ravissent chaque semaine

Réponse à Marie Tousch

Posté le 09/05/2019 par Luc Perino

Si vous relisez attentivement ma chronique, vous verrez que je ne suis pas du tout partisan de la douleur !
Les procédés avant la péridurale étaient efficaces, certes moins, mais bons tout de même
Je ne fais que relater les effets secondaires que nous ne connaissons pas encore tous.
Comme tout progrès, il faut en user raisonnablement
Et il semble bien que l’inflation provient plus du personnel que des parturientes.
Enfin, il convient de rappeler que les cas particuliers ne font pas une science
Merci de votre fidélité et il est heureux que nous ayons parfois des points de divergence
Très cordialement

Choisir entre la mère et l'enfant

Posté le 09/05/2019 par Dr Marie Tousch

cher confrère ,
C'est avec attention que je suis vos chroniques .Souvent d'accord avec vos idées mais là vous exagéré
Vous etes partisan du " tu accoucheras dans la douleur " , je suis mère de 4 enfants :deux dans la douleur et deux sous péridurale;
,vous n'avez aucune idée de ce qu'est la douleur d'un accouchement et du progres pour les femmes de mettre un bébé au mmonde dans de bonnes conditions
J'ai fait 2 ans d'internat en obstétrique avant l'arrivée de la péridurale , à l'hopital Baujon de Paris donc je pense savoir de quoi jje parle
Laissez les femmes choisir leur vie
Sentiments confraternels

Substituts d’aliments et de cathédrales

Posté le 19/04/2019 par Dr Borsoi

Mon Cher Confrère,
Pour l'entente commune, sacrifions une forêt de chênes pour la concorde Nationale.

Substituts d’aliments et de cathédrales

Posté le 19/04/2019 par DocDizien

La charpente de Notre Dame comme le lait peuvent être confiés à Héphaïstos dieu du feu et le lait sera UHT et la charpente d'acier pour ce dieux des forges et des artisans. Ou, bien confiés à Athéna déesse de la sagesse (pour la différence lait fermier vs lait UHT < http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=2066 >) et protectrice des charpentiers...

réponse à Pierre Defrance-Jublot

Posté le 17/04/2019 par Luc Perino

Les recommandations générales sont plus insideuses que de donner simplement des chiffres pour la TAS et TAD. Officiellement ils sont passés de 140/90 à 135/90, mais c'est surtout la définition de la pré-hypertension qui commence à devenir ubuesque. En effet à partir de 125/85, il faudrait commencer à se préoccuper en cas de pathologies associées...
Tout peut être considéré comme une pathologie associée. Avec les dernières recommandations, 50% de la,population doit être traitée !

Devoir yankee de santé publique

Posté le 14/04/2019 par Pierre Defrance-Jublot

Quels sont les chiffres exacts de TAS et TAD retenus dans cette nouvelle recommandation ?

Devoir yankee de santé publique

Posté le 13/04/2019 par isabelle rossi

que du bon sens, quand l'industrie chimique et médicamenteuse détient le pouvoir de la santé !!
cet article laisse-t-il entendre que vous défendriez les médecines plus naturelles comme l'homéopathie, qui pour moi, est la seule médecine d'avenir, sans effet iatrogène, pérenne dans le temps et incroyablement efficace quand on a affaire à un homéopathe qui connait bien sa matière médicale ...
et qui plus est, soigne tout le règne du vivant, du végétal à l'animal (l'homme n'étant qu'un animal parmi tant d'autres) avec les mêmes principes et les mêmes remèdes. Nos agriculteurs en France commencent à la pratiquer avec succès et sont nos meilleurs ambassadeurs
http://apmh.asso.fr
très cordialement
isa

Devoir yankee de santé publique

Posté le 12/04/2019 par Michel Le Moal

pour les optimistes: ceux des dividendes

devoir yankee de santé publique

Posté le 12/04/2019 par Kelfoun alain

votre " humeur" est très pertinente mais du fait que les Etats Unis sont les champions du monde "libre" et de ce fait intouchable vous courez le risque d'être qualifié de communiste ou équivalent. Je suppose que vous n'en avez cure.

Devinettes et numéros discrets

Posté le 04/04/2019 par François-Marie Michaut

Article passionnant
Que le diabète porte bien son nom ! Sa racine en grec, c'est plus class, est le verbe : passer à travers. Que les mots sont bavards.
Comme il est juste d'épingler les programmes de tous les pays du monde : la croissance. Une seule sorte de croissance, juste celle de l'économie donc de la richesse.
La croissance de la connaissance ouvrant à un affinement de l'intelligence pour comprendre enfin comment ne plus vivre de façon collectivement suicidaire, ce serait une stupidité absolue ?

Devinettes et numéros discrets

Posté le 03/04/2019 par Foucras

Une autre maladie en croissance exponentielle : l'autisme et Asperger. La France es très en retard et ne fait rien pour en déterminer les causes. Au contraire : elle entrave les recherches. On sait pourquoi...
Merci pour vos billets d'humeur
Lucienne.

Devinettes et numéros discrets

Posté le 03/04/2019 par isabelle Rossi

EXCELLENT
quand commençons nous à faire la chasse aux lobbies pharmaceutiques ?
et essayons de retrouver du bon sens....

Petite leçon de décryptage d’un article médical

Posté le 19/03/2019 par Luc Thomas

Bonjour
Très belle analyse !
Je milite (en vain) depuis des années pour une éthique de la communication média en matière de santé (c'est-à-dire de pas communiquer du tout en dehors des revues scientifiques à comité de lecture et laisser aux journalistes spécialisés le soin de commenter (ou non) le contenu de ces publications)
Toutefois une précision :
Le mélanome n’est pas un fléau c’est juste, c’est un cancer dont on guérit désormais (toujours vivant à 10 ans) aujourd’hui dans + de 85% des cas (40% en 1950) grâce exclusivement au dépistage précoce (et non pas grâce aux très couteux et médiatisés traitements des formes avancées qui ont, certes, fait passer la médiane de survie, au stade métastatique, de 5 mois à 2 ans, mais ne guérissent toujours pas ces 15% de patients les plus graves).
Amitiés

Petite leçon de décryptage d’un article médical

Posté le 18/03/2019 par François-Marie Michaut

A faire circuler dans toutes les salles de rédaction de France et d'ailleurs.
Je viens de le faire auprès de mon quotidien régional.
Merci Perino, bon boulot d'assainisseur public.

De la sympathie à l’homéopathie

Posté le 11/03/2019 par Kamal CHERIF ZAHAR

On peut faire du bien à un malade sans même être médecin, par sa simple présence et disponibilité, en empathie, et çà augmente ses chances de guérison ou fait mieux "passer la pilule" d'un traitement agressif ou douloureux. Qu'un médecin avec le prestige du titre et de l'uniforme accompagne un traitement classique de magie ou de placebos ou d'homéopathie ne fait en tous cas pas de mal si ce n'est le maintient dans l'ignorance et le paternalisme, mais passe encore.
Mais qu'un un homéopathe qui a traité une adolescente pour une douleur abdominale persistante pendant quinze jours dont les parents décident contre son avis de venir consulter en chirurgie à l'hôpital de Bagnols où j'étais en poste dans les années soixante quinze / quatre vingt, vienne la poursuivre dans le service avec beaucoup de sérieux et d'allure derrière ses lunettes son gros dictionnaire sous le bras pour se donner l'air savant, et après lui avoir parlé en mon absence lui pose deux "granules" sur la table de chevet en laissant entendre, m'a rapporté la maman, dans un charabia manipulateur que si tout se passe bien ce sera grâce aux granules et si çà se complique ce serait à cause de moi, alors, là moi qui suis pacifique , je l'ai mis dehors sans ménagements. Quand au remboursement, on ferait mieux de rembourser la gym ou une cure de bien manger.

De la sympathie à l’homéopathie

Posté le 07/03/2019 par MP Vaslet

Excellent !

EBM et maladies chroniques

Posté le 27/02/2019 par Philippe Haudebourg

Et que penser de la fibromyalgie et du 'burn out' , impossibles à démontrer scientifiquement, mais grandes pourvoyeuses d' arrêts de travail 'bidons'

Cordialement

EBM et maladies chroniques

Posté le 26/02/2019 par Paoli Claude Marie

Excellent. N'oublions jamais nos anciens, nos prédécesseurs et leurs travaux titanesques, sans nos machines de toutes sortes.

EBM et maladies chroniques

Posté le 26/02/2019 par François-Marie Michaut

Très bon article sur l'EBM
Bien dit sur ces preuves collectives qui ne prouvent strictement rien pour la personne bien singulière qu'on a en face de soi au cabinet.
Juste un petit bémol dubitatif sur la médecine qui a fait disparaitre la variole. Je sais de quoi je parle étant probablement le dernier médecin de France a avoir du au Tchad en 1967 faire face à une épidémie de ce virus au moyen d'une vaccination massive.
C'est sous estimer dangereusement les capacités d'adaptation au milieu dont les possibilités de dormance prolongée, du monde encore bien mal connu des virus. Les bactéries se jouant dramatiquement de nos glorieux antibiotiques ( résistance si médiatisée) sont, me semble-t-il un signal d'alarme fort.

Symptômes médicalement inexpliqués

Posté le 14/02/2019 par Frédéric URBAIN

Très belle intervention lors du dernier congrès du CNGE
https://www.youtube.com/watch?v=_dfwSptv2U4&t=0s&list=PLwN4aYwrQ9MtVkDP95t37DNch8dbFRyTx&index=53

Douleurs et fatigues chroniques

Posté le 13/02/2019 par Marie

Mais non Luc ne soyez pas déprimé !
Suffirait-il d'informer, d'expliquer aux patients le fonctionnement de notre cerveau, sa réactivité face aux différentes secousses que subit notre organisme, ainsi que son influence et sa complicité avec notre moi profond.
Lourde tâche ! et surtout avoir des patients demandeurs et des praticiens aptes à l'information.

Douleurs et fatigues chroniques

Posté le 13/02/2019 par François-Marie Michaut

Amusant de voir la médecine - avec toutes ses sciences annexes- patauger au point de devoir se contenter d'une prescription des plus triviale résumable ainsi : " bougez-vous donc le cul" .
La réalité nous dit : les p'tits gars vous voyez pas tout, et nous on fait comme si on entendait pas.
Tout un pan de la réalité invisible, comme la lune à l'oeil du terrien.
Il est grand temps de tirer de sa confidentialité un livre fort documenté de Dominique Aubier : La face cachée du cerveau. Exercice difficile, sans lequel parler de médecine évolutionniste est une gentille hémiplégie intellectuelle.

Le comportement social modifie l'évolution du cancer chez les mouches

Posté le 06/02/2019 par François-Marie Michaut

Finalement, les AA ( alcooliques anonymes- depuis les années 1930 avec un co-fondateur chirurgien américain ) avec leurs réunions ouvertes à tous sont de fines mouches !

réponse à Hélène

Posté le 04/02/2019 par Luc Perino

Eh bien, il semble que oui

Homophobie contre-productive

Posté le 04/02/2019 par Helene Thommeret

Bonjour , c est rigolo comme article et comme conclusion ! Mais l homosexualite est elle d origine génétique ? Bien à vous HT

Tout l'or de la psychiatrie

Posté le 24/01/2019 par FMM

Fort bienvenu ce : https://lucperino.com/612/tout-l-or-de-la-psychiatrie.html
15 à 30% d’une population atteinte par une « maladie ».
Deux questions iconoclastes :
- ou bien la psychiatrie ne parvient pas à soigner correctement les malades dont elle a la charge
- ou bien la civilisation actuelle uniquement tournée vers la consommation fabrique ce type de pathologie.
Il est également logique d’additionner les deux si la médecine psychiatrique est le résultat de la pensée déterministe matérialiste qui nous fait crever au sens propre (si on veut) du terme.
Bien entendu, ce que je dis concerne aussi toute la médecine et toutes les autres sciences , dont les bases scientifiques à commencer par la physique fondamentales sont totalement dépassées.

Tout l'or de la psychiatrie

Posté le 24/01/2019 par martine naffréchoux

La longueur de mon message m'a fait oublier le principal - plus positif. Mes reflexions dur ce quu m'est arrive et m'arrive sont un faisceau d'hypoteses qui se modifie et se revompose au fil du temps et des evenements. J'aimerais pouvoir echanger a ce propos et trouver qq un qui m'aide a reconsiderer les choses. Mais ni une psychologue m'encourageant a lire gentiment des policiers des choses faciles pour me detendre, ni des sphinx freudiens m'ecoutant et puisant de menues formulations qui puissent nourrir leur edifice theorique. Je n'ai aucune raison, 30 ans après le choc qui m'a laissée brisée, de solliciter des organismes traitant des personnes recemment et gravement choquées et ayant a se remettre debout. Bref, a qui ou quoi m'adresser pour me permettre d'evaluer et d'infirmer mon "histoire" si necessaire. Je n'ai pas l'impression de detenir une verite absolue sur mon histoire et j'aimerai eprouver ma reconstruction ( a distance de ce qui s'est passe) avec qq'un qui ne garde pas son quant a soi et...le silence.

Tout l'or de la psychiatrie

Posté le 24/01/2019 par martine naffréchoux

Je ne peux que partager et encourager vos doutes, ayant vu transformer par des psys - grâce à une tournure d'esprit forgee chez moi par l'air du temps des années 60 - un vague a l'âme de la quarantaine en tb bipolaire, puis les vapeurs de l'abus de tranquillisants et antidepresseurs (prescrits a l'exces) m'aider a faire apparaître à leurs yeux mes réactions (excessives, certes) à une rupture traumatique (qu'ils preferent ignorer) en vapeurs psychotiques - a contrer bien entendu par un flot de neuroleptiques et de conges-maladie destabilisants. Je ne dois qu'a qq individus (un medecin du travail de souffrance et travail, une psychodramatiste ancien modele) et a mes interrogations et lectures critiques de reagir, supprimer les psychotropes et me rebâtir une vie comme tout le monde. Non je ne suis pas "en danger". Encore maintenant mes vicissitudes passées font incliner les psychiatres a considerer de rares acces de derealisation et depersonnalisation en vapeurs psychotiques à "prévenir" via des ordinnances renouvelées de psychotropes. Mes recits, documentes scrupuleusement par des documents (ecrits agendas temoignages etc), sont pris le plus souvent pour des affabulations irresponsables et illusions d'une "malade", patentée par son dossier. J'ai eu de la peine a admettre que la formation psychia.trique ou psychanalytique et la crainte d'accidents qu'on pourrait leur imputer, les amene a des reflexes frileux et un doute systematique en la parole et les actes de leurs "ouailles". Ma credulite et ma naïvete passees et bien passées ne les aident pas a faire confiance en les possibilites de retablissement de leurs impatients patients. L'abus de renforcement narcissique, difficilement evitable dans cette profession elle aussi, est une planche savonneuse et ne leur permet pas souvent de se mettre plus en doute et de faire plus confiance, appuyant les capacites de chacun a se retablir.
Alors plus d'argent? Même pour les militants d'une therapie institutionnelle devoyée qui transforme ses etablissements en prison chaleureuse et contribue a la mise a l'ecart d'une partie fragile de la population., non. Je reconnais dans nos rues les "chroniques", fruits d'un attachement a une systematique mise a l'ecart therapeutique et infantilisation par la famille. Sauver la chair au detriment de la dignite et de l'insertion respectueuse de chacun ? Non, merci.D'abord inflechir le recrutement et la formation des "soignants" qui les transforment -bien souvent malgre eux - en garde-chiourmes arrogants.

Tout l'or de la psychiatrie

Posté le 23/01/2019 par federmann georges yoram

Merci cher Luc.
Nous sommes invités à revoir le contenu des études médicales
pour le confier à des non-médecins, avant tout, sauf pour quelques aspects techniques.
Pour développer la prévention

Tout l'or de la psychiatrie

Posté le 23/01/2019 par JL Roelandt

Ce n’est bien sûr pas qu’un problème d’argent, peut être au contraire.
Le dispositif global est peu efficient. Le taux de suicide reste élevé en France, la stigmatisation considérable et le mécontentement des « clients » important. Des disparités d’accès aux soins considérables et une psychotropisation du malheur qui transforme les médecins en dealers . Mais est ce à la médecine seule de permettre le bonheur humain, et de prodiguer la consolation en cas de malheur ?
Bien cordialement ,
JL

réponse à Martel M

Posté le 04/01/2019 par Luc Perino

On juge de l'efficacité d'une vaccination lorsque la maladie disparaît.
La polio, la diphtérie et la variole ont disparu
La grippe est toujours présente et sa mortalité ne diminue pas (13000 morts en France en 2017-2018)
Ceci constitue une réponse claire
La cible des vieillards n'est manifestement pas la bonne.

Considérons enfin les phases de vie

Posté le 03/01/2019 par Martel M

la phrase:" la prévention immunitaire n'est pas adaptée chez le vieillard " signifie-t-elle que la vaccination antigrippale des personnes âgées ne sert à rien?

Réponse à Laura F

Posté le 01/01/2019 par Luc Perino

Effectivement, on aurait tendance à croire que ce sont les antibiotiques qui ont fait disparaître le RAA, mais il n'en est rien, cette pathologie a disparu pour d'autres raisons. Il semble que le streptocoque est une bactérie qui peut imiter divers tissus pour se dissimuler. Elle a d'abord imité le tissu nerveux provoquant la chorée, puis le tissu cartilagineux provoquant le RAA. Elle va probablement trouver une nouvelle stratégie. Ainsi va la biologie !
Je vous confirme donc que le traitement antibiotique de l'angine à streptocoque ne sert à rien. Personne hélas n'ose l'affirmer aussi franchement. Ainsi va la médecine !

Réponse à Bernard Becel

Posté le 01/01/2019 par Luc Perino

Votre idée est effectivement séduisante, mais hélas c'est l'inverse qui semble s'être produit.
D'une part, les gilets jaunes n'ont pas diminué la circulation, d'autre part, la dégradation des radars fixes a augmenté le nombre d'accidents graves dans certains secteurs !

Angine aiguë

Posté le 01/01/2019 par Laura F.

Bonjour vous dites que le rhumatisme articulaire aigu (RAA), qui était autrefois la complication la plus redoutée de l’angine à streptocoque, a disparu de nos pays. Mais s'il a disparu c'est parce que l'on traite systématiquement les angines à streptocoques avec antibiotiques qui réduisent la durée de l'infection et évitent les complications.. non ? Si on ne traite pas une angine streptococcique avec des antibio, le risque de RAA revient ? J'ai des angines streptococciques à répétition ces derniers mois et j'ai eu des antibio à chaque fois mais je deviens progressivement résistante aux antibio et ils me provoquent des déséquilibres de la flore (intestinale, vaginale) et ca devient un cercle vicieux j'ai toujours un problème à soigner, conséquence de la prise d'antibio. J'aimerais laisser mon angine streptococcique disparaitre seule, sans antibio, seulement avec doliprane pour la douleur et la fièvre et beaucoup d'eau mais j'ai peur du risque de RAA.

Du protège-lame au gilet jaune

Posté le 26/12/2018 par BECEL Bernard

"Les gilets jaunes qui n’ont probablement jamais sauvé une vie, mais qui, récemment détournés de leur usage pour aller manifester sur les routes, ont déjà provoqué la mort de dix personnes."
A-t'on recherché si la mobilisation des gilets jaunes en entravant la circulation routière n'a pas diminué la mortalité routière globale.

Réécoutez les chroniques médicales

La phrase biomédicale aléatoire

Les maladies infectieuses se succèdent, et lorsque l'une d'elles est éliminée, elle est susceptible d'être remplacée par d'autres qui anéantissent aveuglément dès lors que les conditions d'une vie saine font défaut.
― William Farr

Publications et articles référencés

Déremboursons plus que l'homéopathie - Le Monde - Sciences et médecine - 12 juin 2019 [...]

Les relations avec nos confrères spécialistes - La revue de la médecine générale. N°360, p 17, fev 2019 [...]

Le déremboursement des médicaments contre Alzheimer, « un pas vers une meilleure prise en charge de ce fléau » - Le Monde - Science et médecine - 12 juin 2018 [...]

Varicelle : un nouvel archétype dans la sociologie vaccinale - Médecine, vol 14, N°2, février 2018, p 56-59 [...]

Pharmacologie sociale - La revue PHARMA, sept 2017 [...]

Autres fiches patients

Céphalées - I / Les mots et les faits Une céphalée est une douleur ressentie à un endroit quelconque du [...]

Maladie de Lyme ou borreliose de Lyme - Les mots et les faits Acariens : sous-classe d’arachnides de très petite taille Tiques : [...]

Anorexie mentale - I / Les mots et les faits   Trouble de conduite alimentaire (TCA) : comportement alimentaire [...]

Lombalgies, sciatique et cruralgie - I / Les mots et les faits Vertèbres lombaires : elles sont au [...]

Verrues - I/ Les mots et les faits Papillomavirus (VPH ou HPV) : très grande famille d'environ 200 [...]

Vous aimerez aussi ces humeurs...

Le grand jeu des caractères sexuels secondaires - L’innovation de la sexualité a été une grande étape dans l’Histoire de la vie dont [...]

Ne plus déclencher la venue au monde - Dans la série des informations alarmistes sur les médicaments, le dernier épisode est celui du [...]

Allergies alimentaires : encore un problème de surmédicalisation - Depuis une à deux décennies, l'un des problèmes du soin dans nos pays est celui de la [...]

Illogisme et dépression - Selon un sondage BVA, commandé par la chaire Santé de Sciences Po, les Français sont [...]

La nutritionniste - Tout seul, je n'aurais jamais osé le dire comme cela. C'est injuste et politiquement incorrect. [...]

Haut de page